En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies destinés à réaliser des statistiques de navigation et à vous proposer des offres adaptées à vos besoins.
En savoir plus
Fermer
Sandra NUSSBAUM
Diplômée d'un Master II en Droit Fiscal à la Faculté de droit de Lyon III. Sous la direction de Pierre Aïdan, docteur en droit et diplômé de Harvard.
Article mis à jour le 14 août 2018
Temps de lecture : 4 min

Vous souhaitez ouvrir un restaurant ? Le projet de création d’un restaurant reste avant tout un projet de création d’entreprise. C’est ce qui explique qu’un business plan en restauration est tout aussi utile qu’un business plan dans un autre domaine.

Pourquoi rédiger un business plan en restaurant ? Comment le rédiger ? Quels sont les éléments clés du business plan ? Ce sont autant de questions qui méritent des réponses !

business plan restaurant

Elaboration du concept de votre restaurant

Les premières étapes d’un projet d’ouverture d’un restaurant ne sont en rien administratives ou juridiques. Il s’agit en premier lieu de faire le point sur votre situation personnelle.

Pour monter un restaurant, comme pour ouvrir un bar, il faut être motivé et surtout s’assurer que les horaires très particuliers de cette activité (en général, travail le soir et le weekend) sont compatibles avec votre mode de vie.

Il vous faudra ensuite déterminer le concept de votre restaurant : son nom, son menu, sa décoration, etc. Ce concept doit être développé avec soin et, le cas échéant, avec vos associés. Elaborer le concept de votre restaurant rejoint souvent un élément clé du business plan que l’on va étudier après, la stratégie commerciale.

Pourquoi rédiger le business plan de votre restaurant ?

Vous vous demandez déjà sans doute à quoi sert un business plan ? La rédaction d’un business plan du restaurant répond en réalité à plusieurs objectifs. Parmi ces objectifs on peut en cerner deux qui sont réellement indispensables :

  • Pouvoir présenter son projet à ceux qui vont vous financer, notamment les banques : en effet, les personnes qui vont investir dans votre projet ont nécessairement besoin de savoir vers quoi elles s’engagent. Le business plan du restaurant reprend tous les éléments clés de votre projet et permet donc en principe de rassurer ceux qui vont vous prêter de l’argent. Il sera un allier de taille si vous souhaitez obtenir un prêt professionnel !
  • Vous permettre de faire le point sur votre projet : le fait de réaliser ce document vous permet également de prendre conscience du projet dans lequel vous êtes en train de vous lancer. Vous allez devoir réfléchir à un certain nombre de points et c’est en réalisant le business plan de votre restaurant que vous allez vous posez les bonnes questions et vous rendre compte non seulement de la faisabilité du projet, mais également de sa rentabilité. C’est donc une façon pour vous de faire le point et de confirmer votre envie de vous lancer dans la création d’une entreprise de restauration.

Comment rédiger le business plan du restaurant ?

Ce qu’il faut faire avant de rédiger un business plan

Avant de commencer la rédaction du business plan de votre restaurant, il va être utile de simplement commencer à vous poser les bonnes questions. Il n’est pas possible de se lancer directement dans la rédaction d’un business plan sans avoir auparavant laissé mûrir ses idées.

Une bonne façon de faire évoluer ses idées réside dans le fait d’en parler autour de vous. Vous vous rendrez rapidement compte de ce qui va sans doute marcher ou non en voyant la réaction des personnes que vous avez fait le choix de consulter.

La structure juridique, premier élément clé du business plan du restaurant

Il conviendra par la suite de préciser votre projet, c'est-à-dire de faire le point sur ce que vous voulez réellement exercer comme activité. Si vous préférez faire uniquement de la restauration il n'y aura pas de difficulté, mais si vous désirez proposer également de l'hébergement il sera plus opportun d'ouvrir un hôtel restaurant.

Vous allez ensuite devoir choisir la structure juridique de votre entreprise. C’est le premier élément clé de votre business plan de restaurant. Il existe deux possibilités :

  • Entreprise individuelle : dans cette hypothèse vous ne créez pas d’entité juridique distincte, une entreprise individuelle est en quelque sorte le prolongement de vous même, c’est vous en train d’exercer votre activité professionnelle. C’est un statut peu recommandé pour ouvrir un restaurant.
  • Société : il s’agit alors de créer une entité distincte de vous, ce qui permet de protéger votre patrimoine personnel. Il existe un certain nombre de structures de sociétés, notamment SAS et SARL.

La stratégie commerciale, deuxième élément clé du business plan

Une fois que vous aurez choisi la forme juridique de votre entreprise, il sera alors nécessaire de se pencher sur le deuxième élément clé du business plan dans la restauration, la stratégie commerciale.

Le succès d’un restaurant est souvent basé, en plus de la qualité de la carte, sur sa capacité à se démarquer des autres. En effet, dans le milieu de la restauration, votre imagination sera votre meilleure amie, tant pour les menus que pour le cadre que vous choisirez. N’hésitez pas à créer un logo et le protéger afin de vous ancrer dans la mémoire visuelle de vos clients.

Par ailleurs, réaliser une étude de marché s’avère essentiel ! Il est souvent indispensable de regarder l’état de la concurrence autour de votre futur établissement pour évaluer s’il est opportun de se lancer. Vous pourrez ainsi développer une idée originale et dynamiser le démarrage de votre activité.

Par exemple, pourquoi ne pas vous renseigner sur comment ouvrir un food truck qui se distingue des franchises de fast food en proposant des plats à emporter haut-de-gamme ?

Vous pouvez également adopter une vision plus tendance voire orientale en ouvrant un salon de thé.

Les prévisions financières, troisième élément clé du business plan

Ouvrir son restaurant sans argent est possible, mais vos prévisions financières devront être solides pour convaincre vos potentiels partenaires financiers de vous accorder un prêt.

Lors de cette troisième étape du business plan du restaurant, vous allez devoir faire des prévisions financières. Elles portent sur un certain nombre d’éléments : coût de la location du local commercial, coût d’aménagement de votre restaurant ou encore coût des matières premières et de l’approvisionnement d’une manière générale.

On retrouve également d’autres postes importants comme la main d’oeuvre salariale, les impôts ou le coût de la licence restaurant ou de la licence IV, si vous voulez vendre de l’alcool.

De la même façon vous allez donc devoir procéder à une estimation de votre chiffre d’affaires, ce qui vous permettra d’estimer votre capacité de remboursement qui sera l’élément le plus important pour les personnes qui vont devoir accepter ou non de vous financer. Vous allez également devoir effectuer des formations pour ouvrir un restaurant, et ces formations font évidemment partie du budget nécessaire pour créer un restaurant.

Mise à jour : 14/08/2018

Rédacteur : Sandra NUSSBAUM, diplômée d'un Master II en Droit Fiscal à la Faculté de droit de Lyon III. Sous la direction de Pierre Aïdan, docteur en droit et diplômé de Harvard.

Inscrivez-vous à notre newsletter

pour recevoir nos dernières informations