En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies destinés à réaliser des statistiques de navigation et à vous proposer des offres adaptées à vos besoins.
En savoir plus
25 septembre 2019

Faire un bilan de compétences: objectif et déroulement
Temps de lecture : 3 min

Faustine Nègre
Diplômée de l’université Paris I Panthéon-Sorbonne. Sous la direction de Pierre Aïdan, docteur en droit et diplômé de Harvard.

Besoin d'en savoir plus?

Vous envisagez de vous réorienter ou de créer votre entreprise? Avant de vous lancer, pensez à faire un bilan de compétences! Le bilan de compétences est une démarche qui vous permet de faire un point sur votre parcours professionnel, d’analyser vos compétences professionnelles et de préciser votre projet professionnel.

Pourquoi et comment faire un bilan de compétences? Legalstart vous dit tout sur l’objectif de cette démarche et le déroulement du bilan de compétences.


Faire un bilan de compétences

Pourquoi faire un bilan de compétences?

Faire un bilan de compétences permet au salarié de définir son projet professionnel ou son projet de formation. Plus précisément, grâce au bilan de compétences, le salarié peut: 

  • Faire le point sur ses compétences personnelles et professionnelles, ainsi que sur ses aptitudes et motivations;

  • Déterminer son projet professionnel et les besoins de formation qui en découle;

  • Mieux comprendre ses qualités pour pouvoir les mettre en avant lors de la recherche d’un emploi, d’une formation ou de tout autre projet professionnel.

Quand faire un bilan de compétences?

Il n’existe pas d’échéance ou de date précise à laquelle il est nécessaire de faire un bilan de compétences. D’ailleurs, contrairement aux idées reçues, le bilan de compétences n’est pas un processus exclusivement destiné aux cinquantenaires, il est ouvert à tous.

Il est possible de faire un bilan de compétences quand on est salarié mais également lorsqu’on est demandeur d’emploi auquel cas il convient de se tourner vers Pôle emploi. 

Volonté de changer de poste ou d’entreprise, envie de monter en compétences, désir de lancer son projet de création d'entreprise: il est généralement recommandé de faire un bilan de compétences dès lors que vous ressentez le besoin de faire évoluer vos projets professionnels, que ce soit à la suite d’un événement personnel ou professionnel (ex: naissance, restructuration d’entreprise, chômage, etc.). 

Bon à savoir: faire un bilan de compétences n’est pas gratuit, mais il existe diverses méthodes de financement parmi lesquelles l’utilisation du compte personnel de formation (CPF).

Où faire un bilan de compétences?

Lorsque le bénéficiaire est salarié, le bilan de compétences ne peut pas être réalisé en interne, il est nécessairement effectué par un prestataire extérieur à l’entreprise. C’est le salarié qui choisit le prestataire auprès duquel il souhaite réaliser son bilan. Tous les organismes de formation déclarés ont la possibilité de réaliser des bilans de compétences. 

Pour connaître les organismes de formation agréés, n’hésitez pas à consulter les sites de l’opacif et de la cibc.

À noter: si vous n’avez pas le temps de rencontrer un conseiller, sachez qu’il est possible de faire un bilan de compétences soi-même. Pour cela, vous pouvez faire un premier bilan de compétences en ligne ou vous appuyer sur des ouvrages spécialisés. Toutefois, pour vous guider, rien ne vaut une véritable rencontre avec un professionnel.

Comment se déroule le bilan de compétences?

La durée du bilan de compétences est de 24 heures maximum, sachant que ces heures sont réparties sur plusieurs semaines. Si le bilan de compétences se déroule sur les heures de travail, la rémunération du salarié est maintenue. En revanche, lorsqu’il est réalisé en dehors des heures de travail, aucune rémunération n’est versée. 

Le bilan de compétences se décompose en 3 grandes phases:

1- La phase préliminaire

La phase préliminaire du bilan de compétences a pour but d’adapter le processus à la situation et aux besoins du bénéficiaire. En effet, le bilan ne sera pas mené de la même manière selon que le bénéficiaire souhaite créer une entreprise, changer de métier ou évoluer en compétences.

2- La phase d’investigation

Cette phase a pour objectif de s’assurer de la pertinence du projet professionnel du bénéficiaire. Ainsi, selon la situation, le conseiller va accompagner le bénéficiaire dans la construction de son projet professionnel ou l’aider à élaborer des alternatives. 

3- La phase de conclusion

Lors de la phase de conclusion, le bénéficiaire se voit remettre les résultats de sa démarche. C’est au moyen d’un entretien personnalisé que le conseiller l’informe sur que faire après son bilan de compétence. Ensemble, ils recensent les moyens qui peuvent favoriser la réussite du projet professionnel et éventuellement les droits à la formation dont le bénéficiaire dispose.

Vous envisagez de tout quitter pour lancer votre projet d’entreprise? Pour vous aider à franchir le pas, n’hésitez pas à consulter notre fiche qui vous explique comment quitter son entreprise pour monter sa boîte

Mise à jour : 25/09/2019

Rédaction : Faustine Nègre, diplômée de l'Université Paris I Panthéon-Sorbonne. Sous la direction de Pierre Aïdan, docteur en droit et diplômé de Harvard.

Besoin d'en savoir plus?