En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies destinés à réaliser des statistiques de navigation et à vous proposer des offres adaptées à vos besoins.
En savoir plus
11 octobre 2019

Création ou reprise d’entreprise: comment choisir?
Temps de lecture : 3 min

Faustine Nègre
Diplômée de l’université Paris I Panthéon-Sorbonne. Sous la direction de Pierre Aïdan, docteur en droit et diplômé de Harvard.

Besoin d'en savoir plus?

Créer une entreprise

Vous souhaitez vous lancer dans l’aventure entrepreneuriale? Au moment de mettre au point votre projet, pensez à la reprise d’entreprise: ce peut être une excellente alternative à la création d’entreprise

Créer ou reprendre une entreprise? Legalstart vous aide à faire le bon choix. 





Créer ou reprendre une entreprise

Créer ou reprendre une entreprise: quel est le plus avantageux?

Vous hésitez entre créer ou reprendre une entreprise? Sachez que selon l’activité que vous souhaitez exercer, des caractéristiques de votre projet et de vos envies, l’une ou l’autre des options vous correspondra davantage. Il s’agit donc d’une décision qui doit être prise au cas par cas.

1- La création d’entreprise

Dans le cadre d’une création, vous développez votre propre projet en mettant au point l’idée de création d’entreprise qui vous tient à coeur. Vous partez de zéro ce qui vous permet de façonner votre entreprise à votre image.

Les démarches pour la création d’entreprise sont généralement rapides et peu coûteuses. Cependant, avant de se lancer, il est important d’avoir conscience qu’une fois que l’entreprise est créée, elle peut mettre du temps avant de décoller et de générer des bénéfices! 

2- La reprise d’entreprise

La reprise d’entreprise peut s’avérer être une option particulièrement intéressante lorsque vous souhaitez vous lancer en toute sécurité. En effet, dans le cadre d’une reprise d’entreprise, vous démarrez avec un projet déjà opérationnel qui vous permet de tirer rapidement parti d’un chiffre d’affaires.

Clientèle existante, personnel initié et organisation efficace, le fait de reprendre une entreprise vous permet d’éviter de nombreux tracas. 

Toutefois, il n’est pas toujours facile de trouver des entreprises à reprendre et la reprise est souvent plus onéreuse que la création. D’autre part, sachez qu’une fois que vous avez trouvé la perle rare, vous devrez passer par de longs mois de négociations avec le cédant, avant que l’entreprise vous appartienne définitivement. 

Salarié: comment créer ou reprendre une entreprise?

Si vous êtes salarié et que vous souhaitez vous lancer dans la création ou la reprise d’une entreprise, 3 possibilités s’offrent à vous:

  • Devenir salarié et créateur d’entreprise: dès lors que vous disposez de suffisamment de temps et que votre contrat de travail ne contient pas de clause d’exclusivité, vous pouvez sans aucune difficulté créer ou reprendre une entreprise en parallèle de votre emploi salarié.

  • Démissionner pour créer ou reprendre une entreprise: la démission est l’option la plus catégorique. Vous mettez fin à votre contrat de travail, sans possibilité de revenir sur votre décision. L’avantage est que vous pouvez dédier toutes vos journées à votre projet.

Quelles sont les aides pour la reprise et la création d’entreprise?

Que vous soyez créateur ou repreneur d’entreprise, vous pouvez bénéficier d’un certain nombre d’aides pour monter votre projet. Parmi elles, il est possible de citer:

  • L’Aide à la Création ou à la Reprise d’Entreprise (ACRE): cette aide a pour objectif d’encourager la création ou la reprise d’entreprise en offrant aux entrepreneurs une exonération, totale ou dégressive, de charges sociales pour leur première année d’activité. Depuis le 1er janvier 2019, l’ACRE est accordée automatiquement, vous n’avez donc aucune demande à faire pour l’obtenir!

  • Le Nouvel Accompagnement pour la Création ou la Reprise d'Entreprise (NACRE): ce dispositif vous permet de bénéficier d’un accompagnement dans le développement de votre entreprise. Cet accompagnement se décompose en trois phases: l’aide au montage du projet, l’aide à la structuration financière et l’accompagnement du démarrage du projet. Vous avez 3 ans à compter de la création ou de la reprise pour demander à profiter du dispositif NACRE.

  • L’Aide à la Reprise ou à la Création d’Entreprise (ARCE): si vous bénéficiez des allocations chômage et que vous créez ou reprenez une entreprise, vous pouvez demander à recevoir les droits à l’ARE qu’il vous reste à percevoir, sous forme de deux versements de 45%. L’objectif étant de vous lancer en bénéficiant d’une importante trésorerie.

Pour en savoir davantage sur les aides qui existent, n’hésitez pas à consulter notre fiche sur les aides Pôle Emploi pour la création d'entreprise.

Mise à jour : 11/10/2019

Rédaction : Faustine Nègre, diplômée de l'Université Paris I Panthéon-Sorbonne. Sous la direction de Pierre Aïdan, docteur en droit et diplômé de Harvard.

Besoin d'en savoir plus?