25 janvier 2021

Comment fixer votre TJM freelance lorsque vous vous lancez?
Temps de lecture : 2 min

Marion Cluptil
Diplômée d’un Master 2, rédactrice juridique indépendante.

Commencer les démarches

Devenir Freelance

Devenir freelance est un projet souvent excitant, parfois effrayant, mais toujours très gratifiant. Si vous avez toujours été travailleurs indépendants ou si vous avez quitté un emploi salarié, vous avez sans doute tendance à vous référer à la notion de salaire. 

Pourtant avant de savoir le montant des revenus que vous allez pouvoir vous verser à la fin du mois, vous devez savoir combien vous allez facturer. 

C’est alors que la notion TJM en freelance devient essentielle. On vous explique, à quoi il correspond, pourquoi il est important et comment le calculer! 

Qu’est-ce que le TJM en freelance?

Le TJM freelance est le Taux Journalier Moyen pratiqué par le freelance. Il correspond donc au tarif payé par le client pour une journée de travail.

En freelance le TJM est HT ou TTC . Mais dans ce dernier cas, il faudra bien penser à comptabiliser la TVA dans les charges à déduire. 

A noter: sur certaines plateformes de freelance, il vous est demandé d'indiquer votre TJM, pour permettre aux potentiels clients d'avoir une idée de vos tarifs. Il est également possible (mais non obligatoire) d'insérer votre TJM dans vos CGV freelance.  

Pourquoi faut-il connaître son TJM quand on est freelance?

En freelance, il est possible de facturer à l’heure, au forfait, à la commission ou au résultat, tout dépend de ce qui est prévu dans votre contrat de freelance. Mais dans tous les cas, il est nécessaire de connaître votre TJM puisque c’est lui qui va vous permettre de savoir si vous êtes rentables ou non.

En effet, contrairement à une activité de vente de marchandises, le freelance n’a pas de marge à calculer. Mais vous devez vous assurer que les tarifs que vous pratiquez vous permette de payer vos charges et de vous verser le salaire dont vous avez besoin pour couvrir vos dépenses a minima.

Pour un freelance, TJM et salaire net ont un lien direct.

Ainsi, si le prix proposé pour une mission est inférieur à votre TJM, il est fort probable que vous travailliez à perte.

Par ailleurs, votre TJM permet également de vous positionner sur le marché par exemple comme un expert haut de gamme et faire valoir votre expertise.

Comment calculer un TJM en freelance?

Les critères à prendre en compte pour le calcul du TJM freelance

Vous n’allez certainement pas travailler 365 jours par an. C’est pourquoi, la première étape pour calculer le TJM d’un freelance est d’ estimer le nombre de jours travaillés . Plus précisément, le nombre de jours travaillés pour vos clients. En effet, il faut tenir compte du temps que vous allez accorder à la prospection, à la facturation, aux appels avec les prospects, etc. Et déduire ce temps de votre temps facturable. De même, vos congés doivent être financés par les périodes où vous travaillez puisque vous n’aurez plus de rentrées d’argent.

Ainsi, si on part sur une base où vous ne travaillez pas le week-end et où vous prenez cinq semaines de congés, il reste environ 225 jours auxquels il faut déduire tout le temps travaillé non facturé. On estime généralement que 90 à 120 jours sont réellement facturables.

Ensuite, il faut prendre en considération: d’une part le salaire espéré sur l’année et d’autre part les charges afférentes à l’activité .

Le salaire espéré doit couvrir vos charges personnelles a minima. Les charges relatives à votre activité comprennent notamment :

Pour finir, le calcul du salaire d’un freelance dépend de son taux d’imposition sur le revenu. Cela permet de déterminer son salaire net, c’est-à-dire ce qui lui revient réellement.

Le calcul du TJM freelance

Maintenant que vous connaissez tous les éléments qui vont entrer dans le calcul du TJM, vous pouvez procéder au calcul en lui-même, comme suit :

TJM freelance = (Salaire net annuel espéré - charges annuelles - impôt sur le revenu) / nombre de jours travaillés et facturés.

Si vous souhaitez connaître votre taux horaire, il ne vous reste qu’à diviser le résultat obtenu par 8.

Afin de savoir si ce TJM correspond aux pratiques sur votre marché, vous pouvez le comparer à celui pratiqué dans votre domaine. On constate le TJM moyen suivant :

  • 380 € pour un graphiste ;
  • 520 € pour un développeur web ;
  • 430 € pour un community manager ;
  • 745 € pour un consultant en communication et en stratégie d’entreprise. 

Toutefois, cette comparaison doit rester à titre indicatif, car vous ne pouvez pas savoir exactement le niveau de compétence, les charges, etc pris en compte par vos concurrents pour établir leur TJM.

Le TJM freelance est donc l’indicateur principal pour déterminer si votre activité de freelance est rentable. Il va vous servir de base pour établir votre grille tarifaire et élaborer vos devis. Il est important de ne pas sous-évaluer votre TJM au risque de ne pas pouvoir faire face à vos charges, et de ne pas pouvoir vous verser de salaire. 

Mise à jour: 25/01/2021

Rédaction: Marion Cluptil, diplômée d’un Master 2, rédactrice juridique indépendante.

Commencer les démarches

Devenir Freelance

Télécharger gratuitement notre guide Freelance, rédigé par nos juristes

Télécharger le guide Freelance Télécharger le guide