Skip to content

👋 Bonjour, nous sommes ravis de vous revoir ! Cliquez ici pour reprendre votre démarche

Besoin d’aide pour trouver le bon service ? Nos experts sont là. 01 76 39 00 60
Modifier vos statuts
Fiches pratiques Gérer une entreprise Modifier ses statuts Quelles sont les étapes pour modifier les statuts de ma SAS ?

Quelles sont les étapes pour modifier les statuts de ma SAS ?

Modifier ses statuts
K B

Kenza Bennani

Diplômée d'un Master en droit des affaires de Paris Dauphine. 


Sous la direction de Pierre Aïdan, docteur en droit et diplômé de Harvard.

La rédaction de statuts au sein d’une SAS est une étape cruciale, laissée aux soins des associés fondateurs : ils sont libres d’organiser leur société comme ils l’entendent. Lorsqu’arrive le moment de la modification des statuts de SAS, liberté rime avec désordre puisque les démarches sont souvent peu claires et les associés parfois perdus. Pas de panique, on vous récapitule les étapes à suivre en fonction de chaque modification que vous souhaitez faire. 

Dans quels cas faut-il modifier les statuts d'une SAS ? 

Avant de lister les formalités de modification des statuts de SAS à effectuer, il est indispensable d’identifier quels événements sont susceptibles de déclencher une modification. Tous les changements au sein de votre SAS n’engendrent pas une modification de l’acte constitutif de votre société. 

Les changements de la société elle-même 

Le changement de dénomination sociale

Vous avez choisi un nom pour votre société à ses débuts qui ne correspond plus à son identité aujourd’hui. Heureusement, vous avez la possibilité de réaliser un changement de dénomination sociale. Cependant, ce changement ne vous affecte pas uniquement en interne, puisque vous devez prévenir les tiers de votre nouvelle dénomination sociale. Et pour cela, il faut modifier l’article des statuts contenant la dénomination sociale mise à jour. 

Le changement d’objet social 

Il peut arriver que le changement de nom pour votre SAS ne soit pas anodin et fasse suite à un changement ou un ajout d’activité. Un tel changement se traduit par une modification de votre objet social. À l’instar de la dénomination sociale, l’objet social figure dans les statuts. Toute modification de celui-ci entraîne une modification des statuts de la SAS. 

Le changement de siège social

Si vous avez pris la décision de réaliser un transfert de siège social vers un nouveau lieu, sachez que cette décision n’impacte pas que votre société, mais également les tiers. Il faut nécessairement modifier la clause relative au siège social en indiquant la nouvelle adresse de votre siège social, qui se trouve dans vos statuts. 

Le changement de capital social

Votre SAS est florissante et vous décidez d'accueillir de nouveaux associés en augmentant le capital social, ou pour d’autres raisons, vous décidez de réduire votre capital social : le montant de votre capital social est amené à changer. La question de la modification des statuts se pose alors. 

Il ne vous échappera pas que le capital social est une composante des statuts, le montant étant inscrit sur l’acte constitutif. Tout changement de montant du capital social aura donc pour conséquence la modification des statuts au sein de votre SAS. 

Les changements des membres de la société 

Le changement de président 

Le président est, on le sait, l’homme fort de la SAS. Il pilote le fonctionnement de la société et assure son organisation. Il est l’une des seules obligations de cette forme sociale en termes de gouvernance : sa nomination est obligatoire. Lorsqu’il y a un changement de président de la SAS, il faut vérifier si ce dernier est nommé par les statuts. Si c’est le cas, tout changement d’identité doit être mentionné dans les statuts. Là encore, une modification des statuts est nécessaire. 

L’entrée d’un nouvel associé 

Aux côtés du président de la SAS, se trouvent, lorsqu’elle n’est pas unipersonnelle, d’autres associés. 

L’arrivée d’un nouvel associé autour de la table peut être le fruit d’une augmentation de capital. Dans ce cas, il faut vérifier si le nom des associés apparaissent dans les statuts. De manière générale, s’il s’agit des statuts constitutifs de la SAS, le nom des associés est mentionné. Si c’est le cas, il faudra modifier les statuts pour mettre à jour les noms des associés (et éventuellement y intégrer l’identité du nouvel arrivant). 

☝️  Bon à savoir : si vous découvrez à la lecture des statuts que le nom des associés y figure, il peut être utile de profiter de cette nouvelle arrivée, et donc nouvelle modification statutaire pour retirer définitivement l’identité des associés. Cette procédure vous évitera d’avoir à modifier les statuts systématiquement pour les futurs changements d’associés.

