Skip to content

👋 Bonjour, nous sommes ravis de vous revoir ! Cliquez ici pour reprendre votre démarche

Se connecter
Téléphone Connexion
Besoin d’aide pour trouver le bon service ? Nos experts sont là. 01 76 39 00 60
Essayer notre outil de gestion de comptabilité
Fiches pratiques Gérer une entreprise Comptabilité Comment calculer le taux de marque ?

Comment calculer le taux de marque ?

Comptabilité
M C

Marion Cluptil

Diplômée d’un Master 2 en droit privé général. 

Une entreprise est rentable à partir du moment où elle a plus d’entrées que de sorties d’argent. On dit alors qu’elle génère des bénéfices. La comptabilité d’entreprise propose de nombreux outils pour se rendre compte de la rentabilité d’une activité. L’un de ces outils est le calcul du taux de marque.

Quelle est la définition du taux de marque ? Comment le calculer ? Quelle est la différence entre taux de marge et taux de marque ? On vous explique tout.

Qu’est-ce que le taux de marque ?

Le taux de marque est un indicateur moins connu du grand public que le taux de marge. Pourtant, ces deux indicateurs de performance, bien que complémentaires dans une analyse financière, sont à bien distinguer. En effet, ils ne traduisent pas les mêmes choses.

Taux de marque

Taux de marque : définition

Le taux de marque est un indicateur financier qui traduit la rentabilité d’un produit. Calculer le taux de marque permet de déterminer la part de la marge commerciale dans le prix de vente du produit.

Exprimé en pourcentage, le taux de marque permet ainsi de s’assurer que le prix de vente pratiqué garantit de dégager un profit suffisant. Pour interpréter correctement cette donnée, il convient de comparer le taux de marque pratiqué dans un même secteur d’activité.

Taux de marque : exemple : si une entreprise achète un produit 150 € et pratique un prix de vente de 250 €, son taux de marque est de 40 %.

Quelle est la différence entre le taux de marque et le taux de marge ?

Qu’est-ce que la marge commerciale ? Lorsqu’une entreprise vend un produit ou un service, elle gagne de l’argent uniquement si elle le vend plus cher que ce qu’il lui a coûté. La marge correspond au bénéfice réalisé sur une vente par l’entreprise. Concrètement, elle correspond à la différence entre le prix de vente et le coût de revient (ensemble des charges liées à la production d’un bien ou d’un service).

Marge = prix de vente hors taxe (HT) - coût de revient

Exemple : une entreprise fabrique un produit A pour 100 € et le vend à 130 € HT, c’est-à-dire sans compter la TVA.

Marge = 130 - 100 = 30 €.

Sa marge est de 30 €, ce qui signifie que l’entreprise gagne 30 € pour chaque produit A vendu.

Taux de marge = (marge de production / coût de production des produits vendus) x 100

Bon à savoir : quelle différence entre la marge brute et la marge nette ? La marge brute est la différence entre le prix de vente HT et le prix d’achat HT d’un produit, tandis que la marge nette se base sur les bénéfices et non le chiffre d’affaires. La marge nette se calcule comme suit : (bénéfice net / chiffre d’affaires) x 100.

Le taux de marge qui correspond au rapport entre la marge et le prix d’achat, ne doit donc pas être confondu avec le taux de marque qui correspond au rapport entre la marge et le prix de vente.

À quoi sert le taux de marque ?

Le taux de marque est un indicateur très utile pour déterminer la rentabilité des ventes d’un produit en particulier. Son analyse offre de nombreux avantages pour le développement et la pérennité d’une entreprise.

En effet, le taux de marge permet de : 

  • comparer votre rentabilité à celle des entreprises du même secteur d’activité ;
  • ajuster votre prix de vente à la hausse ou à la baisse pour rester compétitif et rentable ;
  • négocier le prix d’achat avec vos fournisseurs, afin d’améliorer votre rentabilité ;
  • faire des prévisions précises en fonction du taux de marque de votre secteur d’activité.

Comment est calculé le taux de marque ?

En ce qui concerne le taux de marque, le calcul est relativement simple. Vous devez seulement connaître deux éléments. D’une part, le prix d’achat d’un produit, et d’autre part, le prix de vente du même produit.

Taux de marque = (prix de vente HT - coût de revient) / prix de vente HT.

