En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies destinés à réaliser des statistiques de navigation et à vous proposer des offres adaptées à vos besoins.
En savoir plus
Fermer

Créez votre entreprise

Des milliers d’entrepreneurs nous ont fait confiance
pour créer leur entreprise.

Comment ça marche ?

1

Questionnaire

Répondez à un questionnaire en ligne. Posez vos questions en direct en cas de besoin

2

Validation

Validez vos réponses. Vous pourrez les modifier à tout moment (même après le paiement)

3

Formule & Paiement

Choisissez la formule adaptée à vos besoins et payez en toute sécurité

4

Documents & Formalités

Récupérez vos documents, nous gérons vos formalités. Votre société est immatriculée !

Pourquoi choisir Legalstart ?

  1. Simple & Rapide

    10 minutes de questionnaire, démarches entièrement en ligne, réception du K-Bis sous 48h*

  2. Économique

    Économisez sur vos frais juridiques grâce à l'utilisation de notre solution dématérialisée

  3. Des documents sur-mesure

    Tous les documents sont rédigés par des avocats, et sont personnalisables et modifiables même après finalisation de la commande

* Une fois votre dossier complété. Option Premium Express uniquement.

Vous êtes accompagné par des experts

Thomas

Expert Legalstart

Contactez gratuitement nos experts par téléphone (01 76 39 00 60) ou par chat. Tous nos experts sont basés en France

Ils ont essayé Legalstart

Ils nous soutiennent

Ils parlent de nous

Questions fréquentes

les questions les plus fréquentes

head

Puis-je me déclarer auto-entrepreneur tout en étant salarié ?

Oui, en principe, il est possible de cumuler son statut de salarié avec celui d’autoentrepreneur

Toutefois, pour certaines professions et activités, notamment pour certains travailleurs de la fonction publique, la déclaration auto entrepreneur n’est pas possible. 

Quels documents dois-je fournir avec ma déclaration auto-entrepreneur ?

Lors de la transmission de votre déclaration auto-entrepreneur, vous devrez fournir les documents suivants :

  • Une photocopie de votre pièce d'identité, comportant la mention « certifiée conforme » datée et signée
  • Si vous exercez une activité réglementée, vous pourrez devoir justifier d'une autorisation, comme la carte professionnelle pour les VTC auto-entrepreneurs, ou d'un niveau de qualification professionnelle. 
  • Si vous en faite la demande, le formulaire de demande d’Accre (si vous en êtes êtes bénéficiaire) avec les pièces justificatives requises

EURL, EIRL, SARL ou SASU ?

Pour être constituée à bon escient, l'EURL, ou Entreprise Unipersonnelle à Responsabilité Limitée, doit être distinguée d'autres types d'entreprises.

  • La SARL bien sûr. EURL = SARL avec un associé unique.
  • L'EIRL : il ne s'agit pas d'une société mais d'une entreprise individielle. L'EIRL, tout comme l'auto-entrepreuneur, est un statut pour lequel les entrepreneurs individuels peuvent opter afin de protéger les biens propres. Dans le cadre d'une statut d'EIRL, vous entreprenez seul sans créer de structure distincte.
  •  La SASU est un autre type de société unipersonnelle et probablement une meilleure option si vous pensez que des règles spécifiques d'organisation seront nécessaires (la SASU est très flexible) ou anticipez l'entrée de nouveaux associés.

Tous ces acronymes peuvent être source de confusion. Renseignez vous bien, notamment sur nos fiches pratiques EURL, afin de ne pas commettre d'impair !

Je me déclare auto-entrepreneur : quels sont les risques ?

La déclaration auto entrepreneur vous rend en principe responsable sur vos biens personnels. 

Cela étant dit, lorsque vous vous déclarez auto-entrepreneur, vous avez la possibilité d’opter, simultanément, pour le régime de l’Entreprise Individuelle à Responsabilité Limitée. Cela vous permet de créer un « patrimoine d’affectation », c’est à dire d’affecter certains de vos biens à votre activité professionnelle. Seuls ces biens pourront être saisis par les créancier de votre auto-entreprise en cas de problème.

Je monte une auto-entreprise : serai-je soumis à la TVA ?

Lorsque vous faites votre déclaration auto entrepreneur, vous bénéficier automatiquement du régime de franchise de TVA. Ce régime fiscal simplifié de l'auto-entrepreneur vous permet de ne pas facturer de TVA. Vos factures doivent à ce titre faire apparaître la mention suivante : « TVA non applicable, article 293 B du code général des impôts ». 

En contrepartie, vous ne pourrez pas déduire la TVA que vous payez à vos fournisseurs. Cela peut s’avérer pénalisant si votre activité exige de nombreux achats, par exemple. Ceci explique que certains préfèrent l’EURL au statut auto-entrepreneur.

Qu'est-ce qu'un auto-entrepreneur?

L’auto-entreprenariat est un statut privilégié sur le plan social et fiscal dans le cadre d’une entreprise individuelle. A noter : lorsque vous entreprenez seul, vous pouvez :

  • créer une entreprise individuelle (statut d'auto-entrepreneur)
  • créer une société unipersonnelle, c'est-à-dire avec un seul associé (EURL aisément transformable par la suite en SARL ou SASU aisément transformable par la suite en SAS). Sans oublier la SCI !

Pouvez-vous bénéficier du statut auto-entrepreneur ?

Le régime auto-entrepreneur est largement ouvert. Cependant, vous devez tout de même respecter certaines conditions pour vous déclarer auto-entrepreneur. En particulier, pour être éligible, votre chiffre d'affaires annuel doit être inférieur à :

  • 82.800€ pour les entreprises de vente de biens, de marchandises et d'objets (ainsi que de fourniture de denrées et de prestations d'hébergement)
  • 33.100€ euros pour les entreprises de services).

Qu'est-ce que le statut auto-entrepreneur ?

Le statut d'auto-entrepreneur est un régime privilégié sur le plan social et fiscal dans le cadre de la création d’une entreprise individuelle, créé pour offrir une plus grande simplicité aux entrepreneurs. 

A noter : lorsque vous entreprenez seul, vous pouvez au choix :

  • Créer une entreprise individuelle et opter ou non pour le statut d’auto-entrepreneur
  • Créer une société unipersonnelle, c'est-à-dire avec un seul associé (EURL aisément transformable par la suite en SARL ou SASU aisément transformable par la suite en SAS).