En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies destinés à réaliser des statistiques de navigation et à vous proposer des offres adaptées à vos besoins.
En savoir plus
06 mars 2019

Ouvrir un magasin bio: quelles étapes?

Faustine Nègre
Diplômée de l’université Paris I Panthéon-Sorbonne. Sous la direction de Pierre Aïdan, docteur en droit et diplômé de Harvard.

À l’heure où les Français se tournent vers le « manger mieux » et où les problématiques environnementales sont dans tous les esprits, le marché des magasins bio est en plein essor et offre de très nombreuses opportunités!

Vous êtes entreprenant, commerçant et militant écologique? Vous souhaitez être acteur du développement de l’agriculture biologique en ouvrant votre magasin bio, mais vous ne savez pas comment vous y prendre? Ces conseils sont faits pour vous!

Magasin bio

Qu’est-ce qu’un magasin bio?

Un magasin bio est un petit supermarché qui a pour particularité de ne vendre que des produits issus de l’agriculture biologique ou du moins des produits écologiques appelés « écoproduits ».

Pour ouvrir un magasin bio, il est nécessaire de s’approvisionner en alimentation bio et en cosmétiques bio. Les produits certifiés bio sont facilement reconnaissables grâce aux différents logos : le logo français AB et le logo européen Eurofeuille pour l’alimentation et le logo Cosmébio pour les cosmétiques bio.

Les boutiques bio ont pour vocation de favoriser les circuits courts, il est donc nécessaire de se fournir auprès de producteurs locaux pour soutenir l’agriculture régionale.

Certains produits, tels que le sel ou l’eau, ne peuvent pas être certifiés bio. Cependant, pas de panique ! Il n’est pas interdit aux boutiques bio de vendre quelques produits qui, tout en étant des écoproduits, ne sont pas certifiés bio. La condition étant de ne pas laisser penser aux clients qu’il s’agit de produits certifiés.  

Quel statut juridique pour un magasin bio?

L’ouverture d’une boutique bio implique de créer une société pour que cette dernière ait une véritable existence juridique.

Si vous vous lancez seul dans l’ouverture d’un magasin bio vous pourrez vous tourner vers la SASU ou l’EURL qui sont des formes de sociétés unipersonnelles. Souvent le choix entre l’EURL ou la SASU se fait en fonction du régime social souhaité. Le Président de SASU est affilié au régime général de la Sécurité sociale en tant qu’assimilé salariés, régime réputé pour être plus protecteur, alors que le gérant d’EURL est affilié à la Sécurité Sociale des Indépendants, régime réputé pour être plus cher.

Si vous vous êtes plusieurs à vouloir vous lancer dans l’ouverture d’un magasin bio, vous allez devrez choisir entre la SARL et la SAS qui sont les deux formes pluripersonnelles de l’EURL et de la SASU.

Si vous hésitez entre plusieurs formes juridiques n’hésitez pas à remplir notre questionnaire du choix de la forme juridique.

Sachez qu’en ouvrant votre magasin bio, vous exercerez une activité commerciale et vous devrez alors vous enregistrer au Registre du Commerce et des Sociétés (RCS).

Réglementation d’un magasin bio: que faut-il savoir?

Bonne nouvelle, pas besoin de diplôme pour ouvrir son magasin bio ! Il est tout à fait possible d’ouvrir un magasin bio sans diplôme, il vous suffit d’avoir l’âme commerçante et de vous sentir concerné par l’agriculture biologique. Des capacités managériales sont assez recherchées puisque vous serez rapidement amené à gérer des équipes.

En ouvrant votre magasin bio, vous devrez effectuer une simple déclaration auprès de l’Agence Bio.

Tout au long de la vie de votre boutique, vous devrez être en mesure de garantir l’origine bio des produits, veiller à séparer physiquement les produits bio des autres produits. Et certaines règles d’hygiène et de gestion des produits frais devront être respectées.

 

Ouvrir un magasin bio en franchise, bonne idée?

L’une des premières questions qu’il faut vous poser lors de la conception de votre projet, est celle de savoir si vous souhaitez vous tourner vers une franchise de magasin bio ou si vous préférez ouvrir votre boutique de façon indépendante.

Les avantages d’ouvrir une franchise bio sont non négligeables. En effet, grâce à la franchise, vous bénéficiez d’un concept et d’un business plan qui ont déjà fait leurs preuves auprès des clients. Vous profitez donc du savoir-faire et de la renommée de l’enseigne que vous aurez choisi. Et tout au long de votre projet, vous pouvez compter sur le franchiseur pour vous épauler.

En contrepartie, ouvrir une franchise nécessite de conclure un contrat de franchise et de payer des redevances.

Les grandes enseignes du secteur sont Naturalia, Biocoop, L’Eau Vive, ou encore La Vie Claire. L’ouverture d’une franchise Biocoop se fait sous la forme de la coopérative.

À noter : vous souhaitiez ouvrir une franchise Bio c’ Bon ? Ce ne sera pas possible puisque le réseau Bio c’ Bon fonctionne sur le modèle de la succursale qui, contrairement à la franchise, ne permet pas à des personnes étrangères à la société Bio c’ Bon de créer leur propre établissement.

Toutefois, si vous souhaitez développer votre propre concept, disposer de davantage de liberté et d’indépendance, il est évidemment possible pour vous d’ouvrir un magasin bio sans franchise à condition de prendre le temps de respecter les étapes pour rédiger un business plan convaincant !  



Mise à jour : 06/03/2019

Rédaction : Faustine Nègre, diplômée de l'Université Paris I Panthéon-Sorbonne. Sous la direction de Pierre Aïdan, docteur en droit et diplômé de Harvard.

Commencer les démarches

Ouvrir un magasin bio