29 mars 2021

Entreprendre dans le nord : comment se lancer?
Temps de lecture : 4 min

Jeanne Bahu
Diplômée d'un Master 2 de Droit de l'Université de Lille 2. Sous la direction de Pierre Aïdan, docteur en droit et diplômé de Harvard.

Commencer les démarches

Créer une entreprise

Nombreux sont ceux qui souhaitent aujourd’hui entreprendre : le Nord est une région dynamique qui favorise la création d’entreprises. Pour réaliser leur projet, les entrepreneurs peuvent compter sur diverses aides à l’échelle nationale et européenne, mais également à l’échelle régionale.

Ces aides ne sont pas uniquement financières, mais également matérielles et pédagogiques. 

Quelles aides nationales pour vous aider à entreprendre dans le Nord? 

L’aide NACRE

Le nouvel accompagnement à la création ou à la reprise d’entreprise (NACRE) permet aux entrepreneurs, sous certaines conditions, d’être accompagnés pendant trois ans. Vous pouvez bénéficier d’une aide au montage (anticipation des difficultés), d’une aide à la structuration financière (pertinence économique), d’un accompagnement au démarrage et au développement de l’entreprise (support technique). Pour les entrepreneurs, ces subventions sont un véritable soutien pour garantir la pérennité de l’entreprise.

À noter : la durée de l’aide diffère selon qu’il s’agisse  d’une création ou d’une reprise d’entreprise : l’aide sera plus longue et intensive en cas de création d’entreprise, sauf dans le cadre de l’accompagnement au démarrage et au développement, où l’aide dure 3 ans. 

Les aides ARCE et ACRE

Les entrepreneurs peuvent bien sûr bénéficier des aides nationales et européennes pour s’installer, telles que l’ARCE ou encore l’ACRE

L’ARCE (aide à la reprise ou à la création d’entreprise) entraîne un versement global des allocations chômages. En effet, il est possible de demander le versement, sous forme de capital, de 45% des allocations chômage qui doivent vous être versées. Le versement se fait en deux fois (un premier versement lors de la création ou reprise de votre entreprise et le second versement dans les six mois suivant)

L’ACRE permet de bénéficier d’une exonération de charges sociales pendant la première année de vie de votre entreprise.

Il existe aussi de nombreuses aides pour les projets innovants de recherche et développements. 

Quelles aides régionales pour entreprendre dans le Nord? 

L’aide régionale à destination des futurs agriculteurs

La région Hauts-de-France propose des aides financières à destination des entrepreneurs de moins de 40 ans qui souhaiteraient s’installer sur une petite structure agricole. Les aides régionales facilitent les démarches d’un point de vue financier pour entreprendre dans le Nord

Votre entreprise doit favoriser l’élevage herbivore et, si possible, créer des emplois. Il doit donc s’agir d’activités de diversification, qui apportent une valeur supplémentaire à la région, comme le maraîchage ou l’agriculture biologique par exemple. Entreprendre en milieu rural doit donc avoir un véritable impact positif sur la région. 

Ainsi, les entrepreneurs peuvent bénéficier d’une dotation pouvant aller jusqu'à 9.000 euros, ainsi que d’une aide à l’investissement pouvant atteindre 40% pour un montant éligible maximum de 100.000 euros. Pour bénéficier de cette subvention, les jeunes agriculteurs devront se munir d’une attestation de suivi du parcours à l’installation.

Le réseau entreprendre

Le réseau Entreprendre Nord est un réseau privé de chefs d’entreprises. Il permet à de jeunes entrepreneurs de se lancer grâce à l’aide d’un chef d’entreprise plus expérimenté. Le réseau permet d’apporter une aide précieuse lors de la création, la reprise ou le développement d’une PME (petite ou moyenne entreprise). 

