Skip to content

👋 Bonjour, nous sommes ravis de vous revoir ! Cliquez ici pour reprendre votre démarche

Besoin d’aide pour trouver le bon service ? Nos experts sont là. 01 76 39 00 60
Prendre rendez-vous avec un expert
Fiches pratiques Exercer un métier Métiers de l'immobilier Quels sont les avantages d’une location meublée ?

Quels sont les avantages d’une location meublée ?

Métiers de l'immobilier
L C

Léna Cazenave

Diplômée d'un Master 2 en droit de la propriété intellectuelle de l'Université d'Aix-Marseille. 


Sous la direction de Pierre Aïdan, docteur en droit et diplômé de Harvard.

Réaliser un investissement locatif représente un bon moyen de générer des revenus complémentaires. Toutefois, les avantages d’une location meublée en comparaison d’une location vide sont nombreux. L’intérêt de se déclarer LMNP est grand et les biens meublés sont de plus en plus prisés. Voyons sans attendre quel avantage de louer un appartement en meublé vous séduit le plus.

Avantage location meublée

Avantage n° 1 : la fiscalité avantageuse d’une location meublée

Le premier avantage de la location meublée est fiscal. Quand vous louez un bien nu, vous devez déclarer les revenus des recettes locatives dans les revenus fonciers. La situation change en tant que bailleur d’une location meublée. Les loyers perçus en LMNP sont à déclarer comme des bénéfices industriels et commerciaux (BIC) dans le formulaire 2042-C-PRO, car vous êtes bailleur LMNP.

Au moment de la déclaration d’une LMNP, vous choisissez entre le régime micro-BIC ou le régime réel. Le régime micro-BIC s’applique par défaut tant que vos revenus locatifs n’excédent pas 23 000 euros et représentent moins de la moitié des revenus de votre foyer fiscal. Le régime réel est optionnel et accessible à tous les bailleurs LMNP dès le premier euro de loyer perçu. 

Le régime micro-BIC vous octroie, pour une location meublée, un avantage fiscal sous la forme d’un abattement forfaitaire de :

  • 50% sur les loyers perçus de la location de votre meublé ;
  • 71% si vous louez un meublé de tourisme classé ou une chambre d’hôte.

Si vous optez pour le régime réel, l’avantage de la location meublée se renforce, mais devient plus contraignant en ce qui concerne la comptabilité et la fiscalité. Ainsi, vous avez le droit en louant un logement meublé sous le régime réel à une déduction :

  • des charges réelles (intérêts d’emprunt, frais de syndic, travaux, taxe foncière, etc.)  ;
  • d’une fraction de la valeur du bien chaque année sous la forme d’amortissements.

📝 À noter : pour en savoir plus sur le statut LMNP et l’amortissement du bien meublé, sachez que ce dernier n’impacte pas la taxe sur la plus-value lors de la revente en LMNP. Vous pouvez être exonéré d’impôts pendant des années en générant un déficit foncier sans engager de frais supplémentaires.

L’avantage fiscal d’une location meublée ne constitue que le premier atout pour un bailleur.

Avantage n° 2 : la souplesse du contrat de bail d’une location meublée

Contrairement au bail de trois ans obligatoire avec une location vide, la durée du bail minimum d’un logement meublé est de :

  • 1 an dans la majorité des cas ;
  • 9 mois pour un étudiant ;
  • 1 à 10 mois pour un bail mobilité.

💡 En pratique : la location meublée est un avantage pour le locataire ayant besoin d’un appartement à moyenne durée.

Sous le statut LMNP, la flexibilité du bail de location meublée représente un avantage. Vous bénéficiez d’une plus grande souplesse pour changer de locataire, réaliser des travaux d’amélioration ou tout simplement réviser le loyer.

Second atout des baux en location meublée, vous pouvez demander deux mois de loyer hors charges pour le dépôt de garantie, contre un mois hors charge pour une location nue.

Ensuite, l’avantage de la location meublée pour un propriétaire en LMNP réside dans la durée du préavis d'une location meublée de trois mois pour congédier son locataire avec un bail renouvelable d’un an. Ce délai est de six mois avec un bail de location non meublée.

Enfin, la durée du préavis de départ du locataire n’excède pas un mois, contre trois dans une location traditionnelle.

Avantage n° 3 : des loyers plus élevés en location meublée

Un des avantages de la location meublée concerne le loyer qui est souvent 10 à 30% plus élevé qu’un logement nu, selon sa localisation et ses équipements (meubles, électroménagers, techniques, etc.).

Cette différence de prix est justifiée, car vous offrez un service supplémentaire à votre locataire. Il n’a qu’à poser ses valises et à s’installer. Vous lui faites gagner du temps, économiser de l’argent et vous réduisez ses contraintes.