Exemple : un restaurateur veut calculer le taux de marque de son plat A, vendu à 16,5 €. Le prix de vente du plat A se décompose comme suit :

  • 13 € de coût de revient ;
  • 2 € de marge commerciale ;
  • 1,5 € de TVA (se renseigner sur la TVA en restauration).

Pour obtenir le prix de vente hors taxe (HT), il suffit de retirer le montant de TVA du prix de vente. Ici, le montant de la TVA est de 1,5 € pour un prix de vente total de 16,5 € :

Prix de vente HT = prix de vente - TVA.

Prix de vente HT = 16,5 - 1,5 = 15 €.  

Une fois le prix de vente HT obtenu, il est possible de passer au calcul du taux de marque : 

Taux de marque = marge commerciale / prix de vente HT.

Taux de marque = (15-13) / 15 = 2/15 = 0,13.

Le taux de marque du plat A est donc de 13 % du prix de vente. Une fois cette information obtenue, il est utile de la comparer avec les taux de marque pratiqués par la concurrence.   

Pour encore plus de simplicité, pour connaître le taux de marque, le calcul en ligne via un simulateur ou un outil de comptabilité est possible.

Comment augmenter son taux de marque ?

Plus le taux de marque d’un produit est élevé, plus sa vente est rentable, donc plus les bénéfices sont importants. C’est pourquoi, il est intéressant pour une entreprise de chercher à améliorer son taux de marque.

Pour augmenter son taux de marque, baisser le coût de revient peut être une option intéressante. Pour réduire le coût de revient d’un produit ou d’un service, il peut notamment être utile de rechercher des fournisseurs proposant des tarifs plus avantageux.  

En effet, si le coût de revient baisse et que le prix de vente reste identique, la marge va augmenter, entraînant avec elle l’augmentation du taux de marque

Reprenons l’exemple précédent : pour le même plat A, le restaurateur a finalement réussi à trouver des fournisseurs moins chers. Pour autant, il laisse le prix de vente du plat A à 15  € HT. Ce dernier se décompose désormais comme suit :

  • 10 € de coût de revient ;
  • 5 € de marge.

Le restaurateur calcule donc son nouveau taux de marque, toujours à partir du prix HT du plat A, qui est de 15 €.

Taux de marque = (15-10) / 15 = 5 / 15 = 0,33.

Le taux de marque du plat A est donc désormais de 33 % du prix de vente, ce qui représente une augmentation conséquente.

Comment calculer un prix de vente avec un taux de marque?

Lorsque vous cherchez à déterminer le prix de vente de votre produit, il est intéressant de partir du taux de marque, afin de s’assurer de la rentabilité de l’opération. Ainsi, vous pouvez calculer le prix de vente en vous appuyant sur le taux de marque et le taux de marge que vous souhaitez réaliser.

Pour calculer un prix de vente avec un taux de marque, la formule est la suivante :

Prix de vente HT = (prix d’achat HT / (100 – Taux de marque)) x 100

Exemple : une entreprise achète un produit 150 € HT et souhaite réaliser un taux de marque de 30 %.

Le calcul du prix de vente est alors : (150 / (100-30) x 100 = (150 / 70) x 100 = 214,28 € HT.

Par conséquent, pour avoir un taux de marque de 30 %, l’entreprise doit vendre son produit 214,28 € HT.

À noter : pour faciliter la tenue de vos comptes, vous pouvez :

FAQ

À quoi correspond le taux de marque ?

Le taux de marque correspond au rapport entre la marge et le prix de vente. Il s’agit d’un indicateur de la rentabilité d’un produit spécifique.

Quelle est la formule du taux de marque ?

La formule de calcul du taux de marque est : (prix de vente HT - coût de revient) / prix de vente HT x 100, soit marge commerciale / prix de vente HT x 100.

Taux de marque et taux de marge, quelle différence ?

Le taux de marque correspond au rapport entre la marge et le prix de vente, alors que le taux de marge représente le rapport entre la marge et le prix d’achat.

Inscrivez-vous à notre newsletter pour obtenir les meilleures astuces et informations sur l'entrepreneuriat !
 
MC

Marion Cluptil

Diplômée d’un Master 2 en droit privé général. 

Fiche mise à jour le

(String: argument)

Besoin d'aide ?

💡Avec Legalstart, c'est simple, rapide et rassurant !

Essayer notre outil de gestion de comptabilité