30 mars 2021

Comment se lancer en freelance?
Temps de lecture : 3 min

Marion de Bary
Diplômée d'un Master 2 en droit des affaires de la Faculté Libre de Droit. Sous la direction de Pierre Aïdan, docteur en droit et diplômé de Harvard.

Commencer les démarches

Devenir freelance

Devenir freelance est un rêve pour beaucoup en raison de l’autonomie et de la liberté professionnelle que ce statut représente. Choisir ses clients et ses horaires..se lancer en freelance est un mode de vie qui attire donc beaucoup d'entrepreneurs! Toutefois, le terme de freelance n’est pas toujours facile à comprendre et nombreux se trompent sur les possibilités juridiques que ce statut comporte.  

Quelles sont les possibilités juridiques pour se lancer en freelance? Comment se lancer en freelance auto-entrepreneur? En créant une société? On vous éclaire!


Quelles sont les possibilités pour se lancer en freelance?

Un freelance est une personne qui exerce son activité professionnelle pour son propre compte. C’est un réel entrepreneur! Il trouve de nouveaux clients, fixe son tarif de freelance et gère sa communication tout en réalisant ses missions! 

Cette organisation s'applique à de nombreux métiers et majoritairement aux métiers créatifs ou aux digital nomad par exemple. Se lancer en freelance développeur web est, par exemple, très fréquent.  

Pour se lancer en freelance vous avez le choix entre: 

  • Exercer votre activité en votre nom propre sous le statut d'entreprise individuelle c'est-à-dire sans créer de société. Ce statut englobe en réalité plusieurs régimes juridiques: le régime classique de l’entreprise individuelle, le régime de la micro-entreprise et le régime de l’entreprise individuelle à responsabilité limitée. 
  • Exercer votre activité en créant une société: une EURL (SARL à un seul associé) ou une SASU (SAS à un seul associé). 

N’hésitez pas à utiliser notre outil pour trouver le statut juridique qui vous convient:

Comment se lancer en freelance auto-entrepreneur? 

Quels sont les avantages et inconvénients du statut d’auto-entrepreneur? 

Les avantages du statut d’auto-entrepreneur sont nombreux! Tout d’abord, les conditions pour devenir auto-entrepreneur sont très souples et les démarches de création de la micro-entreprise sont simplifiées. 

Par ailleurs, le régime de la micro-entreprise présente: 

  • Un allègement de vos obligations comptables; 
  • Une dispense de TVA: vous n'êtes pas redevable et n’avez pas à facturer la TVA tant que vous ne dépassez pas certains seuils de chiffre d’affaires.

Bon à savoir: le plafond de chiffre d'affaires pour ne pas perdre les avantages de ce régime est de 72.500 euros de CA HT pour les activités de prestation de services et de 176.200 euros de CA HT pour les activités de vente.

  • Une option possible pour un prélèvement libératoire: vous pouvez payer, lors d’un seul prélèvement, à la fois vos impôts et vos charges sociales. 
  • Le choix de payer vos charges sociales mensuellement ou trimestriellement. 

Toutefois, le choix de ce statut présente quelques inconvénients. Si ce statut est idéal pour se lancer en freelance, il n’est plus intéressant après le dépassement des seuils de chiffre d'affaires. Aussi, créer une société peut vous apporter plus de crédibilité auprès de vos partenaires et clients. 

Quelles sont les démarches pour se lancer en freelance auto-entrepreneur? 

Pour se lancer en freelance auto-entrepreneur, il faut remplir une déclaration. Cette déclaration est le formulaire PO AE

Bon à savoir: pour certaines activités réglementées, il est nécessaire de justifier d'un certain niveau de qualification. 

La déclaration d'auto-entrepreneur doit être transmise au Centre de Formalité des Entreprises (CFE) compétent selon l’activité (CCI pour une activité commerciale, CMA pour une activité artisanale ou commerciale et artisanale et l’URSSAF pour une activité libérale). 

