En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies destinés à réaliser des statistiques de navigation et à vous proposer des offres adaptées à vos besoins.
En savoir plus
Fermer
Article mis à jour le 17 août 2018

Créer une entreprise de couture : mode d'emploi

Sandra Nussbaum
Diplômée d'un Master II en Droit Fiscal à la Faculté de droit de Lyon III. Sous la direction de Pierre Aïdan, docteur en droit et diplômé de Harvard.

Vous êtes couturière et vous souhaitez travailler à votre compte et créer votre entreprise de couture ? Avant de devenir couturière indépendante, on fait le point avec vous sur les étapes qui entourent la concrétisation d’un tel projet.

Après avoir suivi toutes ces étapes vous y verrez plus clair dans votre projet et vous pourrez vous lancer sans appréhension dans la création de votre entreprise de couture.

comment créer une entreprise de couture

Est-ce possible de devenir couturière indépendante sans diplôme ?

Pour devenir couturière indépendante, il n’est pas nécessaire d’avoir une qualification professionnelle ! Si vous avez toujours eu une prédisposition pour la couture et que vous vous avez pris l’initiative de vous entraîner de votre côté, vous aurez la possibilité de créer votre entreprise de couture même si vous n’avez pas de diplôme.

Pour autant, en pratique, force est de constater que la très grande majorité des couturières qui se lancent en créant leur entreprise possède un diplôme, que ce soit un CAP, un BP ou encore un BEP.

En quoi consiste le métier de couturière indépendante ?

C’est un métier qui demande une grande polyvalence car vous devez avoir un certain nombre de qualités et connaître de nombreux paramètres.

Il est nécessaire d’être habile, d’avoir de la patience, de l’imagination, de savoir observer et prendre des mesures parfaites pour satisfaire vos clients ou encore d’avoir un bon contact clientèle. Il est également recommandé d’avoir des notions en comptabilité et en gestion pour pouvoir tenir gérer votre entreprise de couture sereinement.

Dans le même temps vous devez connaître tous les tissus, toutes les matières et savoir comment les travailler pour sublimer vos pièces et fidéliser vos clients.

Quelles étapes pour créer une entreprise de couture ?

Avant de vous lancer et de devenir couturière indépendante, vous allez devoir affiner votre projet et réfléchir à ce que vous voulez proposer à vos clients. Souvent cette étape n’est pas réellement nécessaire dans la mesure où vous vous êtes déjà spécialisé dans un domaine et que c’est naturellement que vous allez axer les activités de votre atelier de couture dans cette direction.

Par exemple, vous pouvez très bien faire le choix de vous spécialiser dans la confection sur-mesure de robes de mariées. Ainsi vous avez plus de chances de vous faire connaître dans cette spécialité et de faire venir des clients grâce au bouche à oreille.

Vous allez également avoir besoin de moyens financiers. Si vous avez besoin d’emprunter, il sera en principe nécessaire pour vous de rédiger un business plan pour convaincre les banques de la viabilité de votre projet et éventuellement obtenir un prêt professionnel !

Grâce à ces moyens financiers vous pourrez investir non seulement dans du matériel indispensable à l’exercice de votre activité de couturière indépendante : machine à coudre, aiguilles, mannequins de couture, tissus, textiles ou encore des accessoires particuliers.

Quel statut juridique pour créer votre atelier de couture ?

Pour commencer à exercer votre nouvelle activité de couturière indépendante vous allez devoir choisir une structure juridique. Sachez que vous avez plusieurs possibilité à ce sujet :

  • Devenir couturière auto-entrepreneur : c’est un statut idéal si vous voulez exercer le métier de couturière en parallèle de votre activité principale car c’est un statut très simple. Vous avez la possibilité de tenir une comptabilité simplifiée, le régime fiscal est simplifié et vous n’êtes en principe pas soumis à la TVA. Pour autant c’est un statut limité à un chiffre d’affaires ce qui signifie que si votre activité de couturière  prend de l’ampleur ce statut ne sera plus adapté.
  • Créer une société de couture : en créant une société vous créez une véritable structure ce qui donne plus de crédibilité à votre activité de couturière indépendante. C’est une façon de protéger votre patrimoine personnel ce qui n’est pas le cas avec le statut  d’auto-entrepreneur. La plupart du temps vous allez vous lancer seul dans la création de votre entreprise de couture et vous aurez alors le choix entre la SASU et l’EURL qui sont les deux formes de sociétés dans lesquelles il est possible d’être le seul associé (si vous êtes plusieurs, la SAS et la SARL seront alors les deux formes adaptées).  

Créer une entreprise de couture à domicile ou location d’un local ?

Au moment de créer votre entreprise de couture, il va se poser une question importante, celle du choix du local. Vous avez effectivement la possibilité de louer un local dans lequel vous exercerez votre activité, mais sachez qu’il existe de plus en plus d’entreprise de couture à domicile.

Si votre appartement ou votre maison vous le permet vous pouvez très bien décider d’en affecter une partie à la réalisation de votre activité de couturière. C’est un choix qui vous permet de réaliser des économies non négligeables. Sachez qu’il n’y a pas de difficulté à fixer le siège social de sa société chez soi, à son domicile personnel.

Si vous hésitiez il est désormais temps de vous lancer et de réaliser votre projet en créant votre entreprise de couture !

Mise à jour : 17/08/2018

Rédacteur : Sandra NUSSBAUM, diplômée d'un Master II en Droit Fiscal à la Faculté de droit de Lyon III. Sous la direction de Pierre Aïdan, docteur en droit et diplômé de Harvard.

Inscrivez-vous à notre newsletter

pour recevoir nos dernières informations