Article mis à jour le 16 août 2018

Quelles sont les étapes pour ouvrir un fast food?

Raphaëlle DUMOULIN
Diplômée d'un Master II Droit Européen des Affaires et Management à Skema Business School. Raphaëlle est spécialisée dans l’accompagnement juridique des entrepreneurs. Sous la direction de Pierre Aïdan, docteur en droit et diplômé de Harvard.

Les chiffres parlent d’eux mêmes : presque un français sur trois mange dans un fast food une fois par mois et 20% des salariés s’y rendent pour leur pause déjeuner. Un constat s’impose, la restauration rapide est aujourd’hui partie intégrante de notre alimentation.

De nos jours, les fast foods représentent une grande partie de la restauration, voire même plus de la moitié. En effet, sur 19.000 créations de restaurants, 13.000 étaient des fast foods en 2015.

Si vous aussi, vous souhaitez vous lancer dans l’épopée entrepreneuriale, cet article vous guidera dans les démarches pour ouvrir votre fast food.

comment ouvrir un fast food

Quelles sont les compétences pour ouvrir un fast food ?

Il faut savoir que vous avez la chance d'être dans une situation où il est tout à fait possible d'ouvrir un restaurant rapide sans diplôme.

anmoins, ouvrir son fast food, c’est aussi ouvrir sa société. Cela signifie que vous devez avoir des bases en comptabilité, en gestion et en management pour maintenir votre navire à flots.

Aucune compétence n'est requise, mais une formation est nécessaire. En effet, vous devrez suivre une formation sur l’hygiène alimentaire pour ouvrir un fast food.

Le business plan en restauration rapide

Etablir un business plan signifie que vous allez devoir vous pencher sur la stratégie de votre fast food. Cela consiste dans un premier point à vous poser les bonnes questions : pourquoi mon fast food fonctionnerait-il mieux que les autres ? Comment faire pour me démarquer ? Quelle image je souhaite renvoyer ?

Pour répondre à toutes ces interrogations, voici certains points que vous pouvez éclaircir pour affiner votre projet :

  • Faire une étude de marché : la restauration rapide étant un milieu très concurrentiel, nous vous invitons à vous assurer de la viabilité de votre projet (idée, concept, emplacement…). L'étude de marché dépend de votre spécialisation. Par exemple il sera différent si vous décidez de respecter les étapes pour ouvrir un kebab

  • Choisir et gérer vos locaux : l'emplacement de votre restaurant fast food aura en effet une influence directe sur vos résultats.

  • Evaluer le budget nécessaire : à quels fournisseurs feriez-vous appel ? A quel prix ? Quels seraient vos comptes prévisionnels et votre trésorerie ?

  • Choisissez votre type de structure juridique : Société à associé unique, société avec plusieurs associés, entreprise individuelle ? C'est un choix très important que vous allez devoir faire et il va être important de procéder à une comparaison des statuts.

En rédigeant un business plan pour votre fast food, vous y verrez plus clair dans votre projet. En effet, cela dégagera de manière évidente les axes sur lesquels vous devrez vous focaliser. De même, le business plan est très souvent demandé par les banques si vous souhaitez obtenir un prêt professionnel. Parfois, les projets de statuts ne suffisent pas et les banques veulent s’assurer que votre projet est porteur.

Soyez attentif à votre objet social figurant dans les statuts. Celui-ci fait parfois l'objet d'une règlementation et il faut être précis dans son intitulé : restauration rapide, vente au comptoir de plats et boissons présentés dans des conditionnements jetables, à consommer sur place ou à emporter.

Le choix de la structure juridique, auto entrepreneur en restauration rapide ?

Vous avez une idée, un concept, un emplacement… Désormais, vous devez choisir votre forme sociale.

Certes votre projet est bien défini, mais vous ne devez pas oublier que la forme de société que vous allez choisir aura un impact sur votre activité.

  • Ouvrir un fast food en étant auto entrepreneur (désormais micro entrepreneur) semble impossible. En effet, être auto entrepreneur c’est avoir une entreprise en nom propre et opter pour le statut d’auto entrepreneur. Ce statut vous donne droit à un statut particulier avec des avantages spécifiques, toutefois être auto entrepreneur c’est également avoir des revenus limités : vous ne pouvez pas réaliser un chiffre d’affaires supérieur à 170.000 euros par an.
    Attention : au delà de 82.800 euros, vous serez assujetti à la TVA.

  • Si vous souhaitez ouvrir un fast food seul, vous avez également la possibilité d’opter pour une SASU ou une EURL. Ce sont deux formes de société complètement adaptées pour ne contenir qu'un seul associé, qui est la plupart du temps également le dirigeant de la société.

  • Si vous ouvrez un fast food avec plusieurs associés ou actionnaires, optez pour la SARL ou la SAS. Ces formes sociales sont les plus utilisées dans la création de fast food.

Toutefois, si ces formes sociales restent floues pour vous, nous vous invitons à vous renseigner plus en détails sur les diverses formes de sociétés qui existent. Cette étape n’est pas à négliger !

Restauration rapide seul ou en franchise ?

Ouvrir son fast food, c’est créer sa société, mais c’est aussi racheter un restaurant déjà existant ou le créer en ayant la possibilité de passer par la franchise fast food.

On peut regrouper les options qui vous sont possibles :

  • Ouvrir un fast food ;
  • Ouvrir une franchise ;
  • Racheter un fast food ;
  • Passer par une franchise.

Mais combien ça coûte d’ouvrir un fast food ? Pour ouvrir un fast food, vous allez devoir louer ou investir dans du matériel de cuisine professionnel, dans la décoration, le mobilier, le personnel, la publicité, la communication, la comptabilité et l’administratif. Quoi qu’il en soit, ouvrir son fast food est onéreux mais peut se réduire si vous ne proposez pas de consommation sur place.

Si vous souhaitez être franchisé, votre budget devra être plus conséquent. Certes, vous économiserez du temps et de l’argent à ne pas élaborer votre propre concept, toutefois, vous devrez payer l’enseigne et ses droits. Comptez entre 100.000 et 1.000.000 euros pour un contrat de franchise. Notez que le coût d’ouverture d’un fast food franchisé varie selon la popularité de l’enseigne choisie.

Est-ce qu’il existe des moyens de s’assurer de la rentabilité?

En passant par une franchise, 9 restaurants sur 10 restent ouverts après plusieurs années d’exercice contre près de 50% de non franchisés. Dès lors, opter pour la franchise est gage de rentabilité.

Néanmoins, la franchise ne vous permet pas de développer votre propre concept et ne vous offre pas la liberté de choisir vos fournisseurs par exemple. De ce fait, si vous souhaitez ouvrir votre propre fast food, et pourquoi pas même en ouvrir plusieurs, affinez votre projet, assurez-vous de sa viabilité et concentrez-vous sur le business plan!

Si tous les feux sont au vert, qu’attendez-vous pour vous lancer et ouvrir votre fast food ?

Mise en ligne : 16/08/2018

Rédacteur : Raphaëlle DUMOULIN, étudiante en Master II Droit Européen des Affaires et Management à Skema Business School. Sous la direction de Pierre Aïdan, docteur en droit et diplômé de Harvard.

Inscrivez-vous à notre newsletter

pour recevoir nos dernières informations