Avantage n° 4 : l’attractivité d’une location meublée

La location meublée avantage le propriétaire et le locataire. Ce constat explique que le statut de bailleur LMNP n’ait pas pris une ride depuis son instauration en 1949. En effet, il séduit toujours plus de propriétaires en quête d’un investissement rentable. Les avantages fiscaux de louer en meublé n’en sont pas la seule raison.

En choisissant un bien meublé dans un lieu attractif, vous vous assurez de limiter le risque de vacances locatives. Tous les types de logements ne se prêtent pas aussi bien les uns que les autres à la location meublée. Tout comme un meublé de tourisme ne répondra pas aux mêmes critères qu’un meublé à l’année.

Au moment d’investir, optez pour une surface de bien qui séduit les locataires intéressés par une location meublée. Un étudiant ou un jeune actif présentent différentes attentes de celles d’une famille avec trois enfants.

L’attractivité d’une location meublée s'accroît quand elle cible parfaitement son public. Déménagement réduit au strict minimum, absence de contrainte d’achats de mobilier, localisation stratégique et intérieur fonctionnel feront de votre bien un logement prisé. Louer en meublé et ses avantages répondent à une nouvelle façon de vivre.

Quel avantage de la location meublée vous semble le plus intéressant dans votre cas ?

Quels sont les inconvénients d’une location meublée ?

La location meublée peut sembler contraignante pour certains investisseurs, car le bailleur a l’obligation de fournir un logement fonctionnel. Le locataire doit pouvoir y vivre confortablement sans être contraint d’y ajouter des équipements ou du mobilier.

Depuis le 1er septembre 2015, un décret fixe pour la location meublée une liste d'équipements indispensables. Vous pouvez toutefois meubler un appartement pour quelques milliers d’euros qui seront rapidement amortis, d’autant plus si vous optez pour une fiscalité en régime réel.

De la même manière que pour une location vide, vous serez le référent de votre locataire en cas de problèmes, de dégâts ou d’usure d’un équipement. Ce risque augmente dans un logement meublé, contrairement à un logement vide où seules une panne de chaudière ou une fuite sont souvent à envisager. Cet avantage de la location meublée pour le locataire contribue à accroître la demande.

Soyez réactif face aux attentes de votre locataire pour limiter la rotation des résidents. En effet, la flexibilité des baux peut parfois être vue comme un inconvénient, plutôt qu’un avantage de la location meublée.

Enfin, qui dit changement de locataire dit rafraîchissement du bien plus fréquent. Pour éviter de devoir repeindre ou réparer des équipements de votre bien tous les ans, prenez soin de choisir votre locataire sur des critères stricts.

Location meublée ou vide, avantages et inconvénients de chacune, pesez le pour et le contre avant de vous lancer.

FAQ 

Quels sont les avantages à louer un appartement meublé pour le propriétaire ?

Les avantages d’une location meublée sont nombreux pour un propriétaire bailleur en comparaison d’un logement nu :

  • loyers plus élevés ;
  • fiscalité avantageuse ;
  • comptabilité réduite sous le régime micro-BIC ;
  • plus de flexibilité dans le contenu des baux ;
  • forte demande d’une grande population de locataires.

Comment mettre en location un appartement meublé ?

Pour mettre en location un appartement meublé, le propriétaire bailleur doit :

  • équiper son logement selon la liste fixée dans le décret du 1er septembre 2015 ;
  • déclarer son activité en ligne en complétant le formulaire P01 ;
  • publier une annonce de mise en location ;
  • proposer au locataire un bail adapté au logement meublé ;
  • déclarer ses revenus de façon annuelle conformément à ses obligations fiscales et comptables.

Que doit contenir un appartement meublé ?

Le décret du 1er septembre 2015 présente la liste des équipements minimaux que doit contenir un appartement meublé pour être considéré comme tel :

  • Literie avec couette ou couverture
  • Volets ou rideaux dans les chambres
  • Plaques de cuisson
  • Four ou four à micro-ondes
  • Réfrigérateur
  • Congélateur ou compartiment à congélation du réfrigérateur d’une température maximale de -6°
  • Vaisselle suffisante pour que les occupants puissent prendre les repas
  • Ustensiles de cuisine
  • Table
  • Sièges
  • Étagères de rangement
  • Luminaires
  • Matériel d’entretien ménager adapté aux caractéristiques du logement (aspirateur pour la moquette, balai et serpillière pour du carrelage)

Cette liste répond à une volonté d’offrir aux locataires un appartement décent et fonctionnel. En cas de manquement du propriétaire, le bail de location pourra être requalifié par le juge comme étant celui d’un logement nu.

Principales sources législatives et réglementaires :

LC

Léna Cazenave

Diplômée d'un Master 2 en droit de la propriété intellectuelle de l'Université d'Aix-Marseille. 

Sous la direction de Pierre Aïdan, docteur en droit et diplômé de Harvard.

Fiche mise à jour le

Vous avez des questions ?
💡 Entretenez-vous avec nos experts !

Prendre rendez-vous avec un expert