En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies destinés à réaliser des statistiques de navigation et à vous proposer des offres adaptées à vos besoins.
En savoir plus
Fermer
Article mis à jour le 09 novembre 2018

Devenir joueur de poker pro: comment faire?

Héloïse FOUGERAY
Diplômée d'un Master II en Droit de la Propriété Intellectuelle aux Universités partenaires Paris I Panthéon-Sorbonne et Paris-Saclay. Sous la direction de Pierre Aïdan, docteur en droit et diplômé de Harvard.
Temps de lecture : 3 min

Vous êtes le roi des soirées poker et vous accumulez jetons ou biftons à chaque manche ? Devenir joueur de poker pro est une option à envisager.

Beaucoup en rêvent, mais devenir un véritable joueur professionnel de poker et gagner sa vie exclusivement grâce à cette activité n’est pas à la portée de tous. Pour y arriver, il est primordial de s’entraîner dur et d’être réaliste quant à ses capacités.

Où s’entraîner pour apprendre le poker ? Une fois devenu pro, quel statut juridique et quelle fiscalité ? On vous explique cela en détail.


Comment faire pour devenir joueur de poker pro

Où apprendre à jouer au poker ?

Avant de devenir joueur de poker professionnel, il est impératif de s’entraîner avec assiduité. En effet, devenir joueur de poker pro impliquera à terme de quitter son activité actuelle afin de se consacrer exclusivement au poker.

Se renseigner pour savoir comment jouer au poker et affiner ses stratégies de jeux en permanence est primordial. Avant de miser des jetons de poker pro, il est utile d’apprendre le poker de différentes façons : lire des livres et des articles sur le poker, regarder des vidéos explicatives, s’inscrire à des cours, s’entraîner sur des sites ou dans des casinos… Tous les moyens sont bons pour vous améliorer et déterminer si vous avez le potentiel pour devenir joueur de poker pro.

Il est également essentiel de déterminer de quelle façon vous organiserez vos journées de travail et de vous renseigner sur le salaire moyen d’un joueur de poker professionnel. Réaliser des prévisions financières est également conseillé car les revenus d’un joueur de poker professionnel sont aléatoires. Il peut ainsi toucher le jackpot aussi rapidement qu’il le perdra.

Vous êtes certain de vos capacités ? Vous vous sentez prêt à vous asseoir à une table de poker pro ? Dans ce cas, il est essentiel que vous vous penchiez sur la question de votre statut juridique.

Fiscalité poker : comment ça fonctionne ?

De nombreux joueurs s’interrogent : à partir de quand un joueur de poker est-il imposable ? Le Conseil d’Etat (juges administratifs) a tranché la question de la fiscalité du joueur de poker professionnel en distinguant les deux situations suivantes :

Le statut fiscal du joueur de poker pro

Pour être considéré comme un joueur de poker pro, il faut exercer cette activité à temps plein en tant qu'activité régulière principale et en faire son unique source de revenus.

Dans la plus grande majorité des cas, les gains du joueur de poker pro sont imposables. En effet, ils remplissent généralement les critères d'imposition fixés par les juges. Pour que les gains du joueur de poker pro soient imposables, les conditions suivantes doivent être remplies :  

  • réalisation de gains significatifs et réguliers ;
  • pratique du poker régulière ;
  • et de façon à atténuer le caractère aléatoire inhérent aux jeux de hasard.

Dans cette hypothèse les gains réalisés au poker sont imposables à l’impôt sur le revenu dans la catégorie des BNC (bénéfices non commerciaux). Il peut alors être opportun de créer une véritable structure juridique pour mieux gérer le taux d’imposition des gains.

Le statut fiscal du joueur de poker non pro

Le Conseil d’Etat s’est également attardé sur la question des gains réalisés par un joueur de poker non professionnel. En principe, tant que les trois critères précités ne sont pas remplis, les gains retirés de cette activité ne sont pas imposés. Concrètement, il faut donc distinguer deux hypothèses :

  • Le joueur occasionnel : si, sur un coup de chance, il remporte une importante cagnotte, cette dernière ne sera pas imposable.
  • Le joueur régulier : s’il joue régulièrement au poker et en tire des revenus mensuels, l’administration fiscale considère ces revenus comme imposables en tant que seconde activité régulière (lorsque le joueur exerce une autre activité à titre principal). 

En juin 2018, une décision de justice a une nouvelle fois confirmé les contours du statut fiscal des joueurs de poker. Le flou qui entourait ce statut semble désormais levé. 

Quel statut juridique pour devenir joueur de poker ?

En fonction du statut juridique du joueur de poker, ses gains seront imposés différemment. Il est donc très important de réfléchir attentivement au statut juridique du joueur de poker pro. Pour y voir plus clair, voici un tour d’horizon des différentes possibilités: 

Joueur de poker pro en auto-entrepreneur

La fiscalité de l’auto-entrepreneur peut être adéquate. Facile à créer et à gérer, les revenus sont imposés à l’impôt sur le revenu, après application favorable d’un abattement forfaitaire de 34%. Autre avantage intéressant, devenir joueur de poker pro auto-entrepreneur vous permet de bénéficier d’une couverture sociale : la Sécurité sociale des indépendants (ex-RSI).

Bon à savoir : bénéficier de ce statut n'est possible que si le chiffre d'affaires annuel généré par votre activité ne dépasse pas 70 000€.

Joueur de poker pro et création de société

Voici une liste non exhaustive des formes de sociétés généralement adaptées pour lancer seul son activité de joueur de poker professionnel :

  • L’EURL offre un cadre juridique sécurisant. En principe, les bénéfices générés par l’activité de joueur de poker professionnel sont soumis à l’IR (impôt sur le revenu), mais il est possible d’opter pour l’IS (impôt sur les sociétés). En tant que gérant d’EURL, vous serez automatiquement affilié au régime de la Sécurité sociale des indépendants, moins protecteur que le Régime général, mais qui permet de payer des cotisations sociales plus faibles.
  • La SASU, quant à elle, est généralement choisie pour sa souplesse de fonctionnement. Les bénéfices sont soumis à l’impôt sur les sociétés et une option pour l’IR est également possible pour une durée de 5 ans maximum. En tant que dirigeant de SASU, vous serez affilié au régime des assimilés-salariés, qui offre une couverture sociale quasi-identique à celle d’un salarié. En revanche, les charges sociales sont plus importantes qu’en EURL.

Il vous appartient de peser les pour et les contre de chaque statut. Néanmoins, si vous rencontrez encore des difficultés pour choisir votre statut juridique de joueur de poker professionnel, vous pouvez utiliser notre outil qui vous aidera à choisir un statut juridique qui vous convient.

Alors, fini de bluffer ? Vous avez désormais toutes les cartes en main pour choisir le statut le plus adapté à votre activité de joueur de poker pro. Devenir joueur professionnel de poker pro vous file les jetons ? Vous êtes plutôt un grand adepte des jeux vidéos ? Si tel est le cas, découvrez comment devenir joueur de jeux vidéos professionnel.

Mise à jour le : 09/11/2018

Rédacteur : Héloïse Fougeray, diplômée d'un Master II en Droit de la Propriété Intellectuelle aux Universités partenaires Paris I Panthéon-Sorbonne et Paris-Saclay. Sous la direction de Pierre Aïdan, docteur en droit et diplômé de Harvard.

Inscrivez-vous à notre newsletter

pour recevoir nos dernières informations