Si l’accueil d’un nouvel associé est le fruit d’une augmentation de capital, il faut modifier les statuts pour refléter cette nouvelle mise à jour. À défaut, aucune modification des statuts est exigée. 

Le cas de la cession d’actions 

Il arrive qu’une cession d’actions d’une SAS pose la question de la modification des statuts. 

Rappelons qu’une cession d’actions est le fait pour un associé, le cédant, de vendre à un acquéreur, le cessionnaire, tout ou partie des droits qu’il détient dans le capital social d’une société. Contrairement à une augmentation de capital qui, elle, modifie le montant du capital social, la cession d’action ne modifie pas le montant, mais la répartition entre associés. 

Deux situations sont possibles : 

  • Si le nom des actionnaires figure dans les statuts, toute cession qui entraîne l’arrivée d’un nouvel associé entraîne une modification des statuts ; ou 
  • Si le nom des actionnaires ne figure pas dans les statuts, la cession qui entraîne l’arrivée d’un nouvel associé n'entraîne pas de modification des statuts. 

📝  À noter : d’autres événements peuvent entraîner la modification des statuts notamment en cas de fusion de la SAS avec une autre société ou en cas de scission.

Comment modifier les statuts d'une SAS ?

À la différence de la SARL, fermée et encadrée par la loi, la SAS est régie majoritairement par ses statuts. Une grande liberté est ainsi laissée aux associés pour fixer les modalités de modification des statuts de SAS, notamment : 

  • L’organe habilité à prendre la décision de modification des statuts ; 
  • Le quorum exigé si une décision doit être prise par l’Assemblée générale ; et 
  • Le nombre de voix exigé. 

Toutefois, toutes les modifications de statuts ne doivent pas nécessairement être prises par l’ensemble des associés réunis en Assemblée générale

Voici une liste exhaustive des décisions qui doivent être prises en Assemblée générale : 

  • L’augmentation de capital 
  • La réduction de capital 
  • La fusion 
  • La scission 
  • La transformation de forme sociale 
  • La nomination d’un commissaire aux comptes. 

Bien que cette liste soit exhaustive, cela ne veut pas dire que toutes les autres décisions qui ne se trouvent pas dans cette liste ne puissent pas être prises en Assemblée générale. 

Le Code de commerce vous oblige à prendre certaines décisions collectivement en Assemblée générale. Rien ne vous empêche d’allonger cette liste dans vos statuts.

☝️ Bon à savoir : vous pouvez insérer dans vos statuts une obligation de convocation de l’Assemblée générale en cas par exemple de modification de la dénomination sociale, de l’objet social ou encore de transfert de siège social. Profitez de cette liberté pour insérer dans vos statuts toutes les règles de prise de décision que vous souhaitez adopter pour votre SAS.

Quelles sont les formalités pour modifier les statuts de SAS ?

Rédiger un procès verbal si la modification a été votée en Assemblée générale 

Nous venons de le rappeler : toutes les modifications de vos statuts ne sont pas nécessairement prises en Assemblée générale. Il arrive qu’elles soient formalisées dans une décision propre à l’organe de direction à l’origine de la modification. Toutefois, lorsqu’elles le sont, ces modifications doivent faire l’objet d’un procès-verbal de décision signé par les organes qui sont habilités par vos statuts. Ce procès verbal est une formalité qui permet de remplacer les anciennes informations par les nouvelles. 

Publier un avis de modification dans un journal d’annonces légales 

Si vous avez consulté les autres associés sur la modification que vous voulez effectuer, il est aussi important d’informer les tiers de ce changement. Ces derniers doivent être en mesure de disposer d’informations vous concernant qui soient à jour, d’autant plus si ces modifications les impactent directement. 

Exemple : Les partenaires de votre SAS ont besoin de l’adresse de votre siège social mise à jour pour l’émission de devis, factures et autres documents officiels.  

Le délai à retenir dans ce cas est celui d’un mois suivant la décision de modification des statuts. En effet, vous disposez d’un mois pour publier dans un journal d’annonces légales la modification des statuts de votre SAS. 

