En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies destinés à réaliser des statistiques de navigation et à vous proposer des offres adaptées à vos besoins.
En savoir plus
Fermer
Article mis à jour le 17 août 2018

Ouvrir une boulangerie en franchise : comment faire ?

Sandra NUSSBAUM
Diplômée d'un Master II en Droit Fiscal à la Faculté de droit de Lyon III. Sous la direction de Pierre Aïdan, docteur en droit et diplômé de Harvard.

Vous souhaitez devenir boulanger indépendant et ouvrir une boulangerie qui vous appartienne ? Les avantages du statut de travailleur indépendant sont nombreux et c'est un statut qui attire de plus en plus. Il est possible de créer votre boulangerie de A à Z, de racheter une boulangerie existante, mais il existe également une autre option moins personnelle mais plus sécurisante, ouvrir votre boulangerie en franchise.

On va faire le tour des avantages et des inconvénients de la franchise en boulangerie avant de s'intéresser rapidement aux alternatives existantes. Vous aurez ainsi tous les éléments en main pour faire votre choix !

franchise boulangerie

Comment ouvrir une franchise de boulangerie ?

En France on estime que 9 français sur 10 consomment du pain pendant leurs repas. Les grandes enseignes surfent sur cette vague et un certain nombre d'entre elles ont fait le choix de se développer en utilisant le mécanisme de la franchise. Pour ouvrir une franchise en boulangerie pas besoin d'être boulanger ! Il vous suffit de vous rapprocher d'une grande enseigne qui va s'assurer que vous avez les compétences commerciales requises et de verser un apport personnel (50 000€ pour une boulangerie BANETTE, 60 000€ pour une boulangerie LA MIE CALINE par exemple). 

Ensuite, l'enseigne s'occupe de vous former et de vous accompagner car elle vous aide, entre autres, à trouver un local si vous ne reprenez pas une franchise existante.

Quels sont les avantages d'une franchise en boulangerie ?

Passer par une franchise en boulangerie vous permet de devenir travailleur indépendant tout en bénéficiant d'un certain nombre d'avantages : 

  • Démarrage sécurisé : en ouvrant une boulangerie en franchise vous bénéficiez d'un concept dit "clé en main", ce qui signifie que c'est un concept qui fonctionne en autonomie. Vous allez apprendre à le gérer mais vous avez la certitude que c'est un concept que les gens connaissent et qui fonctionnent. 

  • Bénéfice du rayonnement de la franchise : de la même façon, et cela rejoint la sécurité, vous avez une clientèle assurée dans la mesure où les gens sont rassurés à l'idée d'aller dans des grandes enseignes. De plus vous n'avez pas à vous occuper de tout ce qui est marketing et vous profitez quand même du rayonnement qui en découle.
     
  • Accompagnement au quotidien : vous bénéficiez d'un réseau de franchise ce qui vous assure un soutien au quotidien. Vous devenez indépendant mais sans la peur de vous retrouver tout seul à devoir gérer si votre boulangerie tourne mal. Là vous savez que vous pouvez compter sur d'autres franchisés et sur le franchiseur pour vous soutenir et faire en sorte que vos affaires se portent bien. 

Quels sont les inconvénients d'une franchise en boulangerie ?

La franchise en boulangerie a également son lot d'inconvénients : 

  • L'investissement initial : décider d'ouvrir une boulangerie en franchise a évidemment un coût. Vous allez devoir faire un apport personnel qui coûte entre 50 000€ et 120 000€ et ce coût va représenter 30% de votre investissement global. Vous avez donc accès à une sécurité et au rayonnement de l'enseigne, mais cette sécurité a un coût.

  • L'absence d'indépendance totale : vous avez décidé d'ouvrir votre boulangerie pour être indépendant mais il faut que vous ayez conscience qu'en ouvrant une boulangerie en franchise vous êtes en semi indépendance. Vous allez avoir des directives à respecter, vous ne choisissez pas exactement ce que vous voulez vendre, ni comment vous voulez le vendre. Vous allez donc devoir vous adapter et accepter cette liberté conditionnée.

Quelles sont les principales alternatives ?

Créer votre propre boulangerie

Vous pouvez très bien décider que vous voulez une indépendance totale et que vous préférez donc créer votre propre boulangerie. Dans cette hypothèse vous allez évidemment devoir faire le point sur le budget pour ouvrir une boulangerie : créer une structure juridique, louer ou acheter un local, acheter le matériel nécessaire (four, ustensiles), acheter les matières premières, engager un ou plusieurs salariés si nécessaire et encore faire de la publicité pour faire connaître votre boulangerie.

Le budget pour ouvrir une boulangerie peut donc être conséquent, rien ne vous empêche, bien au contraire, de rédiger un business plan pour clarifier la situation et vous lancer dans de bonnes conditions.

Racheter une boulangerie existante

A défaut de créer votre propre boulangerie vous pouvez reprendre une boulangerie existante, notamment en achetant un fonds de commerce. Si c'est une boulangerie qui marche bien, vous allez la racheter à prix fort mais en ayant une certaine assurance de son succès, mais vous pouvez également parier sur une boulangerie qui ne marche pas très bien, par exemple parce que le pain n'est pas bon, vous allez alors l'acheter beaucoup moins cher et ce sera ensuite à vous de la valoriser !

N'hésitez plus, gardez votre tablier de boulanger tout en devenant indépendant et suivez notre guide pour ouvrir une boulangerie pour vous accompagner dans votre projet.

Mise à jour : 17/08/2018

Rédacteur : Sandra NUSSBAUM, diplômée d'un Master II en Droit Fiscal à la Faculté de droit de Lyon III. Sous la direction de Pierre Aïdan, docteur en droit et diplômé de Harvard.

Inscrivez-vous à notre newsletter

pour recevoir nos dernières informations