En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies destinés à réaliser des statistiques de navigation et à vous proposer des offres adaptées à vos besoins.
En savoir plus
29 mai 2019

Créer sa boite: les 4 astuces pour se lancer

Faustine Nègre
Diplômée de l’université Paris I Panthéon-Sorbonne. Sous la direction de Pierre Aïdan, docteur en droit et diplômé de Harvard.

Commencer les démarches

Créer une entreprise

Pas d’idée, peur de quitter son job, manque d’argent, phobie administrative, la liste des prétextes pour ne pas se lancer est extrêmement longue. Pourtant, à chaque problème sa solution. C’est pourquoi, on vous explique comment créer sa boîte tout en dépassant ces quelques obstacles!

Legalstart vous livre 4 astuces pour monter sa boîte sans tracas.

Créer sa boite

Vous avez une bonne idée? Ne la laissez pas passer!

L’aventure entrepreneuriale commence toujours par une bonne idée. En effet, avant de pouvoir créer sa boîte, il est indispensable d’avoir un véritable projet dans lequel s’investir sur la durée.

Avoir une bonne idée ne signifie pas nécessairement développer un nouveau concept, ni mettre au point l’innovation du siècle. Il est tout à fait possible de lancer sa boîte grâce à une idée simple dès lors qu’elle répond à un véritable besoin de la part du public.

De fait, lorsque vous avez trouvé une idée qui vous plaît, ne la laissez pas passer. Cette idée servira de base à votre projet, vous pourrez l’étoffer et la compléter en saisissant un maximum d’opportunités.

Vous êtes toujours à la recherche de la bonne idée? Alors n’hésitez pas à consulter notre fiche sur les idées de création d’entreprise.

Vous avez peur de quitter votre job? Commencez en restant salarié!

Contrairement à certaines idées reçues, vous n’êtes pas obligé de tout plaquer pour monter votre boîte. En effet, il est tout à fait possible de monter sa boîte lorsque l’on est salarié.

À moins qu’une clause d’exclusivité soit prévue dans votre contrat de travail, vous avez la possibilité de développer votre projet en parallèle de votre activité salarié (évidemment en dehors de vos horaires de travail).

Lorsque vous vous lancez, veillez seulement à ne pas exercer une activité directement concurrente à celle de votre employeur. De plus, pour conserver de bonnes relations de travail, il vous est généralement recommandé de le tenir informé de votre projet.

En tant que salarié, vous pouvez d’ailleurs, sous certaines conditions, profiter d’un temps partiel ou d’un congé de création d’entreprise. Ce dispositif vous permet de bénéficier d’un aménagement de votre contrat de travail pendant une durée d’un an. Ainsi, vous disposez d’une année pour vous consacrer pleinement à la création de votre boîte. Et après? À l’issue du congé ou du temps partiel, vous avez deux possibilités. Si votre projet a décollé, vous pouvez démissionner et à l’inverse, si votre projet n’est pas encore au point vous êtes assuré de retrouver votre poste. Cela vous permet de vous lancer en toute sécurité!

Vous hésitez à lancer une boite sans argent? Pensez aux aides!

Au sens strict du terme, monter sa boite sans argent, c’est compliqué voir mission impossible. En effet, pour lancer sa boîte, il faut: une structure juridique adaptée, un compte bancaire dédié à l’activité professionnelle, du matériel, une assurance, etc. Tout cela a bien évidemment un coût.

Cependant, pas de panique! Il existe un certain nombre d’aides à la création d’entreprise et de subvention d’entreprise qui vous permettent d’obtenir un soutien financier ainsi que des allègements sociaux et fiscaux.

Pour vous aider à budgétiser les dépenses nécessaires pour monter votre boîte, pensez à rédiger un business plan. Ce document va vous permettre de façonner votre projet et d’anticiper les investissements indispensables à la création de votre boîte. De plus, un bon business plan vous permet de partir en quête d’investissements (prêt bancaire, crowdfunding, etc.) avec des arguments solides et convaincants.

En tout état de cause, sachez que si vous souhaitez lancer votre entreprise seul avec un petit budget, le statut d’auto-entrepreneur est l’option la plus intéressante. Les démarches administratives pour créer une auto-entreprise sont simples et surtout peu coûteuses par rapport aux démarches de création d’une société.

Vous craignez les démarches administratives? Créez votre boîte sur internet!

Aujourd’hui, il est possible de monter sa boite sur internet en recourant aux services d’une legaltech comme Legalstart. L’objectif de ces plateformes est de vous simplifier la vie en vous accompagnant dans la réalisation de l’ensemble de vos démarches administratives de création d’entreprise.

Vous remplissez un formulaire et téléchargez certaines pièces justificatives puis, de l’élaboration de vos statuts à l’immatriculation de votre entreprise, la plateforme s’occupe de tout. Votre entreprise verra alors le jour en près d’une semaine seulement !

Vous êtes fin prêt à vous lancer? Alors n’attendez plus pour télécharger le guide complet sur la création d’entreprise.

Mise à jour : 29/05/2019

Rédaction : Faustine Nègre, diplômée de l'Université Paris I Panthéon-Sorbonne. Sous la direction de Pierre Aïdan, docteur en droit et diplômé de Harvard.

Commencer les démarches

Créer une entreprise