17 mars 2021

Comment choisir entre portage salarial et freelance?
Temps de lecture : 4 min

Jeanne Bahu
Diplômée d'un Master 2 de Droit de l'Université de Lille 2. Sous la direction de Pierre Aïdan, docteur en droit et diplômé de Harvard.

Commencer les démarches

Devenir freelance

Aujourd’hui, la liberté et l’autonomie au travail sont deux objectifs largement plébiscités. Pour acquérir cette marge de manœuvre non négligeable, deux solutions se présentent aux yeux des professionnels : le portage salarial ou devenir freelance

Tandis que le portage maintient le professionnel dans un statut salarié, le freelance le fait alors devenir travailleur indépendant.

Quelles sont les spécificités du portage salarial et du statut de freelance?

Le portage salarial est concrétisé par une relation tripartite entre le salarié, une entreprise de portage dont dépend ce salarié et les clients. Un contrat de travail s’établit entre le salarié porté et l’entreprise de portage et un contrat de prestation s’établit entre le client et l’entreprise de portage. Le client est facturé par l’entreprise de portage, et celle-ci reverse également son salaire au salarié porté. Le salarié, sans être hiérarchiquement soumis à l’entreprise de portage, n’a pas entièrement le statut d’indépendant. C’est ce point qui pourrait faire hésiter les entrepreneurs: portage salarial ou indépendant? 

À l’inverse, il faut noter que le terme de freelance ne renvoie à aucune définition juridique, et donc, à aucun statut social. Pour vous donner une idée, un freelance est un travailleur indépendant. Il peut être dirigeant d’EURL, de SASU, ou encore être micro-entrepreneur. Les missions proposées au freelance sont souvent ponctuelles et de courte durée. 

Lorsque l’on hésite entre portage salarial ou freelance, il est également intéressant de faire une petite introspection, puisque le choix dépend largement du caractère de chaque futur entrepreneur : plutôt solitaire et téméraire, ou plutôt prudent et nécessitant un peu de soutien pour démarrer? Ces questions permettent déjà de faire un grand pas dans le monde de l’entreprenariat et de trouver des réponses face au dilemme portage salarial ou freelance.  

Alors portage salarial ou freelance, ou portage salarial et freelance? 

Portage salarial et freelance: quels avantages?

Les avantages du portage salarial

Le portage salarial aujourd’hui est très attractif pour tous les entrepreneurs qui souhaiteraient se lancer, tout en bénéficiant d’une protection efficace. Le salarié porté profite de son indépendance et garde le statut de salarié ainsi que les protections qui l’accompagnent, telles qu’une couverture sociale ou l’accès à la médecine du travail. Cela est un point positif pour ceux qui hésitent entre rester salarié ou devenir entrepreneur

Comme on l’a précisé plus haut, il garde un contrat de travail avec la société de portage, qui garde un droit de regard sur ses missions. Il touche un salaire mensuel, versé par l’entreprise de portage. C’est elle aussi qui assure la facturation des clients, l’encaissement des honoraires et le versement des salaires aux salariés portés. 

L’entreprise de portage fournit au salarié des informations concernant sa rémunération: la rémunération effectuée par le client, les prélèvements sociaux et fiscaux qui s’y soustraient etc. 

Portage salarial ou freelance: l’implication est grande : construire et fidéliser une clientèle et mettre en valeur ses talents… Le portage salarial permet de profiter du réseau de l’entreprise de portage qui peut créer des relations entre les salariés et leurs potentiels clients. 

Les avantages du statut de freelance

Comme on l’a vu plus haut, le statut de freelance attire par son indépendance et la liberté de choix qu’il laisse: choix du statut juridique de l’entreprise, statut d’auto-entrepreneur ou société. 

Pour encourager les démarches entrepreneuriales, l’Etat met à la disposition des créateurs ou des repreneurs d’entreprise plusieurs aides, en fonction des profils : petit tour d’horizon : 

  • L’ARE: les demandeurs d’emploi peuvent, s’ils sont éligibles et sous certaines conditions, bénéficier de l’ARE (allocation de retour à l’emploi) en parallèle de leur revenu de freelance. 

  • L’ARCE: elle est utile dans la continuité de l’ARE, puisqu’elle permet aux créateurs d’entreprise de bénéficier de 45% du montant de l’allocation chômage restant à verser en une seule fois, afin de commencer à constituer un capital. 45% pourcent seront ensuite  à nouveau versés six mois plus tard si l’entreprise semble viable.
  • L’ACRE: elle permet aux repreneurs et créateurs d’entreprise d’être exonérés de charges sociales de façon partielle ou intégrale durant 1 an.

Attention: il est recommandé de vous renseigner sur les conditions d’éligibilité de ces aides, afin de vérifier que vous faites bien partie de la population éligible.

Il peut être intéressant de se lancer en tant que freelance durant une période de recherche d'emploi. En effet, lier freelance et chômage est faisable, puisque les allocations chômage et les revenus de freelance peuvent se cumuler dans une certaine mesure. 

portage salarial ou freelance

Portage salarial et freelance : est-il possible d’y trouver des similitudes?

On hésite souvent entre le statut de salarié porté et celui de freelance. Pourtant, il existe des points communs entre ces deux statuts. Portage salarial ou freelance: le plus important est l’indépendance du travailleur : le portage salarial permet au salarié de choisir ses clients, de travailler pour eux sans rendre des comptes à sa hiérarchie, même si l’entreprise garde un droit de regard sur les missions du salarié. Ensuite, il faut noter que le terme de freelance ne répondant à aucun statut juridique, il est possible de retrouver les points positifs du travail en freelance dans le cadre d’une entreprise de portage. Au-delà de l’indépendance vis-à-vis d’une hiérarchie, on pense également à la liberté d’organisation du travail. 

Bien sûr, dans le langage courant, portage salarial ou freelance, ces deux statuts ne se correspondent pas, pourtant, il est possible d’associer les deux. Les auto-entrepreneurs et le portage salarial semblent finalement liés par une même volonté d’indépendance.

Portage salarial ou freelance, le débat est toujours bien vivant, en fonction du caractère de chacun, de sa capacité à travailler en totale autonomie ou de ses préférences consistant à disposer de certaines garanties. 

Bien sûr, le portage salarial ne peut remplacer la satisfaction d’être micro-entrepreneur, et seul maître à bord, mais il permet une transition en douceur, pour les jeunes qui souhaiteraient entreprendre, les personnes en reconversion, ou les retraités qui souhaiteraient continuer à délivrer leur expertise. Dans le dilemme cornélien du portage salarial ou du freelance, la première règle semble donc de se connaître soi-même avant de se lancer dans la grande aventure de l’entrepreneuriat.

Mise à jour : 17/03/2021

Rédaction : Jeanne Bahu, diplômée d'un Master 2 de Droit de l'Université de Lille 2. Sous la direction de Pierre Aïdan, docteur en droit et diplômé de Harvard.

Commencer les démarches

Devenir freelance

Télécharger gratuitement notre guide Freelance, rédigé par nos juristes

Télécharger le guide Freelance Télécharger le guide