30 avril 2020

Quel est le rôle d’un gestionnaire de paie?
Temps de lecture : 4 min

Kézia Varde
Diplômée d'un Master II en Droit des Affaires. Sous la direction de Pierre Aïdan, docteur en droit et diplômé de Harvard.

Besoin d'en savoir plus?

Le rôle d’un gestionnaire de paie (ou responsable paie) ne se limite pas à l’émission de fiches de paie. Sa mission est en réalité bien plus étendue. La gestion de la paie englobe la récolte d’informations sur les salariés, le traitement de ces informations ainsi que leur saisie dans les logiciels de gestion.

Quel est le rôle d’un gestionnaire de paie ? Quelles sont ses compétences et qualités? Et quels sont les avantages et inconvénients d’embaucher un gestionnaire de paie pour votre entreprise? Explications.

Quel est le rôle d’un gestionnaire de paie? 

L’objectif final du gestionnaire de paie est de pouvoir émettre des fiches de paie justes et sans erreur, prenant en compte l’intégralité de la situation des salariés. Pour y parvenir, il est nécessaire de recueillir l’ensemble des informations concernant la vie professionnelle des salariés.

En effet, la fiche de paie est un document qui reprend de nombreuses informations. Vous pouvez consulter notre fiche intitulée comment lire une fiche de paie pour comprendre la structure de ce document. 

Ainsi, les absences, le calcul des congés payés, les arrêts de travail par exemple sont autant d’informations que le gestionnaire de paie doit prendre en compte et intégrer au calcul de la rémunération du salarié. 

Quelles sont les compétences et qualités attendues d’un gestionnaire de paie?

Le gestionnaire de paie doit faire preuve de différentes compétences techniques et de qualités humaines. 

Il doit notamment:

  • Etre formé aux logiciels de gestion de paie: aujourd’hui, la plupart des entreprises qui gèrent la paie en interne en sont équipées. 
  • Faire preuve de rigueur dans la saisie des informations dans le logiciel de gestion: la procédure étant généralement automatisée, la moindre erreur de saisie peut se répercuter sur de nombreux documents. Les informations saisies permettent l’édition non seulement des fiches de paie mais également d’autres documents obligatoires pour l’entreprise (le bilan social par exemple).
  • Avoir une bonne connaissance des règles de ressources humaines: selon les structures dans lesquelles ils exercent les gestionnaires de paie peuvent avoir des missions plus ou moins étendues. Par exemple, certains gestionnaires de paie ont de véritables missions RH (édition des contrats de travail, des fiches de poste, envoi des notifications de licenciements, etc.). 
  • Avoir une bonne connaissance de la culture de l’entreprise: outre les connaissances générales de RH, il peut être très utile au gestionnaire de paie de bien connaître l’entreprise dans laquelle il évolue. Cela lui permet de gagner du temps dans le traitement des informations. 
  • Faire preuve de discrétion: le gestionnaire de paie a connaissance de nombreuses informations sur l’ensemble des salariés. Il est donc essentiel qu’il reste discret sur les informations qu’il détient et qu’ils ne les utilisent que dans le cadre strict de sa mission. 

Finalement, les compétences et qualités demandées d’un gestionnaire de paie varient en fonction de l’environnement dans lequel il évolue. S’il est en poste au sein d’une petite structure, il est préférable qu’il soit polyvalent. 

À l’inverse, dans de plus grandes structures employant plusieurs gestionnaires de paie, il peut être intéressant de favoriser des profils plus spécialisés. 

Quels sont les avantages et inconvénients d’un poste de gestionnaire de paie en interne?

Les entreprises doivent faire un choix entre l’externalisation de la gestion de la paie (auprès d’un cabinet d’expertise comptable bien souvent) ou la gestion en interne grâce à un gestionnaire de paie. 

Quels sont les avantages et inconvénients d’embaucher un gestionnaire de paie en interne? 

Les avantages sont les suivants:

  • L’entreprise conserve un contrôle et une indépendance totale sur sa gestion de la paie et sur l’ensemble des informations concernant ses salariés ce qui préserve l’entière confidentialité des informations
  • Le coût de l’embauche d’un gestionnaire de paie est moins élevé à long terme que d’avoir recours à un prestataire externe. 

Pour autant, le choix n’est pas toujours une évidence puisque l’internalisation de la gestion de la paie présente aussi des inconvénients:

  • Le coût des logiciels de gestion: qu’il s’agisse de solution en ligne ou de logiciel installés sur les postes, les logiciels de gestion ont un coût d’acquisition et de maintenance important à prendre en considération; 
  • La formation du gestionnaire: le gestionnaire de paie doit être formé non seulement aux pratiques de l’entreprise mais surtout aux logiciels utilisés au sein de l’entreprise; 
  • Le manque de souplesse en cas de baisse des effectifs: si vous choisissez d’embaucher un gestionnaire de paie, son salaire devient un coût fixe supplémentaire qui n’est pas modulable si l’entreprise doit faire des économies ou réduire ses effectifs. 

Si vous avez des questions concernant la gestion de la paie, n’hésitez pas à prendre rendez-vous avec un expert.

Mise à jour: 29/04/2020

Rédaction : Kézia Varde, diplômée d'un Master II en Droit des Affaires. Sous la direction de Pierre Aïdan, docteur en droit et diplômé de Harvard.

Besoin d'en savoir plus?