Skip to content

👋 Bonjour, nous sommes ravis de vous revoir ! Cliquez ici pour reprendre votre démarche

Besoin d’aide pour trouver le bon service ? Nos experts sont là. 01 76 39 00 60
Prendre rendez-vous avec un expert
Fiches pratiques Gérer ses salariés Relations employeur / salariés Quelles sont les conséquences d’un arrêt maladie sur un CDD ?

Quelles sont les conséquences d’un arrêt maladie sur un CDD ?

Relations employeur / salariés
L G

Lysia Gonzalez

Diplômée d'un Master 2 en Droit des affaires et gestion des entreprises. 


Sous la direction de Pierre Aïdan, docteur en droit et diplômé de Harvard.

Le CDD permet au salarié de bénéficier d’un arrêt maladie et de percevoir des indemnités. Mais quels sont les droits du salarié en cas d'arrêt maladie en CDD ? Peut-il y avoir rupture du CDD pendant un arrêt de travail ? Que se passe-t-il en cas de fin du CDD ? Un salarié a-t-il droit à son salaire lorsqu’il est en arrêt maladie en CDD ? On répond à toutes vos questions.

Arrêt maladie en CDD : rappel des notions clés

Qu’est-ce qu’un CDD ?

Le contrat de travail à durée déterminée (CDD) est un contrat conclu pour exécuter une mission temporaire et clairement identifiée, correspondant aux cas prévus par la loi. Ce type de contrat ne peut donc être utilisé dans l’objectif de pourvoir durablement un emploi résultant de l’activité permanente et normale de l’entreprise.

Le CDD peut être conclu pour :

  • remplacer un salarié absent (maladie, congé, etc.) ;
  • remplacer un salarié devenu salarié à temps partiel pour une période provisoire ;
  • attendre la prise de fonction d’un salarié ;
  • attendre la suppression définitive d’un poste ;
  • répondre à un accroissement temporaire de l’activité ;
  • pourvoir un emploi saisonnier ;
  • travaux urgents nécessitants une réalisation immédiate.

Si un CDD est conclu en dehors de ces cas, il peut être requalifié en contrat à durée indéterminée (CDI).

Qu’est-ce qu’un arrêt maladie ?

L’arrêt de travail pour maladie ou arrêt maladie est une prescription médicale faite par un professionnel de santé, qui interrompt votre travail en raison de maladie. 

En cas de prescription d’un arrêt maladie, vous devez transmettre l’avis d’arrêt de travail à votre employeur et à la caisse primaire d’assurance maladie (CPAM) sous 48h. Par cet acte, vous informez votre employeur et l’administration de la situation et pouvez bénéficier de votre indemnisation.

☝️ Bon à savoir : habituellement, le médecin se charge de transmettre l’information à l’assurance-maladie. Dans ce cas, vous avez seulement à prévenir votre employeur.

Le salarié a certaines obligations à respecter durant son arrêt de travail. Pendant votre arrêt maladie, vous êtes autorisé ou non par le médecin à quitter votre domicile. Sachez que l’assurance-maladie réalise des contrôles afin de vérifier le respect des règles, y compris les week-end et jours fériés. 

Est-ce possible d’être en arrêt maladie en CDD ?

En CDD, le travail peut-être interrompu par un arrêt maladie, qu’il soit d’origine professionnelle ou non. C’est notamment le cas lorsque le salarié est atteint par une pathologie, une maladie professionnelle ou un accident du travail.

Le contrat va être considéré comme suspendu. Le salarié en arrêt maladie n’a donc plus à exécuter la prestation de travail et, par conséquent, il ne perçoit plus son salaire.

arrêt maladie cdd (1)

Quelle rémunération lors d’un arrêt maladie en CDD ?

Les conséquences de l’arrêt maladie en CDD sur le salaire

Lors d’un arrêt maladie, le salarié ne touche plus sa rémunération. Si son salaire ne lui est plus versé, il bénéficie en revanche d’indemnités compensatrices.

Quelles indemnités en arrêt maladie en CDD ?

Le salarié en arrêt maladie en CDD touche une indemnisation. Il peut bénéficier d'indemnités journalières d’un montant égal à 50% de sa rémunération brute. Pour cela, comme expliqué précédemment, le salarié doit réaliser certaines déclarations : il dispose ainsi de 48 heures pour fournir à son employeur ainsi qu’à sa caisse d’assurance maladie une prescription de son médecin ou un certificat médical.

