Article mis à jour le 17 août 2018

Ouvrir une poissonnerie : oui mais comment ?

Sandra NUSSBAUM
Diplômée d'un Master II en Droit Fiscal à la Faculté de droit de Lyon III. Sous la direction de Pierre Aïdan, docteur en droit et diplômé de Harvard.

Vous avez décidé d'ouvrir votre poissonnerie et comme tout futur entrepreneur vous vous posez sans doute un certain nombre de questions : comment rédiger votre business plan ? Quelle structure choisir ? Existe-t-il des affiches obligatoires pour une poissonnerie ? 

On va répondre à toutes ces questions pour que vous puissiez tout savoir sur comment ouvrir votre poissonnerie !

comment ouvrir une poissonnerie

La formation en poissonnerie

Quelle formation pour exercer le métier de poissonnier ? Est-ce possible d'ouvrir une poissonnerie sans diplôme ? La réponse à ces questions est très simple : pour pouvoir ouvrir votre poissonnerie il faut que vous ayez un CAP poissonnerie ou au moins trois ans d'expérience dans ce domaine !

Il est possible de passer au dessus de cette obligation si vous avez un salarié qui possède le diplôme ou que vous travaillez avec votre conjoint salarié qui a lui même fait une formation en poissonnerie et qui est détenteur d'un CAP poissonnerie.

Il est donc tout à fait possible de créer une poissonnerie sans avoir de diplôme.

Sachez à ce sujet qu'une poissonnerie a une activité artisanale et qu'à ce titre vous allez devoir effectuer un stage préalable à l'installation (SPI) qui vous apportera des notions en gestion et en comptabilité.

Comment rédiger le business plan d'une poissonnerie ?

Rédiger le business plan d'une poissonnerie est essentiel dans la mesure où c'est un document qui vous permet de vous assurer de la viabilité de votre projet et de l'affiner, et dans le même temps c'est le document que vous allez transmettre à votre banquier pour obtenir un financement.

Le business plan va porter vers un certain nombre de points. Par exemple, vous allez devoir faire une étude de marché pour choisir votre local et installer votre poissonnerie à l'emplacement le plus adapté. Pour cela vous allez devoir étudier la ville ou le quartier dans lequel vous souhaitez vous installer et vous intéresser aux poissonneries déjà installées car ce seront vos concurrents demain. Vous allez alors avoir deux options : vous installer dans un endroit où la concurrence est faible ou vous installer dans un endroit très concurrentiel en essayant de vous démarquer, par exemple en proposant des produits différents.

Vous allez également devoir choisir votre statut juridique, établir des prévisions financières ou encore fixer un plan marketing pour vous faire connaitre. 

Quel statut juridique pour une poissonnerie ?

L'étape indispensable à laquelle vous allez devoir penser, c'est évidemment le choix de la structure juridique de votre poissonnerie. En ouvrant une poissonnerie vous avez le choix entre plusieurs options, qui sont plus ou moins adaptées à l'exercice de cette activité.

La première option consiste à ouvrir votre poissonnerie avec le statut d'auto-entrepreneur. Les démarches sont simples et les régimes fiscaux et sociaux sont en principe avantageux. Pour autant, ce statut n'est pas le plus adapté à l'ouverture d'une poissonnerie. Les deux principaux inconvénients se trouvent dans le fait que vous devez respecter des plafonds auto-entrepreneur (seuils de chiffre d'affaires à ne pas dépasser) et que votre responsabilité est illimitée. Cela signifie concrètement qu'en cas de difficultés financières, vos créanciers pourront saisir votre matériel professionnel mais également vos biens personnels.

La seconde option est de créer une société. Une société est une entité autonome, ce qui protège votre patrimoine personnel. Les deux sociétés les plus adaptées pour ouvrir une poissonnerie sont alors la SARL, qui est une forme assez rigide mais sécurisante, et la SAS qui est beaucoup plus souple. Si vous décidez d'ouvrir seul votre poissonnerie, vous devrez alors passer par la SASU, qui est l'équivalent de la SAS avec un associé unique, ou l'EURL qui est l'équivalent de la SARL avec un seul associé également. 

Quel est le matériel de poissonnerie indispensable ?

Pour ouvrir votre poissonnerie vous allez nécessairement devoir acheter du matériel de poissonnerie. Ce matériel est en partie lié aux obligations règlementaires qui entourent l'activité d'une poissonnerie. 

Pour des raisons sanitaires évidentes vous allez devoir investir dans une chambre froide, des étals réfrigérés et une table de découpe. A cela s'ajoute le matériel classique comme une balance ou encore une caisse enregistreuse. 

Quelles démarches obligatoires et quelle règlementation pour une poissonnerie ?

Avant d'ouvrir votre poissonnerie vous allez devoir faire une déclaration auprès de la DDPP car vous allez vendre des denrées d'origine animale. Si vous vendez des denrées à des intermédiaires vous allez également devoir demander un agrément sanitaire.

De la même façon qu'il existe une réglementation pour ouvrir un bar ou un restaurant, vous allez devoir respecter une règlementation propre à l'activité de poissonnier : les denrées alimentaires doivent être étiquetées, il y a des normes de sécurité à respecter (incendie, accessibilité) ainsi que des normes sanitaires (entreposage, température de conservation, méthode de décongélation).

N'hésitez plus à créer votre poissonnerie, on vous aide à vous lancer !

Mise à jour : 17/08/2018

Rédacteur : Sandra NUSSBAUM, diplômée d'un Master II en Droit Fiscal à la Faculté de droit de Lyon III. Sous la direction de Pierre Aïdan, docteur en droit et diplômé de Harvard.

Inscrivez-vous à notre newsletter

pour recevoir nos dernières informations