17 juillet 2020

Tout ce que vous devez savoir sur l’examen de VTC
Temps de lecture : 3 min

Matthieu Pace
Diplômé de l’Université Paris III Sorbonne Nouvelle. Sous la direction de Pierre Aïdan, docteur en droit et diplômé de Harvard.

Commencer les démarches

En France, près de 25 000 chauffeurs ont déjà passé l’examen VTC. Vous souhaitez obtenir cet examen, obligatoire depuis 2017, pour devenir VTC? Legalstart a rassemblé pour vous les informations importantes à connaître avant de vous lancer. De l’inscription au déroulement de l’examen VTC, on vous explique tout pas à pas.

examen vtc

Comment s’inscrire à l’examen VTC?

La réglementation de la loi VTC encadre les modalités pour obtenir la licence VTC. Ainsi, l’inscription à l’examen VTC doit se faire sur le site d’enregistrement de la Chambre des Métiers et de l’Artisanat.

Bon à savoir: les frais d’inscription à l’examen VTC sont de 206€ et sont à régler directement auprès de la Chambre des Métiers et de l’Artisanat.

Notez que l’inscription à l’examen VTC à la Chambre des Métiers et de l’Artisanat peut se faire via un organisme de formation agréé. Renseignez-vous auprès de l’administration de votre centre de formation pour connaître la marche à suivre. Attention, il est possible de devenir chauffeur VTC sans formation, mais il reste recommandé de passer par un centre spécialisé pour se préparer convenablement.

En ce qui concerne la date de l’examen VTC, ce sont les élus de la Chambre Régionale des Métiers et de l’Artisanat qui la fixe chaque année. En règle générale, il y a un examen VTC par mois sauf durant la période estivale, le mois de décembre et sauf circonstances exceptionnelles.

Quels documents joindre au dossier d’inscription à l’examen VTC?

Que vous soyez VTC ou taxis, l’examen est commun aux différentes professions de transport de particuliers. Dans tous les cas, si vous êtes un futur taxi, VMDTR ou VTC, l’examen nécessite de s’inscrire.

Pour constituer votre dossier et vous inscrire à l’examen VTC, vous devez fournir:

  • Une copie de la CNI ou d’un passeport valide;
  • Une photo d’identité conforme à la législation en vigueur;
  • Une copie du permis B valide (avec un nombre de points maximal non-sujet à un délai probatoire);
  • Un justificatif de domicile de moins de 3 mois;
  • Un certificat médical d’un médecin agréé transport.

Que vous soyez chauffeur VTC auto-entrepreneur ou en société, vous avez l’obligation de vous inscrire et de réussir l’examen VTC pratique et théorique avant d’exercer. En effet, il vous est impossible de travailler en tant que chauffeur si vous ne pouvez pas fournir votre attestation de réussite à l’examen VTC.

Comment se déroule l’examen de VTC?

Quelles autorisations pour devenir VTC sont nécessaires? La réponse est, bien sûr, l’obtention de l’examen VTC. Ce dernier se décompose en deux parties distinctes:

  • Un examen théorique pour VTC. Une épreuve d’admissibilité écrite (QCM ou QCR) où le candidat doit obtenir au moins 10/20 sans avoir de note éliminatoire;
  • Un examen pratique pour VTC. Une épreuve de 45 minutes mettant le candidat en situation pratique avec un examinateur.

Concernant l’examen théorique, on trouve 5 épreuves communes aux taxis, VTC et VMDTR (Véhicules Motorisés à Deux ou Trois Roues) et 2 épreuves propres aux VTC, à savoir:

Épreuve

Coefficient

 Durée

Note éliminatoire

Réglementation du transport public de personne

3

45min

6/20

Gestion

2

45min

6/20

Sécurité routière

3

30min

6/20

Français

2

30min

6/20

Anglais

1

30min

4/20

Développement commercial et gestion propre à l’activité de VTC

3

//

6/20

Réglementation nationale spécifique de l’activité de VTC

3

//

6/20

Pour ce qui est de l’examen pratique, il s’agit d’un simple test de conduite avec un examinateur. Attention tout de même, la Chambre des Métiers et de l’Artisanat ne fournit pas de véhicule à double commande VTC. Le candidat doit donc se procurer un véhicule à double commande le temps de l’examen VTC.

Si le résultat de l’examen VTC est positif, vous êtes habilité à exercer votre profession de chauffeur VTC. Il ne vous reste plus qu’à attendre la réception de votre carte professionnelle VTC pour vous lancer sur les routes.

Mise à jour : 17/07/2020
Rédaction : Matthieu Pace, diplômé de l’Université Paris III Sorbonne Nouvelle. Sous la direction de Pierre Aïdan, docteur en droit et diplômé de Harvard.

Commencer les démarches