Cette déclaration doit être accompagnée d'une photocopie de votre pièce d'identité, signée et comportant la mention "Je certifie sur l'honneur l'exactitude de cette pièce justificative d'identité. Fait à ..., le ..."

Bon à savoir: suite à votre inscription, vous recevrez votre numéro de Siret auto-entrepreneur, votre code APE et d’autres informations vous permettant de commencer votre activité! 

 

Comment se lancer en freelance en créant une société?  

Quels sont les avantages et inconvénients pour le freelance qui créer une société? 

Pour se lancer en freelance web, graphiste ou autre vous avez également la possibilité de créer une société.Si pour se lancer en freelance, le statut d'auto-entrepreneur est plus approprié au début de votre activité, il est intéressant par la suite de créer une société pour vous développer! 

Vous avez donc le choix entre une SASU (société par actions simplifiée unipersonnelle) et une EURL(entreprise unipersonnelle à responsabilité limitée). 

Créer une société présente donc des avantages pour le freelance: 

  • Cette structure est plus adaptée à un important chiffre d'affaires et vous fera gagner en légitimité auprès de vos clients et partenaires; 
  • Votre patrimoine personnel est protégé et votre responsabilité est limitée à vos apports au capital social de la société;

La SASU et l’EURL n’ont pas exactement les mêmes caractéristiques. S’agissant de la SASU: 

  • Elle est soumise à l’impôt sur les sociétés ; 
  • Il n’y a pas de montant minimum pour la constitution du capital social ; 
  • L’associé unique peut également être le Président de la société et est soumis au régime social des “assimilés-salariés” ; 
  • Elle entraîne des cotisations sociales importantes. 

S’agissant de l’EURL: 

  • Elle est soumise à l’impôt sur le revenu avec une possibilité d’opter pour l’IS ; 
  • Il n’y a pas de montant minimum pour la constitution du capital social ;
  • L’associé unique qui peut également être le gérant de la société est soumis au régime des indépendants ; 
  • Ce régime est donc moins protecteur mais les charges sociales sont moins importantes. 

Quelles sont les démarches pour se lancer en freelance en créant une société? 

Créer une société pour se lancer en freelance nécessite un certain nombre de formalités juridiques: 

  • Rédaction des statuts de la société: selon la forme juridique de la société choisie pour se lancer en freelance: SASU ou EURL, les formalités de rédaction sont différentes. La rédaction de vos statuts est strictement encadrée par la loi pour une EURL et très libre pour une SASU par exemple.
  • La publication d’une annonce légale pour rendre la création de votre société publique aux yeux de tous
  • Le dépôt de capital social à la banque: vous devez déposer des fonds sur un compte bancaire pour constituer votre capital social. 
  • Envoi de votre dossier au greffe du tribunal de commerce compétent: pour immatriculer votre société vous devez envoyer un dossier au greffe du tribunal. 

Bon à savoir: votre dossier d’immatriculation doit comporter un certain nombre de documents comme un chèque pour régler les frais de greffe (qui sont différents pour une EURL ou une SASU). 

L’immatriculation de votre société vous permet d’obtenir plusieurs éléments comme votre numéro SIRET ou encore votre code APE qui sont nécessaires pour se lancer en freelance.  

Vous savez désormais comment se lancer en freelance! Pas de panique, il est possible de se lancer en freelance sans expérience, il suffit seulement d’avoir de solides compétences et d’apprendre à développer son réseau. Pour faire votre choix, vous pouvez vous renseigner sur les métiers indépendants qui marchent

Mise à jour: 30/03/2021
Rédaction : Marion de Bary, diplômée d'un Master 2 en droit des affaires de la Faculté Libre de Droit. Sous la direction de Pierre Aïdan, docteur en droit et diplômé de Harvard.

Commencer les démarches

Devenir freelance

Télécharger gratuitement notre guide Freelance, rédigé par nos juristes

Télécharger le guide Freelance Télécharger le guide