Suite à cette démarche, la caisse d’assurance maladie décide de lui verser ou non des indemnités journalières. Elle peut également décider de reconnaître la qualité d’accident du travail ou de maladie de travail si cela s’applique à la situation du salarié.

⚠️ Important : pour bénéficier des indemnités sociales lors de l’arrêt maladie, des conditions de durée du travail ou de montant de cotisation doivent être remplies. Par exemple, 200 heures de travail au cours des 3 derniers mois peuvent être exigées en cas d’arrêt de moins de 6 mois.

Le salarié en CDD en arrêt maladie doit respecter certaines obligations pour être en règle avec son employeur et sa caisse d’assurance maladie :

  • le respect des prescriptions médicales ;
  • le respect des contrôles du service du contrôle médical ;
  • le respect des heures de sorties du domicile autorisées par le médecin du travail ;
  • ne pas séjourner en dehors de son domicile sans accord préalable de la CPAM ;
  • ne pas exercer d’activité professionnelle ou non professionnelle, tant que celle-ci n’a pas été autorisée par le médecin du travail.

En cas de non-respect de ces obligations, le salarié risque la suspension de l’indemnisation.

Dans le cas d’une ancienneté supérieure à 1 an, l’employeur est dans l’obligation de verser au salarié une indemnité complémentaire. Ce complément de salaire peut être versé à partir du 8ᵉ jour d’arrêt maladie.

L’employeur peut également adhérer à un régime de prévoyance collective pouvant permettre le maintien de 100% du salaire ou encore à la prise en charge des frais de santé.

Qui paye en cas d’arrêt maladie en CDD ?

Lorsqu’un salarié se retrouve en arrêt maladie, qu’il soit en CDD ou en CDI, c’est normalement la caisse d’assurance maladie du salarié qui verse les indemnisations.

Dans certains cas, la convention collective peut prévoir qu’une partie du salaire du salarié est maintenue par l’employeur durant l’arrêt maladie.

L’arrêt maladie prolonge-t-il le CDD ?

En principe, la survenance d’un arrêt maladie ne prolonge pas la durée du CDD, que l’arrêt soit lié à un accident du travail, une maladie professionnelle ou non.

❓ Question fréquente : que se passe-t-il si la fin du CDD intervient pendant l’arrêt maladie ? Le contrat prend quand même fin à la date prévue. Le salarié peut donc finir son CDD en arrêt maladie.

Si l’accident du travail ou la maladie professionnelle est reconnu, une exception peut s’appliquer. Si le contrat de travail prévoit une clause de renouvellement du CDD, l’employeur sera dans l’obligation de l’appliquer en cas d’arrêt maladie, sauf s’il justifie d’un motif réel et sérieux non lié au problème de santé du salarié.

⚠️ Attention : si un accident du travail survient après notification du non-renouvellement du CDD, l’employeur échappe à son obligation de renouvellement.

La fin de l’arrêt maladie en CDD

À l’issue de l’arrêt maladie, le salarié reprend normalement le travail et perçoit à nouveau son salaire. Le versement des indemnités journalières et des indemnités complémentaires prend fin.

Au terme du CDD, l’employeur n’est pas tenu de maintenir le salarié à son poste sous prétexte qu’un arrêt de travail est intervenu pendant le contrat, sauf exception liée à la clause de renouvellement.

FAQ

Arrêt maladie et CDD saisonnier : quelles règles ?

Le salarié en CDD saisonnier ne rempli pas toujours les conditions relatives à la durée du travail ou au montant cotisé pour bénéficier des indemnités journalières lors de son arrêt maladie. De ce fait, il bénéficie de conditions particulières lui permettant de percevoir son indemnisation s’il justifie de 800 heures de travail lors de l’année précédent l’arrêt.

Quelles allocations chômage si je suis en arrêt maladie ?

Il est nécessaire d’attendre la fin de l’arrêt maladie pour commencer les démarches auprès de l’administration et toucher le chômage. En cas d’arrêt maladie en CDD, l’inscription à Pôle emploi pour bénéficier de l’ARE pourra se faire dans un délai plus long qu’initialement.

Principales sources législatives et réglementaires :

Abonnez-vous à la newsletter mensuelle de tous les entrepreneurs 🚀
LG

Lysia Gonzalez

Diplômée d'un Master 2 en Droit des affaires et gestion des entreprises. 

Sous la direction de Pierre Aïdan, docteur en droit et diplômé de Harvard.

Fiche mise à jour le

Vous avez des questions ?
☎️ Contactez nos experts ! 

Prendre rendez-vous avec un expert