Skip to content

👋 Bonjour, nous sommes ravis de vous revoir ! Cliquez ici pour reprendre votre démarche

Besoin d’aide pour trouver le bon service ? Nos experts sont là. 01 76 39 00 60
Créer votre entreprise
Fiches pratiques Créer une entreprise Financement Quelles sont les possibilités pour le financement d’une entreprise ?

Quelles sont les possibilités pour le financement d’une entreprise ?

Financement
M C

Marion Cluptil

Diplômée d’un Master 2 en droit privé général. 

En entreprise, se financer est quelque chose à prendre au sérieux. Que ce soit pour le financement de la création d’entreprise ou pour réaliser des investissements, une entreprise a régulièrement besoin de fonds pour assurer son activité. Quels sont les différents modes de financement pour les entreprises ? Comment les entreprises financent-elles leurs investissements ? Découvrez tout ce que vous devez savoir sur le financement d’entreprise.

Comment les entreprises se financent-elles ? Les fonds propres

Le financement des entreprises commence par la constitution des fonds propres. Il s’agit des capitaux de départ qui vont permettre de lancer l’activité, des aides et subventions, mais aussi des comptes courants d’associés.

Les fonds propres pour le financement du lancement de l’entreprise

Lors de la création de la société, les associés fondateurs doivent réunir le capital social. En SARL, tout comme en SAS, le minimum légal est de 1 euro. Toutefois, ce montant inspire peu confiance aux investisseurs et partenaires commerciaux. De plus, cette somme s’avère rarement suffisante pour démarrer l’activité. C’est pourquoi, la constitution d’un capital social suffisant est nécessaire.

Pour réaliser cet apport constitutif, les associés peuvent utiliser :

  • leur épargne personnelle ;
  • un plan d'épargne salariale ou collective ; et
  • leurs allocations-chômages versées sous la forme de l’ARCE par Pôle Emploi.

Ils peuvent également solliciter l’aide de leurs proches. On parle alors de “love money”.

En complément des fonds directement détenus par les associés, il est aussi possible de solliciter un prêt d’honneur pour financer son entreprise. Il est alors nécessaire de présenter le projet à l’un des réseaux dédiés tels qu’Initiative France ou Réseau Entreprendre. Une fois le dossier validé, vous pouvez bénéficier d’un prêt d’un montant maximum de 3.000€ à taux zéro. Toutefois, l’obtention d’un prêt d’honneur est conditionnée à la souscription d’un emprunt bancaire complémentaire. 

Enfin, pour réunir les fonds propres nécessaires, un ou plusieurs associés peuvent solliciter un crédit bancaire à titre personnel.

Les aides à la création et à la reprise d’entreprise

Le financement de la reprise d’une entreprise ou sa création peut aussi passer par l’obtention d’aides à la création d’entreprise. 

Exemple : les aides Bpifrance, les subventions régionales et les concours dédiés aux porteurs de projets, en particulier aux projets innovants.

Certaines régions et autres collectivités territoriales octroient des aides. N’hésitez pas à vous renseigner !

Les comptes courants d’associés : des capitaux quasi propres

Au cours de sa vie, l’entreprise peut connaître des tensions de trésorerie. Dans ce cas, les associés peuvent décider de prêter de l’argent à la société. Un taux d’intérêt peut être prévu en contrepartie. C’est ce que l’on appelle le compte courant d’associé.

L’associé peut récupérer les sommes prêtées sur simple demande dès lors que cela ne met pas en péril la santé financière de l’entreprise.

L’ouverture ou l’alimentation d’un compte courant d’associé peut aussi être utile pour démontrer l’implication des associés, afin de convaincre les banques d’accorder un nouvel emprunt.

Comment trouver les fonds pour créer son entreprise ? Les investisseurs

En plus des capitaux propres, il est possible de faire appel à des investisseurs externes pour que l’entreprise soit financée. Parmi les modes de financement des entreprises externes, on trouve notamment l’emprunt bancaire, le financement participatif et les opérations sur le capital.

L’emprunt bancaire

Que ce soit lors de leur création ou pour le financement des investissements des entreprises, l’emprunt bancaire demeure une pratique courante.

Si vous vous demandez comment obtenir un crédit pour ouvrir une entreprise, sachez que les établissements bancaires exigent généralement un apport personnel d’au moins 30%. Toutefois, ce n'est pas une obligation. De plus, pour solliciter un emprunt bancaire, vous devez présenter un business plan complet comprenant les prévisions financières.

