16 janvier 2020

Dividende ou salaire en SASU: que choisir?
Temps de lecture : 3 min

Meriadeg Mallard
Diplômé d'un Master en Droit des Affaires de l'Université Paris Nanterre. Sous la direction de Pierre Aïdan, docteur en droit et diplômé de Harvard.

Commencer les démarches

Télécharger le guide de la SASU

Vous êtes dirigeant et associé unique d’une SASU? Vous devez savoir qu’il existe différents moyens de vous rémunérer. Cependant il peut-être difficile de choisir entre dividende ou salaire en SASU. En effet, chacune de ces formes de rémunérations présente des caractéristiques différentes et il est possible de les cumuler

Vous vous demandez comment vous rémunérer en SASU? Doit-on se verser un salaire ou un dividende en SASU? Legalstart vous répond. 

 Dividendes ou salaire

Comment se rémunérer en SASU?

Peut-on se verser un salaire? 

Le dirigeant de SASU peut choisir de se verser un salaire en contrepartie de son mandat social, c’est à dire ses fonctions de direction. 

Ce salaire est déductible du bénéfice imposable de la SASU ce qui permet de diminuer le résultat de la société et donc de diminuer le montant de l’impôt sur les sociétés.

Le régime social du président de SASU qui reçoit un salaire est le régime des assimilés salariés. Il est donc rattaché au régime général de la sécurité sociale

Par conséquent il bénéficie de la même protection sociale qu’un salarié (à l’exception de l’assurance chômage). Il reçoit un bulletin de salaire et ce salaire doit faire l’objet d’une déclaration à l’impôt sur le revenu

A noter: il est nécessaire d’atteindre un seuil minimum de 150 fois le smic horaire par trimestre (soit environ 1500 euros) pour valider ses trimestres de retraite.

Peut-on se verser un dividende?

Sous réserve que la SASU réalise un bénéfice, l’associé unique d’une SASU peut décider de se verser des dividendes. En effet il a droit au partage du bénéfice réalisé par la société. 

En principe, les dividendes sont versés une fois par an, à la fin de l’exercice comptable, lorsque les comptes annuels ont été établis. 

Pour avoir la possibilité de se verser des dividendes en tant qu’associé de la SASU, il faut respecter les conditions suivantes: 

  • Etablir les comptes annuels;
  • Avoir procédé à la libération du capital
  • Etre en présence d’un bénéfice distribuable : pour que le bénéfice soit distribuable, il est exigé que celui-ci couvre les éventuelles pertes antérieures, et que la réserve légale de 10% du capital social ait été atteinte.

A noter: fiscalement, les dividendes ne sont pas considérés comme un salaire mais comme des revenus de capitaux mobiliers. 

Rémunération du dirigeant associé de SASU: est-ce obligatoire?

Il est important de savoir qu’aucune rémunération n’est obligatoire pour le dirigeant associé unique d’une SASU: 

  • Le dirigeant associé unique de SASU est un mandataire social, il n’est donc pas visé par le salaire minimum obligatoire prévu par le code du travail.
  • Il n’y a aucune obligation d’affecter le résultat en distribution de dividendes à l’actionnaire. 

De plus, le cumul des deux rémunérations est possible. En fonction de votre situation, il existe donc quatre alternatives : versement d’un salaire, versement d’un dividende, versement des deux, versement d’aucun des deux.

Comment choisir entre dividende ou salaire en SASU?

Pour faire votre choix, il est à noter que: 

  • Le versement d’un salaire peut-être une option coûteuse pour votre SASU. En effet, il est soumis au paiement de cotisations sociales au même titre que pour les salariés. Elles peuvent s'élever jusqu’à 82% du montant du salaire net. De fait, un salaire de 1000 euros versé au dirigeant coûte 1820 euros à la SASU. A l’inverse,  le versement d’un dividende ne donne pas lieu au paiement de cotisations sociales.

  • Le versement d’un salaire donne droit à la protection sociale du régime salarié et permet de valider des trimestre de retraite (sous condition du seuil de rémunération cité ci-dessus), alors que le versement de dividende n’y donne pas droit.

  • Le versement d’un salaire représente une source de revenu régulière contrairement au versement d’un dividende qui a généralement lieu une fois par an. 

  • Le salaire versé au dirigeant est déductible du bénéfice de la société, contrairement au versement de dividende qui n’est pas déductible. 

  • Le versement d’un salaire au dirigeant alourdit la gestion de la SASU en raison de la gestion de la paie.

  • Le versement d’un dividende est cumulable avec la perception d’allocations chômage en tant que demandeur d’emploi. A l’inverse, d’une manière générale le versement d’un salaire n’est pas cumulable avec des allocations chômage, sauf s’il est inférieure à votre ancien salaire (voir SASU et chômage).

De nombreux éléments sont donc à prendre en compte pour la détermination de votre stratégie de rémunération en SASU. N’hésitez pas à prendre rendez-vous avec un expert pour vous aider dans votre décision.

Mise à jour : 16/01/2020

Rédacteur : Meriadeg Mallard, diplômé d'un Master en Droit des Affaires de l'Université Paris Nanterre. Sous la direction de Pierre Aïdan, docteur en droit et diplômé de Harvard.

Commencer les démarches