05 octobre 2020

Comment ouvrir une friterie?
Temps de lecture : 3 min

Matthieu Pace
Diplômé de l’Université Paris III Sorbonne Nouvelle. Sous la direction de Pierre Aïdan, docteur en droit et diplômé de Harvard.

Commencer les démarches

Ouvrir une friterie

Véritable étendard de la restauration rapide, les frites sont adorées par les grands et les petits de tout l’Hexagone. Grâce à ce succès populaire, la rentabilité d’une baraque à frites (aussi appelée friterie) est souvent très intéressante.

Si vous ignorez comment faire pour ouvrir une friterie, on vous explique tout. Du choix du statut juridique pour ouvrir un food truck ou un restaurant, au business plan, en passant par la question des franchises, voici ce que vous devez connaître avant de vous lancer.

ouvrir une friterie

Quel statut juridique choisir pour ouvrir une friterie?

Vous vous demandez comment ouvrir une friterie en France? Pour démarrer, commencez par trouver le statut juridique idéal pour exercer votre activité. En règle générale, pour ouvrir un snack, les entrepreneurs privilégient le régime de la SAS (Société par Actions Simplifiée) ou de la SARL (Société À Responsabilité Limitée). Néanmoins, il est également possible d’ouvrir une friterie en auto-entrepreneur (désormais appelé micro-entrepreneur).

La micro-entreprise est particulièrement adaptée au lancement de votre activité, notamment si vous comptez ouvrir un food truck, car les démarches sont très simples et votre investissement est limité.

Bon à savoir: avant de démarrer votre friterie mobile vous devez obtenir une carte de commerçant ambulant.

En revanche, si vous comptez ouvrir une friterie fixe, votre investissement va être bien plus conséquent et les limites de chiffre d’affaires de la micro-entreprise vont vous freiner.

Pour ouvrir une friterie, les avantages et les inconvénients de chaque forme juridique sont:

Statut juridique

Avantages

Inconvénients

Micro-entreprise

  • Simplicité de création
  • Fiscalité simplifiée
  • Chiffre d’affaires limité à 176.200€
  • Pas de protection du patrimoine personnel

SAS (ou SASU si vous êtes le seul associé)

  • Flexibilité de la création et la modification des statuts
  • Facilité à accueillir un nouvel associé
  • Aucun avantage pour le conjoint
  • Rédaction des statuts complexe

SARL (ou EURL si vous êtes le seul associé)

  • Possibilité d’obtenir le statut de conjoint collaborateur si le conjoint ne perçoit pas de rémunération en travaillant dans la société
  • Cadre juridique très précis
  • Difficile de faire entrer un nouvel associé

Ouvrir une friterie: pourquoi faire un business plan?

Une fois que vous avez trouvé le statut juridique idéal, vous devez vous demander que faut-il faire pour ouvrir une friterie? Pour la seconde étape de votre projet, il est recommandé de réaliser un business plan.

Si vous comptez ouvrir une friterie, ou ouvrir un fast food de manière générale, le business plan a un double intérêt:

  • Il dresse une feuille de route de votre projet;
  • Il permet de trouver des financements externes.

Tout d’abord, le business plan vous permet de prendre du recul par rapport à votre affaire. Ouvrir une friterie dans le sud de la France, près d’une station balnéaire, ne se prépare pas de la même façon que l’ouverture d’un food truck de frites ciblant la pause déjeuner des quartiers d’affaires. En réalisant une étude de marché et une analyse financière avant d’ouvrir une friterie, vous pouvez identifier:

  • Les problèmes de rentabilité;
  • Les points forts/faibles de la concurrence;
  • Les attentes de la clientèle;
  • Les besoins de financement, etc.

Par la suite, vous allez pouvoir présenter votre business plan complet à vos investisseurs potentiels (banque, entreprise, association, etc.). Le but est de présenter un projet viable, de façon claire et concise, afin de convaincre vos financiers d’investir dans votre affaire.

Faut-il ouvrir une friterie en franchise?

Si vous comptez reprendre une friterie ou en créer une, vous devez vous demander s’il est intéressant de vous lancer avec une franchise ou non. Selon votre projet, ouvrir une friterie ne demande pas un investissement de départ conséquent.

Par exemple, pour acheter un food truck déjà équipé, vous ne devez pas compter plus de 40.000€. Une somme relativement raisonnable en comparaison de l’ouverture d’un restaurant. À l’inverse, l’investissement initial dans une franchise comme Bintje & Zoet ou Frite Belgium est assez élevé (comptez environ 290.000€ pour intégrer Bintje & Zoet).

Toutefois, en franchise vous avez la possibilité de profiter de l’expérience d’une marque qui a fait ses preuves sur le marché et qui bénéficie de la confiance des clients (notamment en matière d’hygiène).

Pour vous aider, voici une comparaison rapide des avantages et inconvénients à se lancer seul ou en franchise:

Ouvrir une friterie

Avantages

Inconvénients

En franchise

  • Formation continue au métier de la restauration
  • Assistance pour trouver un local et pour obtenir un financement bancaire
  • Confiance des consommateurs
  • Investissement total conséquent
  • Recettes imposées
  • Pas de liberté marketing (décoration, communication, politique tarifaire, etc.)

À son compte

  • Liberté dans la prise de décision
  • Recettes personnelles
  • Aucune aide pour obtenir un financement
  • Démarches administratives à réaliser par soi-même
  • Pas de clientèle déjà fidèle

Maintenant, vous savez comment ouvrir une friterie et vous lancer dans la restauration. Il ne vous reste qu’à bien définir votre projet avant de démarrer. Si vous avez besoin d’un guide pour ouvrir une friterie, n’hésitez pas à télécharger notre modèle de business plan de food truck ou l’un de nos modèles pour fast food.

Mise à jour : 05/10/2020
Rédaction : Matthieu Pace, diplômé de l’Université Paris III Sorbonne Nouvelle. Sous la direction de Pierre Aïdan, docteur en droit et diplômé de Harvard.

Commencer les démarches

Ouvrir une friterie

Recevez gratuitement les meilleurs articles de la catégorie Hôtellerie-Restauration

Recevoir les articles