D’autre part, si vous souhaitez demander un crédit à votre établissement bancaire au cours de la vie de l’entreprise pour financer vos investissements, une étude de votre situation comptable et financière est réalisée. Il faut alors pouvoir justifier du retour sur investissement attendu. Il est également possible de demander un accompagnement pour financer vos décalages de trésorerie à court terme selon votre type d’activité et votre cycle d’exploitation.

📝 À noter : Les banques de financement des petites et moyennes entreprises proposent fréquemment des solutions dédiées à ces structures.

Le financement participatif

Une autre réponse à la question de savoir comment trouver des financements pour une entreprise, est le financement participatif ou crowdfunding. 

Il s’agit alors de réaliser une levée de fonds auprès de particuliers. Une contrepartie peut être proposée en fonction du montant de l’aide financière apportée (goodies, réduction, etc.).

Les business angels

Les business angels sont des investisseurs qui financent des projets innovants ou dont le potentiel de croissance est important. Majoritairement, ils investissent dans des entreprises de type start-ups qui ont levé des montants importants.

En plus des fonds apportés, ils peuvent apporter leurs connaissances et leur expérience.

Les fonds de capital risque

Les fonds en capital risque financent, elles aussi, des entreprises présentant un fort potentiel de croissance ou un profil innovant. Il peut s’agir de fonds privés ou publics qui entrent au capital de la société en réalisant un apport important.

Les opérations sur le capital

Le financement de l’entreprise peut aussi passer par une consolidation des fonds propres via une augmentation du capital social. Cela implique soit des apports supplémentaires de la part des associés en place ou l’ouverture du capital à des tiers.

📝 À noter : En fonction de sa capacité de financement, l’entreprise peut s’auto-financer. Cela signifie qu’elle finance elle-même ses investissements. Toutefois, il est important de s’assurer que cela ne va pas nuire à la trésorerie. Ce mode de financement des entreprises est recommandé pour les investissements dont l’amortissement se fait à court terme. À défaut, un emprunt bancaire pourra être plus adapté. Les mensualités permettant de lisser la charge d’emprunt sur la durée de l’amortissement.

Financement des entreprises en difficulté : Quelles sont les possibilités ?

Il peut être difficile pour une entreprise en difficulté d’obtenir un nouvel emprunt bancaire. Néanmoins, cela n’est pas impossible. Par exemple, une restructuration de l’endettement peut mener à l’obtention d’un financement. De même, selon la nature de la difficulté rencontrée, une facilité de caisse ou un découvert autorisé pourra être mis en place.

Le financement d’une entreprise en difficulté peut également passer par la sollicitation d’aides de l’État telles que :

  • des allègements fiscaux (crédits d'impôt) ;
  • le soutien à l'exportation ; 
  • le prêt garanti par l'État (PGE) ; et 
  • le fonds de solidarité pour une entreprise touchée par les conséquences du Covid-19.

☝️ Bon à savoir : Certaines collectivités territoriales proposent des aides pour les entreprises en difficulté.

Toutefois, les solutions peuvent aussi se trouver en interne. Vous pouvez commencer par analyser le poste client et vérifier qu’il n’y a pas de retard de paiement. Vous pouvez aussi recourir à l’affacturage pour être payé immédiatement tout en accordant des délais de paiement à vos clients. De plus, vous pouvez négocier des délais auprès de vos fournisseurs. Réduire les charges peut aussi être une piste à explorer.

En cas de difficultés trop importantes, vous pouvez vous tourner vers une solution amiable comme le mandat ad hoc ou la conciliation, ou une procédure collective.

📝 À noterComment gérer les finances d’une entreprise ? Le suivi des finances de l’entreprise est un exercice quasi quotidien. Votre expert-comptable est votre meilleur allié. N’hésitez pas à faire des points réguliers avec lui.

En somme, le  financement d’entreprise n’est pas une question réservée à l’étape de la création d’entreprise. C’est une préoccupation récurrente dans la vie et le développement d’une entreprise. Il existe de nombreuses possibilités. En pratique, les entreprises mixent les solutions entre elles, afin de tirer parti des avantages de chacune.

MC

Marion Cluptil

Diplômée d’un Master 2 en droit privé général. 

Fiche mise à jour le

Vous souhaitez créer votre entreprise ?
💡Avec Legalstart, c'est simple, rapide et rassurant. 
Créer votre entreprise