En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies destinés à réaliser des statistiques de navigation et à vous proposer des offres adaptées à vos besoins.
En savoir plus
Fermer
Raphaëlle DUMOULIN
étudiante en Master 2 Droit Européen des Affaires et Management à Skema Business School. Sous la direction de Pierre Aïdan, docteur en droit et diplômé de Harvard.
Article mis à jour le 05 février 2018
Temps de lecture : 4 min

Le plombier fait partie des métiers du BTP. C'est une activité qui peut être exercée en tant que salarié ou en tant que travailleur indépendant. Quels sont les raisons et les avantages qui peuvent vous pousser à devenir plombier à votre compte et à faire toutes les démarches indispensables à ce sujet ?

On fait le point ensemble sur les raisons qui peuvent vous motiver à passer du statut de salarié à celui de travailleur indépendant.

plombier à son compte

L'exercice de l'activité de plombier en tant que salarié

Lorsque vous êtes plombier et salarié, cela signifie que vous travaillez pour quelqu'un qui a ouvert son entreprise de plomberie et qui travaille à son compte. Vous êtes lié à cette entreprise par un contrat de travail. Le fait d'être salarié vous offre une certaine sécurité car vous avez un cadre de travail régulier.

Les horaires sont fixées par votre contrat de travail, vous êtes certain de travailler un certain nombre d’heures à la semaine et vous n'avez pas besoin de chercher de clients. En conséquence, vous avez un salaire fixe qui tombe à la fin de chaque mois. Rien ne vous empêche toutefois de rompre votre contrat de travail pour vous lancer dans la réalisation de votre projet de devenir plombier à votre compte.

Être plombier salarié ou être plombier à son compte : quelles différences ?

Lorsque vous êtes salarié on vient de voir que vous êtes dans une relation hiérarchique avec une entreprise. Vous êtes donc dépendant de cette entreprise car c'est elle qui vous donne des missions et qui s'occupe de gérer votre activité. Votre salaire est fixe ce qui est rassurant, mais si vous réalisez un bon mois et que vous facturez plus que ce qui était prévu, ce n'est pas vous qui touchez ce surplus de rémunération, votre salaire reste le même.

Lorsque vous êtes plombier à votre compte, vous devenez travailleur indépendant. Vous organisez vous-même vos journées et vos interventions. Plus vous réalisez d'interventions et plus votre salaire augmente, à l'inverse moins vous trouvez de clients et plus votre salaire diminue en conséquence. Vous êtes le maitre à bord et votre rémunération dépend de votre investissement et de votre capacité de travail. Rien ne vous empêche par la suite d'avoir vous-même des salariés qui travaillent pour vous.

Quels sont les avantages de vous mettre à votre compte ?

L'avantage principal est le fait de travailler pour vous. Il peut être très intéressant et très stimulant pour vous de savoir que vous ne travaillez pas pour quelqu'un mais pour vous et votre famille. Vous pouvez gérer vos horaires, notamment si vous avez des enfants et que vous voulez par exemple aller les chercher à l'école. L'organisation de vos journée et de vos semaines dépend de vous, vous bénéficiez donc d'une plus grande liberté.

De plus, comme on l'a déjà évoqué, vous avez la possibilité de gagner plus dans la mesure où vous fixez vous-même votre tarif horaire. Dès lors, l’équation pour augmenter vos revenus est simple : travailler plus.

Avant de devenir plombier à votre compte, il vous sera nécessaire de faire le point sur le budget pour ouvrir une entreprise de plomberie.

Quels sont les inconvénients de vous mettre à votre compte ? 

Il faut savoir que si vous décidez d’entreprendre en vous mettant à votre compte, vous serez considéré comme un travailleur indépendant et les aléas seront plus nombreux qu’en étant salarié. C'est un risque à prendre. Vous n'êtes pas assuré d'avoir une source de revenu suffisante, vous allez devoir faire des démarches pour trouver vos clients, vous allez sans doute devoir travailler beaucoup plus, en tout cas au début le temps de lancer votre activité. Devenir plombier à son compte, c'est très souvent un investissement sur le long terme.

Vous allez également devoir assumer toutes les éventuelles problématiques du quotidien, racheter du matériel défectueux, assurer les réparations de votre véhicule si besoin, payer une assurance décennale, mettre de côté pour pouvoir partir en vacances car évidemment si vous n'avez pas de salarié, vous n'avez aucune source de revenu lorsque vous prenez des vacances.

Pour résumer, le choix de votre régime dépend de votre caractère, de vos ambitions et de vos aspirations.

Si vous faites le choix d'être à votre compte, quelle forme de société choisir ?

Pour répondre à cette question, il faut déjà faire le point sur votre situation. La réponse est différente selon que vous voulez vous mettre à votre compte seul ou avec un associé.

Si vous voulez être seul vous pouvez, soit passer par la création d'une entreprise individuelle et faire une déclaration d'auto-entreprise pour devenir auto-entrepreneur plombier, soit créer ce que l'on appelle une société à associé unique. Il existe deux formes de sociétés à associé unique, la SASU et l'EURL qui est une SARL unipersonnelle. Ce sont deux sociétés que vous avez le droit de créer lorsque vous êtes seuls. 

Si vous voulez vous associer avec quelqu'un, vous ne pouvez pas passer par la création d'une entreprise individuelle et avoir le statut d'auto-entrepreneur, vous allez obligatoirement devoir créer une SARL ou une SAS

N'hésitez pas à vous renseigner sur les différents types de structures que l'on vient d'évoquer. Vous pouvez également faire vous aider dans votre projet de créer votre entreprise de plomberie.

Mise en ligne : 05/02/2018

Rédacteur : Raphaëlle DUMOULIN, étudiante en Master II Droit Européen des Affaires et Management à Skema Business School. Sous la direction de Pierre Aïdan, docteur en droit et diplômé de Harvard.

Inscrivez-vous à notre newsletter

pour recevoir nos dernières informations