25 mai 2021

Quel est le coût de création d’une micro-entreprise?
Temps de lecture : 4 min

Faustine Nègre
Diplômée de l’université Paris I Panthéon-Sorbonne. Sous la direction de Pierre Aïdan, docteur en droit et diplômé de Harvard.

Commencer les démarches

Créer une micro-entreprise

Comme lors de la création de toute entreprise, le fait de devenir auto-entrepreneur implique d’engager certains coûts de création. En effet, il est nécessaire d’accomplir des démarches obligatoires comme l’inscription de l’activité, l’ouverture d’un compte bancaire dédié ou encore la souscription d’une assurance professionnelle. Évidemment, toutes ces formalités ont un coût et il est préférable de l’anticiper pour éviter les mauvaises surprises.

Quels sont les coûts de l’inscription d’un auto-entrepreneur en 2021? Combien coûte la création d’un compte bancaire en micro-entreprise? Quels sont les autres coûts? Legalstart vous aide à faire le point sur les frais qu’il est nécessaire d’engager pour la création d’une micro-entreprise.

Coût de création d'une micro-entreprise

À combien s’élèvent les frais d’immatriculation d’un auto-entrepreneur?

Par rapport à la création d’une société, l’avantage majeur de se lancer sous le statut de micro-entrepreneur (anciennement auto-entrepreneur) est le faible coût  des démarches administratives et juridiques.

En effet, dans le cadre de la création d’une micro-entreprise, l’entrepreneur a peu de démarches à effectuer. Il doit simplement procéder à la déclaration de sa micro-entreprise auprès du Centre de formalités des entreprises (CFE) compétent. 

Cette déclaration prend la forme d’un formulaire p0 auto-entrepreneur à compléter (identité de l’entrepreneur, activité principale, fiscalité, etc.) et d’un ensemble de documents à transmettre. Une fois le dossier complet, il doit être transmis au centre de formalité compétent pour que la micro-entreprise puisse être officiellement créée.

Le coût de création de la micro-entreprise dépend de l’activité exercée:

Coût de création d’une micro entreprise en fonction de votre activité

Activité commerciale

L’inscription de l’activité au registre du commerce et des sociétés (RCS) est totalement gratuite

Activité libérale

La création comme auto-entrepreneur à l’URSSAF est totalement gratuite.

Activité artisanale

La déclaration au répertoire des métiers (RM) est également gratuite. D’autant qu’avec l’adoption de la loi Pacte, l’artisan qui se lance sous le statut de la micro-entreprise n’est plus obligé d’effectuer un stage de préparation à l’installation (SPI). Ce stage, dont le paiement était à la charge de l’artisan, représentait un coût important dans la création d’une micro-entreprise artisanale (entre 200 et 400€ selon les chambres de métiers).

Activité d’agent commercial

Si le micro-entrepreneur souhaite exercer l’activité d’agent commercial, il doit impérativement s’inscrire au registre spécial des agents commerciaux pour la somme de 24,71€.

Dans la quasi-totalité des cas, les démarches administratives de création d’une micro-entreprise sont donc gratuites. Pour autant, cela implique de réaliser seul ces démarches.

Il est possible de se faire accompagner dans les démarches du statut d’auto-entrepreneur et de créer une micro-entreprise en ligne en utilisant les services d’une Legaltech comme Legalstart. Selon le degré d’accompagnement choisi, le coût de l'accompagnement est compris entre 11 et 155€ TTC.

Quels sont les autres coûts de création d’une auto-entreprise?

Les coûts de création d’une micro-entreprise comprennent les frais d’inscription, mais également ceux pour la création d’un compte bancaire dédié, la souscription à une assurance professionnelle ou encore d’autres frais de lancement d’activité.

Combien coûte l’ouverture d’un compte bancaire dédié pour une micro-entreprise?

Lorsqu’un entrepreneur se lance sous le statut de la micro-entreprise, il doit obligatoirement ouvrir un compte bancaire dédié à sa micro-entreprise. Autrement dit, l’entrepreneur doit avoir deux comptes bancaires: le premier qu’il utilise pour son usage personnel et le second qui a un usage uniquement professionnel.

L’ouverture d’un compte bancaire à usage professionnel est une dépense à prendre en compte dans le calcul du coût de création de la micro-entreprise

Pour l’ouverture d’un compte par le biais d’une banque en ligne, le coût est compris entre 0 et 10€ par mois. Pour l’ouverture d’un compte au sein d’une banque traditionnelle le coût sera compris entre 20 et 35€ par mois

En pratique: pour en savoir plus, n’hésitez pas à contacter plusieurs banques afin de comparer les offres.