L’aide est non seulement pédagogique puisque les jeunes entrepreneurs reçoivent des conseils de la part d’entrepreneurs plus expérimentés de manière gratuite, mais également financière. En effet, ils peuvent bénéficier d’un prêt d’honneur, qui a un effet de levier sur les différents financements bancaires. Le montant du financement varie entre 10.000 euros et 50.000 euros. En 2018, le montant moyen était de 29.000 euros. 

L’efficacité de ce réseau réside dans le lien qui s’établit entre les chefs d’entreprise et les jeunes entrepreneurs acceptés dans le réseau, alors appelés des “lauréats”. 

Pour faire partie du réseau Entreprendre Nord et être bien accompagné vous devez respecter quelques principes : 

  • il faut un projet qui pourrait engendrer des créations d’emplois ;
  • vous devez avoir un esprit de réseau, et ne pas viser uniquement l’aspect financier de la démarche ;
  • vous devez également adhérer aux piliers de l’association qui sont : la gratuité, la personne et la réciprocité. Cela signifie qu’une fois que vous êtes lancé, vous devez aider les jeunes entrepreneurs à leur tour ;
  • il faut trouver une association proche de votre domicile.

Quelles sont les démarches pour intégrer le réseau ? Le jeune entrepreneur doit monter un dossier afin de présenter son entreprise et son potentiel. Ensuite, celui-ci est validé par trois membres pré-validateurs. Après validation, l’entrepreneur passe devant un comité de sélection. S’il est accepté, il devient lauréat. 

ll bénéficie ensuite d’un accompagnement pendant trois ans par un chef d’entreprise expérimenté. Celui-ci apprend à l’entrepreneur à gérer correctement son entreprise et à la développer efficacement. Il organise aussi diverses rencontres qui aident le lauréat à affiner son projet entrepreneurial. 

Le réseau Entreprendre Nord accepte des projets d’entreprise extrêmement variés, allant de la chocolaterie, aux vêtements, en passant par l’immobilier et la mise en relation de locataires et de propriétaires.

Dans le Nord, le Réseau Entreprendre a une réputation solide et bien construite pour qui voudrait se lancer accompagné et de manière méthodique dans le monde de l’entrepreneuriat. 

Il s’agit d’un exemple d’aide non seulement financière, grâce au prêt d’honneur, mais également pédagogique. 

Ainsi, en matière d’aide à la création d’entreprise, le Nord et son réseau Entreprendre proposent des aides et subventions efficaces.

L’association BGE Hauts de France

Cette association permet aux jeunes entrepreneurs de bénéficier de conseils professionnels, elle met à leur disposition des formations et des outils afin de devenir un chef d’entreprise aguerri. 

L’association cherche à faciliter l’accès à l’information concernant la création d’entreprise. Elle a par exemple créé un “BG Bus” qui circule afin d’aller à la rencontre des gens et de distribuer des informations sur la création d’entreprise.

Les formations proposées sont variées mais essentielles aux chefs d’entreprise, par exemple l’une d’elle traite des fondamentaux de la communication, une autre traite de la protection sociale de l’entrepreneur et de son conjoint. Les formations sont rangées par thème, on retrouve les ressources humaines, la gestion et comptabilité, le marketing et la communication... Ces formations permettent d’avoir des connaissances solides pour entreprendre dans le Nord et rendre son activité viable.

La Chambre de Commerce et d’Industrie (CCI) des Hauts-de-France

La CCI encourage également l’entrepreneuriat en apportant son aide à ceux qui décident de se lancer. 

La CCI Hauts de France a mis en place une formation appelée “5 jours pour entreprendre”, cette formation permet d’apprendre à construire un business plan, et de se préparer au métier de dirigeant. Elle cherche à donner la possibilité et l’envie d’entreprendre dans le Nord. 

Elle met à la disposition des jeunes (ou moins jeunes ! ) entrepreneurs des outils utiles à la réussite du projet, mais propose également une expertise de la part de professionnels grâce à des entretiens individuels avec un conseiller. Différentes thématiques essentielles sont abordées allant du projet de base aux questions d’assurance. Cette formation est payante (100 € pour une prise en charge individuelle et 400 € pour une prise en charge extérieure). 

