Skip to content

👋 Bonjour, nous sommes ravis de vous revoir ! Cliquez ici pour reprendre votre démarche

Se connecter
Téléphone Connexion
Besoin d’aide pour trouver le bon service ? Nos experts sont là. 01 76 39 00 60
Créer une SASU
Fiches pratiques Créer une entreprise SASU Créateur de SASU, êtes-vous éligible à l’ACRE ?

Créateur de SASU, êtes-vous éligible à l’ACRE ?

SASU
F M

Florence Meillassoux

Diplômée de l’université Panthéon-Assas et de l’université Paris Nanterre en droit privé et en économie.


Sous la direction de Pierre Aïdan, docteur en droit et diplômé de Harvard.

Se lancer dans l’aventure entrepreneuriale seul peut parfois faire peur. Lorsque ce ne sont pas les formalités qui effraient, c’est bien souvent le manque de financement ou le manque de capital qui peut mettre un frein à vos projets de création de SASU.

Pour éviter cela, l’État a mis en place le dispositif de l’ACRE qui permet à certains créateurs de SASU de bénéficier d’une exonération de cotisations sociales pour la première année d’activité. Qu’est-ce que l’ACRE ? Quelles sont les conditions de l’ACRE en SASU ? Comment demander l’ACRE ? Legalstart vous explique.

MINI-SOMMAIRE
  1. Qu’est-ce que l’ACRE ?
  2. Quelles conditions pour demander l’ACRE en SASU ?
  3. Quel est le montant de l’ACRE en SASU ?

Qu’est-ce que l’ACRE ?

L’Aide à la création ou à la reprise d'une entreprise, plus connue sous l’acronyme d’ACRE, est une aide qui permet une exonération totale ou partielle de charges sociales. Elle est accordée par l’État à certains créateurs d’entreprise - dont les créateurs de SASU.

L’ACRE vise avant tout à aider et soutenir les entrepreneurs qui pourraient vouloir créer ou reprendre une entreprise, mais qui n’aurait pas forcément les moyens de le faire. En déchargeant les entrepreneurs de certaines cotisations sociales, vous pourrez maintenir une activité pérenne au sein de votre société pendant ses premières années. Les premières années sont souvent les plus difficiles pour votre SASU, car vous vous lancez et vous ne bénéficiez pas toujours d’une certaine stabilité et notoriété.

Initialement connue sous le nom d’ACRE, cette aide a fait l’objet de plusieurs réformes ces dernières années, mais bonne nouvelle pour les créateurs de SASU, la réforme de l’ACRE du 1er janvier 2020 n’a pas changé les conditions de l’ACRE en SASU.

Quelles conditions pour demander l’ACRE en SASU ?

En principe, tous les créateurs de SASU sont éligibles à l’ACRE. Pour faire une demande d’ACRE, les conditions de l’ACRE sont les suivantes :

  • Être dans l’une des situations suivantes : demandeur d’emploi indemnisé ou non indemnisé, mais inscrit à Pôle emploi depuis plus de 6 mois, bénéficiaire du RSA, jeune de moins de 26 ans, etc. ;
  • Exercer un contrôle effectif au sein de votre SASU : en tant qu’associé unique, vous détenez forcément 100% du capital de votre société, ce critère est donc toujours rempli pour une SASU ;
  • Ne pas avoir bénéficié de l’aide au cours des 3 dernières années.

Enfin, sachez que la transmission de votre demande d’ACRE pour la SASU est automatique lors de l’immatriculation de votre société, vous n’avez donc pas de démarche particulière à entreprendre. C’est l’URSSAF qui recevra votre dossier et décidera de vous accorder ou non l’ACRE en fonction de vos revenus.

Astuce : vous pouvez vérifier votre éligibilité à l'aide à la création et reprise d'entreprise en quelques clics, grâce à notre simulation en ligne :

Quel est le montant de l’ACRE en SASU ?

Comme expliqué précédemment, l’ACRE permet au créateur d’une SASU de bénéficier d’une exonération totale ou partielle de ses charges sociales. Le calcul du montant de l’ACRE en SASU varie donc en fonction de vos revenus d'activités :

  • Exonération totale si vos revenus sont inférieurs à 30.852 €.
  • Exonération sera partielle si vos revenus sont compris entre 30.852 € et 41.136 €
  • Aucune exonération si vos revenus sont supérieurs à 41.136 €

Sachez que si vous êtes demandeur d’emploi au moment de lancer votre SASU, vous avez sans doute la possibilité de bénéficier d’autres aides comme le maintien de vos ARE ou le versement immédiat d’une partie de vos droits grâce au mécanisme de l’ARCE. Prenez donc le temps de vous renseigner dès à présent sur le cumul chômage et création d’une SASU.

Pour anticiper vos coûts de création de société, n'hésitez pas à consulter notre fiche sur le coût de création de la SASU.

FM

Florence Meillassoux

Diplômée de l’université Panthéon-Assas et de l’université Paris Nanterre en droit privé et en économie.

Sous la direction de Pierre Aïdan, docteur en droit et diplômé de Harvard.

Fiche mise à jour le

Vous souhaitez créer votre société ? 

💡Avec Legalstart, c'est simple, rapide et rassurant !

Créer une SASU