Nous utilisons des cookies.
En savoir plus
Fermer
Raphaëlle DUMOULIN
Diplômée d'un Master II Droit Européen des Affaires et Management à Skema Business School. Raphaëlle est spécialisée dans l’accompagnement juridique des entrepreneurs. Sous la direction de Pierre Aïdan, docteur en droit et diplômé de Harvard.
18 mai 2018
Temps de lecture : 3 min

Si tout le monde a deux pieds et plusieurs paires de chaussures dans son dressing, ouvrir un magasin de chaussures n’en demeure pas moins une entreprise fastidieuse comme toute autre. Pour autant, se lancer et ouvrir sa propre boutique est un pari rentable puisque la France se place en première position sur le marché de la chaussure en Europe.

Tour d'horizon des étapes à respecter pour ouvrir votre magasin de chaussures !

comment ouvrir un magasin de chaussures

Réfléchir à un concept et affiner votre projet

Même si l’activité semble facile de prime abord, ouvrir un magasin de chaussures n’en est pas moins un commerce pour lequel vous devez vous battre. En effet, votre magasin devra attirer la clientèle grâce à votre localisation, grâce à votre déco et votre vitrine : vous avez beau exposer de superbes modèles, ces efforts seront inutiles si personne ne rentre dans votre boutique.

Avant de vous lancer, il est donc conseillé d’établir un business plan. Cela vous permettra d’y voir plus clair à certains niveaux :

  • Choisissez la localisation et étudiez la concurrence : évidemment il est préférable de vous installer dans un quartier commerçant avec du passage et peu de concurrents. Si vous vous installez dans un quartier dans lequel plusieurs boutiques de chaussures sont déjà implantées, vous allez avoir de nombreux clients mais il est possible que ces derniers achètent finalement chez vos concurrents situés à côté. 

  • Réfléchissez à la manière dont vous pourriez vous démarquer : plan de communication, création d'un site internet voire d'un site de e-commerce, distribution de flyers ou encore promotions pour attirer de la clientèle.

  • Affinez votre business modèle : évidemment, il faut que votre projet soit rentable pour que vous puissiez vous lancer en toute sérénité. Il est donc important de vous renseigner sur les différentes fournisseurs pour obtenir les meilleurs tarifs, Essayez d’établir une ligne logique dans votre modèle économique en choisissant une spécialisation : chaussures italiennes, chaussures à bas prix…

Créer votre structure juridique

Pour ouvrir votre boutique de chaussures, vous aurez besoin d’un support juridique et donc de créer votre société. Il existe un certain nombre de formes de sociétés en France (SARL, SAS, SCI, auto-entreprise, SNC) et il est facile de s'égarer lorsque l'on ne possède pas réellement de connaissances en droit. 

Sachez que l'auto-entreprise est un statut particulier qui vous permet d'exercer une activité professionnelle en votre nom sans passer par la création d'une société. C'est un statut extrêmement simple qui vous permet de bénéficier d'obligations comptables limitées et d'un régime fiscal et social simplifié et en principe avantageux. Attention : au dessus d'un certain seuil de chiffre d'affaires vous perdrez le bénéfice du statut d'auto-entrepreneur. 

Le fait d'être auto-entrepreneur ne protège pas votre patrimoine personnel alors même qu'en ouvrant un magasin de chaussures vous allez vous endetter pour acheter votre stock de chaussures. Nombreux sont ceux qui se tournent donc vers la création d'une société pour sécuriser leur patrimoine personnel et ne pas être limité dans votre chiffre d'affaire. Les deux formes les plus utilisées sont la SAS ou la SARL.

Attention : ce sont de sociétés qui peuvent uniquement être créées avec deux associés. Si vous êtes seul à ouvrir votre magasin de chaussures, vous allez devoir vous tourner vers la SASU ou l'EURL

Choisir un local pour ouvrir votre magasin de chaussures

Pour ouvrir votre magasin de chaussures, vous devez disposer d’un local (sauf pour ceux d'entre vous qui font le choix d'ouvrir un magasin de chaussures uniquement en ligne, ce qui est très rare en pratique). Pour ce faire, vous pouvez décider d’être locataire par l'intermédiaire d'un bail commercial ou d'en devenir propriétaire. Si vous choisissez la deuxième option, à vous de voir s'il est préférable que vous achetiez vous-même local pour ensuite le louer à la société ou s'il est plus intéressant que la société l'achète elle-même. 

Nous vous rappelons que dans le cadre de votre activité, vous devez répondre aux règles de sécurité d’un établissement recevant du public (alarmes, sorties d'évacuation en cas d'alerte incendie).

En ce qui concerne le choix du local, comme évoqué précédemment, il est préférable que votre local bénéficie d’un trafic important en étant situé en centre ville, dans un quartier passant ou encore dans un centre commercial. Si ce n’est pas le cas, il faudra donc vous faire connaître pour drainer un public jusqu’à vos portes.

Créer un site de e-commerce pour faire de la vente de chaussures en ligne

Pour vous faire connaître, créer un site web, une page facebook ou instagram sont des initiatives qui peuvent vous être très profitables.

En effet, il est aujourd’hui quasiment essentiel d’avoir son site ou du moins d’être référencé au vu du trafic sur les réseaux sociaux et sur internet de manière générale. Cela permet de vous faire connaître facilement si votre boutique est située dans une rue peu passante.

Si vous ne souhaitez pas limiter votre activité numérique à de la communication, vous pouvez tout à fait envisager la vente en ligne en créant un site de e-commerce. Il est tout à fait courant de profiter de la visibilité de votre site ou de vos diverses pages pour vendre vos chaussures en ligne. 

Pourquoi ne pas ouvrir un magasin de chaussures en franchise ?

Ouvrir une franchise, c’est ouvrir un magasin sous le nom d’une enseigne déjà connue. Si cette opportunité vous intéresse, sachez que pour ouvrir une franchise, vous devrez régler un “droit d’entrée” vous permettant d’exploiter le nom de l’enseigne et ses produits. De même, chaque mois vous devrez régler des redevances à l’enseigne dont vous louez le nom.

La franchise possède des avantages et des inconvénients : vous devez respecter des directives et vous n'êtes donc pas complètement indépendant mais d’un autre côté vous bénéficiez de la réputation de l’enseigne, qui apportera naturellement du public à votre boutique.

Les étapes qui entourent la création d'un magasin de chaussures ne doivent donc pas être un frein à la réalisation de votre projet ! 

Mise à jour : 18/05/2018

Rédacteur : Raphaëlle DUMOULIN, diplômée d’un Master II Droit Européen des Affaires et Management à Skema Business School. Sous la direction de Pierre Aïdan, docteur en droit et diplômé de Harvard.

Inscrivez-vous à notre newsletter

pour recevoir nos dernières informations