En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies destinés à réaliser des statistiques de navigation et à vous proposer des offres adaptées à vos besoins.
En savoir plus
12 avril 2019

Quelles sont les étapes pour modifier la date de clôture de l’exercice social?

Faustine Nègre
Diplômée de l’université Paris I Panthéon-Sorbonne. Sous la direction de Pierre Aïdan, docteur en droit et diplômé de Harvard.

Commencer les démarches

Lors de la création de son entreprise, l’entrepreneur doit choisir la date de clôture de son exercice social. En cours de vie de la société, il arrive que la date initialement choisie ne soit plus en adéquation avec l’activité exercée par l’entreprise. C’est la raison pour laquelle les associés ont la possibilité de faire évoluer la date de clôture de l’exercice social.

Legalstart vous livre les étapes à suivre pour modifier la date de clôture de l’exercice social d’une société.

changement date de clôture d'exercice social

Bien choisir la date de clôture de l’exercice social

L’exercice social, également appelé exercice comptable, est la période d’un an durant laquelle la société est considérée avoir accompli un cycle complet d’activité économique. Le choix de l’exercice social dépend de la nature de l’activité exercée par la société.

Le choix de la date d’arrêté des comptes est libre, il doit seulement respecter deux exigences très simples:

  • L’exercice social doit avoir une durée de 12 mois: la durée peut être exceptionnellement supérieure ou inférieure à un an lors du premier et du dernier exercice, ainsi qu’en cas de modification de la date de clôture de l’exercice social.
  • La date choisie doit être fixe: cela signifie qu’il doit s’agir d’une date précise (ex: le 29 mars) et non pas d’une date flottante (ex: le dernier vendredi du mois de mars).

Généralement, l’exercice social est aligné sur l’année civile avec une date d’ouverture fixée au 1er janvier et une date de clôture définie au 31 décembre. Ce choix répond à un souci de praticité puisque les obligations sociales telles que les salaires ou l’Urssaf sont arrêtées à la fin de l’année civile.

Cependant, le cycle économique de certaines activités ne coïncide pas avec l’année civile, c’est pourquoi il est possible de choisir une autre date de clôture. C’est le cas par exemple pour les activités saisonnières exercées au sein d’une station de ski pour lesquelles il est plus adapté de clôturer l’exercice après la fermeture de la station (au mois de juin par exemple).

 

Changement de date de clôture de l’exercice social: quelles étapes?

Le changement de date de clôture de l’exercice social est une procédure qui se divise en 3 étapes.

Etape 1: la décision de l’assemblée générale

Comme toute modification statutaire le changement de date de clôture de l’exercice social doit être approuvé par l’ensemble des associés. La forme de la décision de changement de date de clôture de l’exercice social varie selon la structure juridique de la société:

  • Au sein d’une SAS ou d’une SARL: la décision de changement de date de clôture de l’exercice social doit être prise en assemblée générale extraordinaire (AGE) selon les formalités prévues dans les statuts (modalités de convocation, majorité, quorum, etc.). À l’issue de l’assemblée générale extraordinaire, un procès-verbal d’AG doit être établi.
  • Au sein d’une SASU ou d’une EURL: ces sociétés ne sont constituées que d’un seul associé, la décision est donc prise par l’associé unique seulement. Un procès-verbal des décisions de l’associé unique (PV des DAU) doit alors être dressé.

Une fois que la décision de changement de date de clôture de l’exercice social a été adoptée par le ou les associés, il convient de mettre les statuts de la société à jour. Pour cela, il suffit de modifier l’article des statuts traitant de l’exercice social.

Attention: la décision de modification de la date de clôture de l’exercice doit impérativement être prise avant l’expiration de l’exercice social en cours. En effet, c’est l’exercice social en cours qui va être réduit ou allongé selon la nouvelle date choisie.

Etape 2: le dépôt au greffe du tribunal de commerce

La décision de modification de la date de clôture de l’exercice doit ensuite faire l’objet d’un dépôt au greffe du tribunal de commerce du lieu du siège social de la société. Pour cela, le dirigeant doit soumettre les documents suivants:

  • L’exemplaire du procès-verbal de décisions de l’associé unique ou de la décision de l'Assemblée générale extraordinaire actant du changement de date de clôture de l’exercice social;
  • Le formulaire Cerfa M2, également numéroté Cerfa n°11682*04, complété et signé;
  • L’exemplaire des statuts mis à jour, daté, certifié conforme et signé du dirigeant.

Etape 3: l’insertion au JAL

La publication du changement de date de clôture d’exercice au sein d’un JAL (Journal d’annonces légales) peut être utile puisqu’elle permet aux tiers de prendre connaissance de la modification.

Cependant, cette publication n’est obligatoire que si l’avis qui a été publié au moment de la création de sa société indiquait la date d’ouverture et/ou de clôture de l’exercice.

Quelles sont les conséquences du changement de date de clôture de l’exercice social?

En pratique, le changement de date de clôture de l’exercice a des conséquences sur le plan comptable et fiscal.

Sur le plan comptable, cette modification entraîne un décalage dans le temps puisque l’exercice affecté par la modification va être soit plus court soit plus long que les exercices qui lui précèdent et qui lui succèdent. Cela impacte:

  • L’analyse du bilan comptable: le changement de la durée des exercices sociaux peut entraîner des difficultés de lecture et de comparaison des résultats d’un exercice à l’autre.
  • La durée du mandat des commissaires aux comptes (CAC): lorsqu’un CAC est nommé, il l’est pour une durée de 6 exercices. Le changement de date de clôture de l’exercice social entraîne nécessairement une augmentation ou une diminution de la durée de ses fonctions.

Attention: malgré le changement de date de clôture de l’exercice social, il est impératif que l’assemblée générale ordinaire (AGO) soit réunie au moins une fois au cours de chaque année civile pour approuver les comptes de l’exercice écoulé.

Sur le plan fiscal, la déclaration du résultat de l’exercice précédent, doit impérativement être transmise à l’administration fiscale dans les 3 mois suivant la date de clôture de l’exercice. Si l’exercice est clos au 31 décembre, les dirigeants disposent d’un mois supplémentaire, ainsi la déclaration peut être transmise dans les 4 mois, c’est-à-dire avant le 1er mai.
Sachez qu’il est désormais possible d’effectuer toutes vos démarches de modification statutaire en ligne.

Mise à jour : 12/04/2019

Rédaction : Faustine Nègre, diplômée de l'Université Paris I Panthéon-Sorbonne. Sous la direction de Pierre Aïdan, docteur en droit et diplômé de Harvard.

Commencer les démarches