En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies destinés à réaliser des statistiques de navigation et à vous proposer des offres adaptées à vos besoins.
En savoir plus
08 mars 2019

Devenir agent commercial en auto-entreprise: avantages et formalités

Faustine Nègre
Diplômée de l’université Paris I Panthéon-Sorbonne. Sous la direction de Pierre Aïdan, docteur en droit et diplômé de Harvard.

Au téléphone ou sur les routes, les journées de l’agent commercial ne se ressemblent pas. Il a pour mission de rencontrer des clients et de les convaincre de recourir aux produits ou services d’une entreprise qu’il représente. Son objectif est de les amener à conclure un contrat grâce à une aisance relationnelle et un sens aiguisé de la négociation.

Vous souhaitez devenir agent commercial indépendant mais vous ne savez pas sous quel statut vous lancer? Legalstart vous explique pourquoi le statut d’auto-entrepreneur est adapté à cette activité, les démarches à entreprendre ainsi que les limites du statut.



agent commercial AE

Qu’est-ce qu’un agent commercial?

L’agent commercial joue un rôle d’intermédiaire entre une entreprise et ses clients. Il a pour mission de démarcher des clients pour le compte d’une entreprise puis de négocier et de conclure des contrats avec eux. Les qualités requises pour devenir agent commercial sont donc l'aptitude relationnelle, la force de persuasion, et le sens d’adaptation.

L’agent commercial peut conclure des contrats de vente, de location ou encore de prestation de services et ce, dans une multitude de domaines (alimentation, agriculture, immobilier, etc.). Le commercial doit choisir un secteur d’activité dans lequel il dispose d’une bonne expertise afin d’être le plus pertinent et convaincant possible.

Attention: l’agent commercial ne peut pas exercer dans les secteurs bancaire, de l’assurance, de la publicité et du voyage puisqu’il s’agit de professions réglementées.

Lorsqu’il exerce en indépendant, l’agent a pour particularité de ne pas être directement rattaché à une entreprise. Il n’est pas salarié et n’a donc aucun lien de subordination avec l’entreprise qui le mandate. L’agent commercial indépendant est son propre patron, il fixe librement ses horaires de travail et choisit librement les entreprises avec lesquelles il souhaite travailler.

La relation, qu’il a avec les entreprises pour lesquelles il travaille, est une relation de partenariat. Il doit donc conclure avec elles un contrat d’agent commercial pour déterminer les conditions de la relation. L’agent commercial est rémunéré à la commission, c’est-à-dire qu’il perçoit un certain pourcentage de la somme de chacune des ventes qu’il effectue. Sa rémunération dépend de ses compétences: plus il conclut de vente, plus son salaire sera important.

Pourquoi devenir agent commercial sous le statut auto-entrepreneur?

Avant de se lancer, l’agent commercial doit choisir le statut juridique sous lequel il souhaite exercer son activité. Le statut de la micro-entreprise (= auto-entrepreneur) est l’une des options les plus adaptées.

Choisir le statut d’agent commercial en auto-entrepreneur présente de nombreux avantages. En effet, l’auto-entreprise est un statut qui permet une gestion simplifiée de l’entreprise. L’agent commercial a des obligations déclaratives et fiscales plus légères que s’il créait une véritable société. Ses obligations comptables se réduisent à la tenue d’un livre de recettes et à la conservation des pièces justificatives. Ce régime lui permet en outre de régler ses obligations sociales et fiscales en un seul paiement.

Avant de créer une auto-entreprise, il est pour autant important d’en connaître les limites:

  • L’existence de plafonds auto-entrepreneur: l’exercice de l’activité d’agent commercial sous le statut d’auto-entrepreneur est conditionnée au respect d’un plafond de 70.000€ de chiffre d’affaires en 2019. Si l’activité de l’agent commercial se développe très rapidement et qu’il franchit ce seuil, il basculera automatiquement vers le régime de droit commun de l’entreprise individuelle.
  • L’impossibilité de déduire les frais professionnels: le statut d’auto-entrepreneur ne permet pas une déduction fiscale des frais professionnels. Si l’agent commercial a des frais de déplacement ou encore de restauration relativement importants, il peut être plus intéressant pour lui de se tourner vers la création d’une société.

Comment devenir agent commercial en auto-entrepreneur?

Pour lancer votre activité, vous devez procéder à l’inscription d’agent commercial en auto-entrepreneur. Il s’agit d’une démarche incontournable qui a pour avantage d’être simple et rapide.

La déclaration d’auto-entrepreneur s’effectue en ligne sous la forme d’un formulaire de déclaration à remplir (formulaire “P0 PL micro-entrepreneur”). Les informations requises concernent l’identité du futur agent commercial, l’activité qui va être exercée, ainsi que le choix du statut du conjoint ou partenaire pacsé. Cette déclaration s’accompagne du téléchargement d’un certain nombre de pièces justificatives parmi lesquelles une pièce d’identité, un justificatif de domicile, et une attestation sur l’honneur de non-condamnation.

L’agent commercial en micro-entreprise est obligé, en raison du principe de séparation des comptes, d’ouvrir un compte bancaire auto-entrepreneur spécialement dédié à son activité et distinct de son compte bancaire personnel.

Une fois ces démarches effectuées, l’agent commercial est fin prêt à exercer son activité.

Pour absolument tout savoir sur l’auto-entreprise, téléchargez dès maintenant le guide de l’auto-entrepreneur.

Mise à jour : 08/03/2019

Rédaction : Faustine Nègre, diplômée de l'Université Paris I Panthéon-Sorbonne. Sous la direction de Pierre Aïdan, docteur en droit et diplômé de Harvard.