15 avril 2021

Comment devenir auto-entrepreneur cuisinier à domicile?
Temps de lecture : 3 min

Jeanne Bahu
Diplômée d'un Master 2 de Droit de l'Université de Lille 2. Sous la direction de Pierre Aïdan, docteur en droit et diplômé de Harvard.

Commencer les démarches

Vous souhaitez devenir auto-entrepreneur, tout en exerçant votre passion, la cuisine? C’est possible et les démarches sont plutôt simples. Un auto-entrepreneur cuisinier se rend directement chez ses clients afin de leur préparer un repas. Les plats sont ensuite servis et consommés sur place. C’est un concept de plus en plus répandu qui ravit les cuisiniers comme leurs clients qui peuvent profiter d’un repas de qualité directement chez eux. On vous explique comment faire pour devenir auto-entrepreneur en cuisinant à domicile

Cuisine à domicile: auto-entrepreneur ou dirigeant de société?

Aujourd’hui, si vous souhaitez vous lancer dans les métiers de la restauration et cuisiner directement chez vos clients, il vous est recommandé de vous lancer avec le statut d’auto-entrepreneur. Celui-ci est particulièrement avantageux, car les démarches sont assez rapides, et vous permettent de découvrir à votre rythme le métier de cuisinier. 

La seule limite est le seuil de chiffre d’affaires à ne pas dépasser, fixé à 72.500€. Au-delà de ce montant, vous ne pourrez pas conserver le statut d’auto-entrepreneur. Il vous sera alors recommandé de créer votre société:

  • Une SASU ou une EURL si vous désirez continuer à exercer seul, 
  • Une SAS ou une SARL si vous désirez vous entourer d’associés.

En tant qu’auto-entrepreneur, la cuisine à domicile peut être un secteur très intéressant pour se lancer. Le peu de contraintes fiscales et comptables du statut d’auto-entrepreneur est un point positif pour débuter, et laisse le temps au projet de mûrir avant de sauter le pas de la création d’une société. 

Vous n’avez pas besoin de déposer de capital à la banque, mais vous devez tout de même procéder à certains investissements pour vous lancer en tant qu’auto-entrepreneur cuisinier à domicile. Il vous est recommandé d’avoir avec vous des ustensiles de cuisine, des plats, éventuellement de la vaisselle, et pourquoi pas un véhicule pour vous déplacer directement chez vos clients.

Comment devenir auto-entrepreneur cuisinier? 

Auto-entrepreneur et cuisine à domicile: une formation est-elle nécessaire pour se lancer? 

Aucune formation n’est obligatoire pour exercer en tant que cuisinier à domicile. Comme il est possible d’ouvrir un restaurant sans diplôme, vous pouvez devenir auto-entrepreneur dans le secteur de la cuisine à domicile sans diplôme. En effet, vous effectuez un “service à la personne” qui ne nécessite pas de formation particulière. 

Cependant, il est fortement recommandé de faire une formation plutôt générale en hôtellerie ou en restauration. N’hésitez pas à vous faire de l’expérience dans le domaine de la restauration au travers de stages.

Plus vous serez formés, plus vous serez aptes à proposer des repas de qualité, et ainsi hausser les prix des prestations. Pour vous donner une idée, les prix sont compris entre 35€ et 70€ par personne pour un repas, mais ils peuvent varier en fonction des produits que vous proposez. 

Il vous sera également recommandé de faire une formation à l’HACCP (analyse des dangers et points critiques pour leur maîtrise). Cela vous donnera les connaissances de base concernant les normes d’hygiène et de sécurité sur votre lieu de travail. 

Enfin, vous pouvez demander l’agrément de service à la personne pour l’activité de préparation de repas à domicile, y compris le temps passé aux courses, qui procure à vos clients des avantages fiscaux. 

Quelle procédure pour devenir auto-entrepreneur en cuisine à domicile?

Vous devez suivre la procédure classique pour procéder à l’inscription auto-entrepreneur

  • Commencez par effectuer une déclaration d’activité, grâce au formulaire Cerfa n° 15253*06;
  • Immatriculez votre entreprise au RCS. À noter qu’en tant qu’auto-entrepreneur cuisinier à domicile, vous avez une activité commerciale et non artisanale.
  • Votre auto-entreprise est lancée ! 

Quelles sont les formalités à respecter?

Lorsque vous devenez auto-entrepreneur, vous devez respecter quelques règles fiscales afin d’exercer en toute légalité:

  • Pensez à effectuer votre déclaration de revenus tous les mois ou tous les trois mois en fonction du régime que vous avez choisi. 
  • Vous devrez également payer vos cotisations sociales: celles-ci correspondent à 22% de votre chiffre d’affaires, cependant, si vous bénéficiez de l’ACRE, elles seront diminuées à 11% au cours de votre première année d’exercice. 

Vous avez la possibilité d’effectuer une déclaration SAP (service à la personne), à condition que le métier d’auto-entrepreneur cuisinier à domicile soit votre seule activité, et que vous n’ayez que des clients particuliers. Ces derniers peuvent alors vous payer par le biais des chèques emploi service universels, et ils bénéficient d’un crédit d’impôt de 50% sur les prestations.

Pensez à prendre une assurance

Il est très souvent recommandé de prendre une assurance pour les auto-entrepreneurs, celle-ci vous permet d’être protégé en cas de désagrément lors de l’une de vos prestations. 

Il existe plusieurs assurances qui peuvent être intéressantes lorsque vous décidez de vous lancer en tant qu’auto-entrepreneur cuisinier à domicile

  • l’assurance responsabilité civile professionnelle, également appelée “RC pro”;
  • l’assurance Auto-pro si vous avez un véhicule que vous utilisez pour vous rendre sur les lieux de vos prestations (celle-ci est obligatoire);
  • la garantie protection juridique, qui vous permet d’être représenté et défendu par le biais de votre assurance en cas de litige avec un tiers, un client par exemple. 

Quelles sont les qualités essentielles d’un auto-entrepreneur cuisinier à domicile?

  • L’originalité et la créativité: pour se démarquer des concurrents. Dans une période où les particuliers font de plus en plus appel aux cuisiniers à domicile, rien de mieux qu’une bonne dose d’originalité, dans la proposition des plats et même dans le service, mettez votre imagination au service de votre entreprise ! 
  • L'organisation: pour vous construire une bonne réputation aux yeux de vos clients, soyez organisés, munissez-vous d’outils pour noter vos rendez-vous, vos to-do list et vos contacts afin de gagner en efficacité. L’organisation amène la ponctualité, et c’est ainsi que vous rendrez vos clients satisfaits et fidèles.

Pour parfaire votre organisation, n’hésitez pas à créer un site internet pour présenter vos démarches à vos futurs clients. La création de site internet pour un restaurant est très efficace, elle le sera également pour la cuisine à domicile.

  • L’adaptabilité: le service à la personne demande souvent de s’adapter à ses clients, ou à une situation imprévue. Par exemple, le client peut décaler le repas à la dernière minute, ou changer le menu en fonction de ses invités, soyez prêt à tout.

Vous êtes prêts à vous lancer et à vivre de votre passion, la cuisine! 

Mise à jour : 15/04/2021

Rédacteur : Jeanne Bahu, diplômée d'un Master 2 de Droit de l'Université de Lille 2. Sous la direction de Pierre Aïdan, docteur en droit et diplômé de Harvard.

Commencer les démarches

Télécharger gratuitement notre guide Hôtellerie-Restauration, rédigé par nos juristes

Télécharger le guide Hôtellerie-Restauration Télécharger le guide