Bon à savoir: le micro-entrepreneur peut être dispensé de détenir un compte bancaire à usage professionnel lorsqu’il réalise un chiffre d’affaires annuel inférieur à 10.000€ pendant 2 ans consécutifs. Cela lui permet d’éviter des dépenses supplémentaires, mais l’ouverture d’un compte dédié est toutefois recommandée pour permettre à l’entrepreneur de mieux suivre sa comptabilité.

Quel est le prix d’une assurance auto-entrepreneur? 

Au moment de lancer son activité, il est important pour l’auto-entrepreneur de penser à souscrire une assurance professionnelle pour couvrir tous les risques inhérents à son activité. 

La souscription d’une assurance est facultative pour les activités commerciales. 

En revanche, si l’auto-entrepreneur souhaite exercer une activité artisanale, il doit obligatoirement souscrire une assurance responsabilité civile professionnelle dite assurance RC pro. Dans tous les cas, la souscription d’une assurance est toujours vivement recommandée.

La souscription d’une telle assurance représente un coût (en plus de la création), pour l’auto-entrepreneur, ce coût pouvant être compris entre 70 et 200€ par an

Le prix de l’assurance varie en fonction des facteurs suivants: 

  • l’activité exercée par l’entrepreneur;
  • le chiffre d’affaires dégagé par l’entreprise;
  • la situation géographie de l’exercice de l’activité: le prix de l’assurance peut varier en fonction de la zone géographique qu’elle couvre;
  • la compagnie d’assurance à laquelle l’entrepreneur s’adresse. 

Bon à savoir: si l’entrepreneur souhaite également assurer un local professionnel, le prix de l’assurance peut augmenter rapidement. N’hésitez pas à contacter plusieurs assurances afin de comparer leurs offres de contrat d’assurance.

Quels sont les frais de lancement de l’activité d’une micro-entreprise?

Comme toute entreprise, une micro-entreprise doit engager d’autres frais de création pour le lancement de son activité. En fonction de votre activité, il peut s’agir notamment des frais suivants: 

  • Frais liés à la domiciliation de votre micro-entreprise: vous avez la possibilité de domicilier votre entreprise à votre domicile personnel, dans un local commercial ou un bureau, ou bien dans une société de domiciliation.
  • Frais liés à l’achat de matériel nécessaire à votre activité: stocks, matières premières, outils, bureautique, etc.).
  • Frais liés au marketing: supports de communication tels que la création d’un site internet, de cartes de visite, de flyers ou encore le développement d’une stratégie digitale, etc.

Il est important d’anticiper l’ensemble des coûts de création de votre micro-entreprise avant le lancement de votre activité afin de connaître vos besoins de financement. 

En pratique: la création d’une micro-entreprise est réputée comme peu coûteuse. En revanche, les frais peuvent augmenter rapidement en fonction de votre activité.

Tableau du coût de création d’une micro-entreprise

Démarches

Coûts (TTC)

Coût de l’inscription de l’auto-entrepreneur



Activité commerciale

Gratuit 

Activité artisanale

Gratuit 

Activité d’agent commercial

24,71€ 

Dans tous les cas : en cas d’option pour l’EIRL (AERL)*

48,16€ de frais de greffe supplémentaires

Accompagnement dans les démarches

Plateforme juridique

Entre 11 et 155€ selon le degré d’accompagnement

Compte bancaire à usage professionnel

Banque en ligne

Entre 0 et 10€/mois 

Banque traditionnelle

Entre 20 et 35€/mois

Assurance micro-entreprise

Assurance RC pro

Entre 80 et 250€/an 

* AERL (auto-entreprise à responsabilité limitée): c’est l’auto-entrepreneur qui opte, lors de sa création, pour l’EIRL. Ceci lui permet de bénéficier des avantages de l’auto-entrepreneur tout en limitant l’engagement de sa responsabilité personnelle en réalisant une déclaration de patrimoine d’affectation.

Mise à jour : 25/05/2021

Rédaction : Faustine Nègre, diplômée de l'Université Paris I Panthéon-Sorbonne. Sous la direction de Pierre Aïdan, docteur en droit et diplômé de Harvard.

Commencer les démarches

Créer une micro-entreprise

Télécharger gratuitement notre guide Auto-entrepreneur, rédigé par nos juristes

Télécharger le guide Auto-entrepreneur Télécharger le guide