Toute modification des informations contenues dans le Registre du commerce et des sociétés (RCS) ou au Répertoire des métiers doit faire l’objet d’une publication d’un avis de modification, à savoir : 

  • Transfert de siège social 
  • Modification de la dénomination sociale 
  • Augmentation ou réduction du capital social 
  • Changement de la durée de la société 
  • Transformation de forme sociale 
  • Changement ou nomination d’un commissaire aux comptes 
  • Changement ou nomination d’un organe dirigeant (Président ou directeurs généraux)

La demande d’inscription modificative 

La demande d’inscription modificative permet au greffe du Tribunal de commerce d’être notifié des modifications que vous avez effectuées dans vos statuts et de mettre le Kbis de votre société à jour Le greffe exige qu’un certain nombre de pièces justificatives constitue votre dossier, d’autres pièces pouvant être réclamées en fonction de la modification. 

D’abord, il vous faut justifier de vos nouveaux statuts, ceux mis à jour, ainsi qu’un exemplaire du procès-verbal de la décision qui a autorisé la modification. 

À côté de ces deux documents, deux exemplaires d’un document sont exigées : 

  • Si la modification concerne la société, le formulaire M2 ; ou
  • Si la modification concerne un des dirigeants ou le commissaire aux comptes, le formulaire M3

FAQ sur la modification des statuts de SAS

Les réponses aux questions que vous vous posez pour gérer votre SAS se trouvent le plus souvent dans ses statuts. Voici néanmoins, des éléments pour vous éclairer sur certains points. 

Faut-il l’accord de tous les associés pour modifier les statuts de ma SAS ? 

Non. Il ne faut pas toujours l’accord de tous les associés pour modifier les statuts de votre SAS. 

Pour modifier les statuts de votre SAS, il faut se référer à vos statuts. Oui, ce sont ces derniers qui fixent les conditions de leur propre modification.
S’ils ne disent rien sur la nécessité d’obtenir l’accord de tous les associés en cas de modification, il faut comprendre que la décision doit être votée à l’unanimité par tous les associés. Le principe est donc l’unanimité des associés et l’exception : les clauses statutaires. 

Combien coûte la modification des statuts de ma SAS ? 

La modification des statuts n’est pas gratuite, loin de là. C’est là tout l’intérêt de la rédaction des statuts de votre SAS. En y insérant certaines informations, tout changement modifie les statuts et toute modification a un coût. 

Le prix de la modification de vos statuts dépend de chaque changement à effectuer, en tenant compte notamment des éléments suivants : 

  • La demande d’inscription modificative auprès du greffe du Tribunal de commerce ;
  • L’enregistrement du procès verbal ;
  • La publication dans un journal d’annonces légales ;
  • La solution choisie pour formaliser vos modifications (avocat, expert comptable, solution en ligne). 

De manière générale, il faut compter entre 90 et 250 euros pour changer vos statuts au greffe du Tribunal de commerce, en plus de la publication de l’annonce légale

Exemple : Un changement de forme sociale coûte 212 euros auprès du greffe, mais il faut également penser 

À noter : si vous réalisez un transfert de siège social n’hésitez pas à consulter notre fiche sur les coûts de transfert de siège social, les démarches et les coûts à prévoir peuvent vous aider à avoir une idée du budget global à prévoir pour une modification des statuts de votre SAS.

Faut-il modifier les statuts de ma SAS ou faire un pacte d’associés ? 

La principale différence entre les statuts et le pacte d’actionnaire est que le premier engage l’ensemble des associés et la société elle-même, alors que le deuxième n’engage que ceux qui le signent. Le pacte d’associé est un contrat, il oblige uniquement les associés qui le souhaitent. 

Dès lors, la modification du pacte d’associés est réalisée par un avenant, comme la modification d’un contrat classique. Toutes les parties au contrat doivent donc donner leur accord pour les modifications. À l’inverse, certaines modifications de clause statutaire doivent être votées par les associés réunis en Assemblée générale selon les règles prévues par les statuts. Vous pouvez vous aider de notre modèle de modification de statuts de SAS.

En somme, pour savoir s’il faut modifier les statuts de la SAS ou faire un pacte d’associé, il faut identifier la modification à effectuer. Si celle-ci s'applique à l’ensemble des associés et figure dans les statuts, une modification de ces derniers est nécessaire. S’il s’agit en revanche d’une information qui n’est pas contenue dans les statuts, vous pouvez établir un pacte d’associés. Vous pouvez vous faire accompagner dans cette démarche de création d’un pacte d’actionnaires en ligne

K B

Kenza Bennani

Diplômée d'un Master en droit des affaires de Paris Dauphine. 

Sous la direction de Pierre Aïdan, docteur en droit et diplômé de Harvard.

Fiche mise à jour le

Des changements dans vos statuts ?

💡 Avec Legalstart, c'est simple, rapide et rassurant.

Modifier vos statuts