14 juin 2021

A quoi sert la comptabilité de gestion ?
Temps de lecture : 3 min

Marion Cluptil
Diplômée d’un Master 2 en Droit, rédactrice juridique indépendante.

Commencer les démarches

Il existe différents types de comptabilité. Chacun apporte son lot d’informations et revêt une utilité spécifique. Parmi eux, on trouve la comptabilité de gestion. Cette forme de comptabilité s’avère très utile pour les dirigeants qui veulent identifier les leviers de rentabilité au sein de leur entreprise. 

Découvrez pourquoi la comptabilité de gestion est utile, et ce quelle que soit la taille de votre entreprise.

Qu’est-ce que la comptabilité de gestion?

La comptabilité de gestion est aussi connue sous le nom de comptabilité analytique. C’est exactement la même chose. Il s’agit seulement d’une évolution du vocabulaire en comptabilité opérée dans les années 80.

La comptabilité de gestion correspond à l’ensemble des pratiques comptables qui permettent de déterminer les coûts induits par la production d’un produit ou une prestation de service. Elle peut s’appliquer à toutes les formes de société.

Il s’agit donc d’une gestion comptable qui a une approche par les coûts. Pour cela, elle prend en compte les coûts directs et indirects, ainsi que les coûts fixes et variables.

Elle se distingue de la comptabilité financière qui est consacrée à l’élaboration des différents documents comptables comme le bilan annuel ou le compte de résultat.

Quel est l’objectif de la comptabilité de gestion?

La comptabilité de gestion permet d’évaluer la rentabilité d’un produit ou d’un service proposé par l’entreprise. 

En effet, en identifiant précisément les coûts induits par l’activité, cette gestion de la comptabilité permet de prendre des décisions stratégiques. Le dirigeant a accès à une vision globale et comparative des différents pans de l’activité de l’entreprise, et peut ainsi optimiser la gestion des stocks et concentrer les efforts sur les activités les plus rentables. Généralement, il s’agit des activités où le taux de marge est le plus important.

Véritable outil de pilotage de l’entreprise, la comptabilité de gestion permet de faire une analyse à différents niveaux. Ainsi, il est possible de déterminer les coûts engendrés par une unité de production donnée, un fournisseur ou un client en particulier.

Grâce aux différentes données issues des calculs réalisés dans le cadre de la comptabilité de gestion, il est également possible d’établir des simulations et des prévisions de charges et de produits.

La comptabilité de gestion est-elle obligatoire?

Les entreprises n’ont pas l’obligation légale de mettre en place une telle gestion comptable. Contrairement à la comptabilité financière, la comptabilité analytique n’est pas obligatoire.

Cependant, au regard des précieuses informations fournies par la comptabilité de gestion, les dirigeants ont tout intérêt à y recourir. Cela peut jouer non seulement sur les bénéfices réalisés par l’entreprise, mais aussi améliorer sa compétitivité. En optimisant ses coûts, l'entreprise peut revoir ses prix à la baisse sans affecter sa marge ou décider de maintenir ses tarifs pour augmenter sa marge par exemple.

Quelles sont les méthodes utilisées en comptabilité analytique de gestion?

Dans la mesure où la comptabilité de gestion ne relève pas des règles de comptabilité imposées par la loi, l’expert-comptable a la possibilité de choisir la méthode qu’il souhaite utiliser pour l’établir. En principe, les professionnels utilisent l’une des cinq méthodes de calculs suivantes en comptabilité de gestion :

  • la méthode des coûts variables prend uniquement en compte les coûts engendrés par les activités qui génèrent du chiffre d’affaires. Elle permet de déterminer le seuil de rentabilité d’une activité. Mais elle ne tient pas compte de tous les coûts, donc elle ne donne pas une vision globale de la viabilité de l’entreprise ;
  • la méthode des coûts complets met en parallèle les coûts engagés par une unité de production et le chiffre d’affaires qu’elle génère. Elle est très utile pour déterminer le prix de vente d’un produit ;
  • la méthode des coûts directs vient compléter celle des coûts variables puisqu’elle prend en compte la totalité des coûts y compris les coûts fixes qui restent les mêmes quel que soit le niveau d’activité ;
  • la méthode ABC pour Activity Based Costing va encore plus loin en décomposant les unités de production en tâches et en activités. Le niveau de précision est plus élevé, mais la méthode est aussi plus difficile à mettre en place ;
  • la méthode des coûts préétablis compare les coûts estimés avant la production et les coûts réels. Elle permet d’établir des budgets et de faire un suivi précis de l’utilisation des ressources.

La comptabilité de gestion est un type de comptabilité, certes non obligatoire, mais qui apporte de nombreuses indications complémentaires à la comptabilité financière. Elle facilite la prise de décision, ainsi que le suivi budgétaire. N’hésitez pas à consulter votre comptable à ce sujet, afin d’avoir toutes les informations en main pour prendre les décisions stratégiques nécessaires à la viabilité et au bon développement de votre entreprise.

Mise à jour: 14/06/2021

Rédaction: Marion Cluptil, diplômée d’un Master 2 en Droit, rédactrice juridique indépendante.

Commencer les démarches

Télécharger gratuitement notre guide Comptabilité, rédigé par nos juristes

Télécharger le guide Comptabilité Télécharger le guide