En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies destinés à réaliser des statistiques de navigation et à vous proposer des offres adaptées à vos besoins.
En savoir plus
30 septembre 2019

S'associer avec un ami: tout ce qu’il faut savoir
Temps de lecture : 5 min

Faustine Nègre
Diplômée de l’université Paris I Panthéon-Sorbonne. Sous la direction de Pierre Aïdan, docteur en droit et diplômé de Harvard.

Besoin d'en savoir plus?

Créer une entreprise

De nombreux projets de création d’entreprise naissent d’une discussion entre amis. Toutefois, si certains estiment que l’amitié est essentielle pour faire fonctionner un projet entrepreneurial, d’autres considèrent que monter son projet entre amis est une source de conflits. 

Alors, pour ou contre créer une entreprise entre amis? Legalstart vous livre les principaux avantages et inconvénients de cette formule ainsi que les astuces pour éviter tout différend.

S'associer avec un ami

S’associer entre amis: avantages et inconvénients

Avant de vous associer avec un ami, pensez à peser le pour et le contre. On vous aide.

Quels sont les avantages de s’associer avec un ami?

Créer une entreprise entre amis peut être une expérience extrêmement enrichissante. Au-delà de la dimension humaine, s’associer avec un ami présente de nombreux avantages:

  • Le partage d’une vision commune: que vous soyez des anciens collègues, des amis d’enfance ou des potes de fac, lorsque vous décidez de monter un projet avec un ami, il est nécessaire que vous ayez des ambitions communes pour le développement de votre projet. Une bonne entente quant au projet d’évolution de la boîte ne laisse présager que du positif!

  • Le côté rassurant: le fait de quitter son entreprise pour monter sa boîte peut être effrayant. C’est pourquoi, se lancer avec un ami peut vous apporter une sensation de sécurité au moment de franchir le cap de la démission! Ainsi, vous pourrez vous soutenir mutuellement dans les moments de doute.

  • Les moyens financiers: en montant votre projet à deux, vous pouvez rassembler plus de fonds que si vous vous lancez seul! Ainsi, avec un apport personnel plus important, les établissements bancaires auront davantage confiance en votre projet pour vous accorder un prêt bancaire. D’autre part, le fait d’être deux vous permet de mutualiser les coûts que représente la gestion quotidienne de l’entreprise.

  • La confrontation des idées: monter une entreprise à plusieurs vous permet de confronter vos points de vue et de mettre en commun vos connaissances. Aussi, vous pourrez, l’un et l’autre, challenger vos préjugés pour construire une stratégie commerciale d’autant plus efficace! À deux, vous réduirez le risque d’erreur dans la prise des décisions.

Quels sont les inconvénients de s’associer avec un ami?

Avant de vous lancer avec un ami, il est important d’avoir conscience qu’une telle association peut avoir un impact négatif sur votre amitié

Les principaux inconvénients sont les suivants:

  • Le partage du capital: le fait de créer une entreprise à plusieurs implique nécessairement que vous ne serez pas le seul maître à bord. De fait, l’entreprise ne vous appartiendra pas en intégralité ! Vous et votre ami allez chacun détenir une partie du capital social proportionnellement à vos apports. 

  • La nécessité de faire des compromis: lorsque vous décidez de vous associer avec un ami, sachez que vous devrez faire des compromis. En effet, pour la bonne marche de l’entreprise, il sera essentiel que vous arriviez à vous mettre d’accord avec votre associé et pour cela, vous devrez inévitablement transiger.

  • La mésentente: en vous associant avec un ami, vous êtes amenés à parler d’argent, à faire face à des difficultés et à prendre des décisions importantes à deux. Aussi, il est important d’avoir conscience que les motifs de conflits seront multipliés par trois. 

Comment bien s’organiser pour éviter toute mésentente entre associés?

1- S’assurer d’avoir une vision commune du projet

Avant de prendre la décision de créer une entreprise à deux, il est important de bien choisir son associé.  

L’associé idéal est une personne en qui vous avez une totale confiance et avec qui vous partagez la même vision du projet. S’associer avec un ami implique donc de vérifier que vous avez des objectifs communs et des ambitions communes pour votre entreprise !

Avant de vous associer avec un ami, vérifiez que vous êtes compatibles sur le plan professionnel.  En effet, vous avez beau tout partager avec votre meilleur ami, ce n’est pas pour autant que vous arriverez à travailler et à gérer une entreprise ensemble.

2- Délimiter les missions de chacun

Au moment de rédiger les statuts de votre entreprise, prenez le temps de vous répartir les missions quotidiennes au sein de la société. Grâce à une bonne répartition des tâches, vous ne passerez pas à côté des missions importantes. 

La répartition peut, par exemple, se faire en fonction de vos compétences ou de votre participation au capital social. 

3- Rédiger un pacte d’associés 

Lorsque vous vous associez avec un ami, il est indispensable que vous rédigiez un pacte d’associés. Ce document a pour objectif d’anticiper les différends qui pourraient survenir et d’en prévoir les issues. 

Le pacte d’associé n’est pas obligatoire mais vivement recommandé. En effet, même si votre relation est au beau fixe au moment de créer la société, nul ne sait comment celle-ci va évoluer: en vous associant avec un ami vous n’êtes jamais à l’abri qu’un différend survienne. 

La rédaction d’un pacte d’associés est d’autant plus importante si vous vous associez à 50/50.

Quel statut choisir pour créer une entreprise entre amis?

Lorsqu’il s’agit de créer une entreprise avec un ami, il est relativement facile de choisir la structure juridique la plus adaptée. En effet, il existe peu de structure susceptibles d'accueillir deux associés ou plus. Parmi les possibilités qui s’offrent à vous, il est possible de relever:

Le statut de SAS est extrêmement intéressant pour s’associer entre amis. Ce statut offre une grande flexibilité de fonctionnement et d’organisation qui vous permet notamment de vous répartir les rôles.

Par ailleurs, si vous vous associez en SAS, sachez que vous pourrez facilement faire entrer de nouveaux associés (et pourquoi pas d’autres amis?) en procédant à des cessions d’actions. À ce titre, la SAS est souvent recommandée si vous envisagez une importante et rapide croissance.

La SARL peut être une option très intéressante pour lancer une activité commerciale avec un ami. Elle vous permet d’entreprendre, à deux, de manière sécurisée. En effet, comme le Code de commerce laisse peu de liberté aux associés sur le choix des règles d’organisation et de fonctionnement de la société, cela évite les prises de risques et les éventuels désaccords.

L’autre intérêt de cette structure est qu’elle permet aux associés de pouvoir contrôler l’arrivée de nouveaux associés grâce à la fameuse procédure d’agrément.

Si vous souhaitez vous lancer avec un ami dans l’acquisition et la gestion de biens immobiliers ou d’un portefeuille de valeurs mobilières (actions, obligations, options, etc.), la société immobilière est faite pour vous! Cette structure est intéressante puisqu’elle permet de simplifier la transmission de biens immobiliers ou de valeurs mobilières, tant dans le cadre d’un héritage que d’une cession. 

Toutefois, sachez qu’avec une société civile, il n’est pas possible d’exercer d’activités commerciales.

Vous hésitez encore à quitter votre entreprise pour vous consacrer pleinement à votre projet? Pour vous aider à passer le cap, on vous explique pourquoi entreprendre.

Mise à jour : 30/09/2019

Rédaction : Faustine Nègre, diplômée de l'Université Paris I Panthéon-Sorbonne. Sous la direction de Pierre Aïdan, docteur en droit et diplômé de Harvard.

Besoin d'en savoir plus?