En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies destinés à réaliser des statistiques de navigation et à vous proposer des offres adaptées à vos besoins.
En savoir plus
Fermer
Article mis à jour le 14 août 2018

Créer une agence web: les étapes

Marguerite Desforges
Etudiante à l'EM Lyon et à la Faculté de Droit Lyon II. Sous la direction de Pierre Aïdan, docteur en droit et diplômé de Harvard.

Avec plus d’un milliard de sites internets dans le monde, créer son agence web c’est certainement se lancer dans une activité florissante. C’est la raison pour laquelle de nombreux développeurs freelance, qui font face à une augmentation significative de leur clientèle, décident de créer leur agence web.

Alors si HTML, CSS, PHP sont vos passions, pourquoi ne pas vous lancer ? Cette fiche pratique revient sur les étapes clés de la création d’une agence web.

MINI-SOMMAIRE:

Que fait une agence web exactement ?

Une agence web offre un large panel de service à ses clients - le tout dépend de votre expertise et de celle de l’équipe que vous constituez.

On peut citer entre autre:

  • Développement de sites internet (e-commerce, vitrine, blog, etc.)
  • Hébergement de sites
  • Développement de logiciels
  • SEO (référencement, achat de mots clefs sur les moteurs de recherche)
  • Community management, lancement de campagnes Facebook
  • Graphisme, montage vidéo/production audio-visuelle
  • Audits de sécurité
  • Création d’applications mobiles, un service de plus en plus proposé.

Certaines agences web, souvent appelées agences digitales, se spécialisent dans la communication digital. Il existe également de nombreuses agences de création de site internet. Une fois encore, une agence web est à l’image de celui qui la fonde et des membres de son équipe.

Quels investissements prévoir pour créer une agence web ?

Pour la création de votre agence web, plusieurs investissements seront nécessaires mais, une fois encore, ceux-ci dépendent de l’ampleur de votre projet.

Tout d’abord, si travailler depuis chez soi est adapté aux développeurs freelance, il faudra peut-être envisager de s’installer dans des bureaux afin de lancer au mieux votre agence web.  Vous pourrez donc louer vos propres locaux et souscrire à un bail commercial ou opter pour un espace de coworking.

Par ailleurs, créer une agence web implique d’être plus qu’un développeur: vente, marketing et comptabilité sont au rendez-vous. Tout ceci a un coût : solution de compta, logiciel CRM de gestion des relations clients, marketing… De nombreuses dépenses sont à prévoir pour se lancer sur ce bonnes bases.

Une fois les compétences acquises et les bonnes personnes engagées, le plus gros challenge est de trouver des clients: ici pas de recette magique, tout dépend de votre motivation !

A noter que si vous êtes sans emploi, vous pourrez bénéficier des aides à la création d’entreprise proposées par l’Etat, la plus connue étant l’ACCRE.

Quelle structure juridique pour une agence web ?

Choisir son statut juridique peut s’avérer difficile, la bonne nouvelle est que l’activité d’agence web n’est soumise à aucune restriction particulière: il est donc possible de créer une agence web en société ou encore en Entreprise Individuelle. On revient sur les points essentiels.

Si vous êtes plusieurs associés, votre choix peut se porter sur :

  • La SARL (Société à Responsabilité Limitée) : en créant une SARL, vous protégez votre patrimoine personnel des éventuels difficultés: en effet, celui-ci ne saurait être menacé par vos créanciers, ce vous met en sécurité. Cette structure est cependant plus difficile à faire évoluer lorsque votre activité elle-même évolue.
  • La SAS (Société par Action Simplifiée): beaucoup plus souple que la SARL, la SAS est la structure juridique préférée des entrepreneurs Français. C’est aussi un structure avantageuse socialement et fiscalement: par exemple, le président de la SAS bénéficie du régime “assimilé-salarié” ce qui signifie qu’il a les mêmes couvertures sociales qu’un salarié (à part l’assurance chômage).

Si vous vous lancez seul dans l’aventure, vous pouvez choisir de créer votre agence web en Entreprise Individuelle (EI) :

  • Le statut micro-entrepreneur (auto-entrepreneur): peu coûteux et facile à mettre en place ce statut peut se révéler une bonne option pour tester un projet. L’auto-entrepreneur bénéfice d’avantages fiscaux et sociaux mais voit son chiffre d’affaire limité à 70 000€ pour une entreprise de prestations de services.
    Par ailleurs, ce statut a l’avantage d’être aussi facile à adopter qu’à quitter: vous pourrez faire évoluer votre projet en société si l’aventure venait à prendre une autre tournure !
  • L’EURL (Entreprise Unipersonnelle à Responsabilité Limitée): forme unipersonnelle de la SARL, l’EURL permet d’avoir un chiffre d’affaires plus important et offre l’avantage de la responsabilité limitée. Votre patrimoine personnel est donc protégé.
  • La SASU (Société par Action Simplifiée Unipersonnelle): forme unipersonnelle de la SAS, une SASU peut donc se créer avec un associé unique tout en bénéficiant des avantages de la SAS.

Quelles sont les formations proposées pour la création de site internet ?

De très nombreuses formations à la création de site internet existent, que ce soit en ligne ou dans des écoles spécialisées.

Si vous êtes déjà salarié d’une entreprise, sachez que tout salarié qui peut justifier d’au moins un an d’ancienneté dans la même entreprise, bénéficie de 20 heures de formation par an grâce au CPF (Compte personnel de formation). En France, 144 formations professionnelles “création de site Internet” sont proposées.

Combien coûte la création d’un site internet ?

Le prix de la création d’un site internet dépend de nombreux facteurs: type de site, nombre de pages, qualité du design, fonctionnalités etc. C’est pourquoi l’agence web doit bien définir les caractéristiques du site demandé au préalable, afin d’établir un devis ajusté.

A titre d’exemple, alors qu’un développeur freelance facture un site de e-commerce entre 1.000 et 20.000€, une agence web peut aller jusqu’à 50.000€, gage bien sûr d’une qualité supérieure.

N’attendez plus, lancez vous !

Mise à jour: 14/08/2018

Rédacteur : Marguerite DESFORGES, étudiante à l'EM Lyon en double diplôme avec la Faculté de Droit Lyon II. Sous la direction de Pierre Aïdan, docteur en droit et diplômé de Harvard.

Inscrivez-vous à notre newsletter

pour recevoir nos dernières informations