La CCI propose également un accompagnement personnalisé, avec des tests qui permettent de refléter votre détermination entrepreneuriale, des réunions d’informations, mais également un réseau extrêmement utile pour la suite de la vie de votre entreprise. 

Ces différentes aides, et l’accès facilité à l’information, au conseil et à la formation montrent que la création d’entreprise dans le nord est fortement encouragée.

Existe-t-il des aides à la création d’entreprise à Lille?

Aujourd’hui, certaines métropoles décident d’apporter une aide à la création d’entreprises: Lille en fait partie.

Elle participe au financement des structures qui accompagnent les entrepreneurs dans la création de leur entreprise. 

Il s’agit d’une aide au fonctionnement dans la limite de 20.000 euros et de 30% du budget prévisionnel de l’action. Une partie du financement provient d’ailleurs de la Caisse des dépôts et consignations. 

La métropole lilloise favorise le développement d’entreprises innovantes. En effet, son but est d’être reconnue comme une ville moderne sur la scène internationale. 

Bon à savoir: Par exemple, en 2020, le projet était de devenir “capitale du design”. La ville a donc favorisé l’installation d’entreprises innovantes en matière de design. 

La ville de Lille propose aussi d’héberger les nouveaux entrepreneurs, en leur proposant des locaux adaptés à leur activité. 

La métropole lilloise propose également des subventions qui permettent à de jeunes entrepreneurs de se lancer à leur tour. Le comité de sélection se réunit tous les deux mois, ce qui ouvre la possibilité de déposer un dossier quelle que soit la date de lancement de votre projet. Il s'agit d'une aide à l'innovation efficace pour débuter son projet.  

Dans les dernières années, les thématiques prioritaires étaient l’innovation sociale, la Troisième Révolution Industrielle, la politique de la ville ou les initiatives citoyennes. 

Bon à savoir : Si vous cherchez une idée de projet, sachez que les entreprises innovantes ont le vent en poupe.

Entreprendre dans le Nord, c’est bénéficier d’un véritable encouragement de la part de la métropole ! 

Dans quel secteur entreprendre dans le Nord ?

Pour résumer, si vous habitez les Hauts de France et que vous souhaitez devenir entrepreneur, voici quelques idées de reconversion professionnelle dans des secteurs qui ont besoin de vous ! 

  • L’agriculture est un secteur favorisé dans le Nord : entreprendre dans ce secteur est intéressant puisque vous pouvez bénéficier de subventions de la région. 
  • Le secteur de l’innovation est également en plein essor, comme on l’a vu plus haut, la métropole lilloise incite l’accroissement de projets innovants.
  • Le Nord étant une région agricole et assez industrielle, on y parle même de Troisième Révolution Industrielle, les projets industriels innovants ne peuvent qu’être bénéfiques pour la région. 
  • La demande du secteur social est également forte aujourd’hui. 
  • Pour terminer, la fréquentation des commerces locaux est de plus en plus valorisée, alors pourquoi ne pas vous lancer dans l’artisanat et ouvrir votre propre commerce? Il existe toujours des commerces essentiels qui ne cesseront jamais de fonctionner, comme les soins à la personne par exemple.


Si vous étiez hésitant à entreprendre dans le Nord, vous avez désormais tous les arguments à disposition pour vous lancer, c’est le moment !

Mise à jour : 29/03/2021

Rédacteur : Jeanne Bahu, diplômée d'un Master 2 de Droit de l'Université de Lille 2. Sous la direction de Pierre Aïdan, docteur en droit et diplômé de Harvard.

Commencer les démarches

Créer une entreprise

Télécharger gratuitement notre guide Accompagnement, rédigé par nos juristes

Télécharger le guide Accompagnement Télécharger le guide