Ouvrir un magasin de vêtements : comment faire ? 

Passionné de mode, vous décidez d’ouvrir un magasin de vêtements ! Toutefois, les démarches, les formalités et la règlementation vous laissent perplexe ?

Pas de panique, voici les conseils à suivre pour qu’ouvrir un commerce de vêtements devienne un jeu d’enfant !

Mini-sommaire :

1- Se lancer dans le commerce de vêtements : les formalités

2- Choisir un emplacement stratégique pour votre boutique

3- L’ouverture d’un magasin de vêtements en ligne

4- Quelques points réglementaires à respecter 


    Ouvrir un magasin de vêtement

Se lancer dans la vente de vêtements : les formalités

Il est tout à fait possible d’ouvrir une boutique de vêtements en tant qu'auto-entrepreneur. Néanmoins, ce statut est souvent déconseillé car il ne permet de réaliser qu’un faible chiffre d’affaires et présente une protection patrimoniale insuffisante quand il s’agit de se lancer dans un projet de plus grande ampleur.

Créer une société à responsabilité limitée (SARL) ou société par actions simplifiée (SAS) sera donc souvent préférable. Si vous ouvrez votre magasin de vêtement sans associé, choisissez l’EURL ou la SASU.

Pour connaître les formalités que vous devrez alors effectuer, cliquez ici

Pour savoir comment ouvrir une boutique de vêtements de marque sous forme de franchise, il faut vous tourner vers la marque dont vous aurez choisi d’intégrer le réseau. Il est possible qu’elle vous impose une forme sociale spécifique, qu’elle vous donne des conditions à remplir tenant à votre local ou qu’elle vous impose des mesures de contrôle de la maison mère.

Aucune exigence de cette sorte n’existe quand il s’agit d’ouvrir un magasin de vêtements d’occasion comme une friperie.

A noter : même si vous vendez des vêtements de marque, vous ne serez pas directement en contact avec les responsables de cette marque et vous n’aurez aucun compte à leur rendre.

Choisir un emplacement stratégique pour votre boutique 

Ce point est primordial, dans la mesure où un emplacement stratégiquement choisi pour votre boutique de vêtements optimisera vos chances de succès. Il est conseillé de procéder à une véritable étude de terrain afin de comparer plusieurs emplacements avant de choisir celui qui vous semblera le plus adapté.

Discutez également avec le commerçant qui travaille dans le local que vous souhaitez reprendre. Renseignez vous sur l’historique de cet emplacement, les différents changements d’activité et de propriétaires qui ont pu avoir lieu, les raisons et les conséquences de ces modifications.

Veillez également à vous assurer du dynamisme du quartier, des évolutions dont il fait l’objet et si des projets susceptibles de modifier le quartier sont en cours. Toutes ces informations vous permettront de déterminer si cet emplacement correspond à votre projet.

L’ouverture d’un magasin de vêtements en ligne

Si vous comptez ouvrir un commerce de vêtements sur internet, le choix de l’emplacement physique des locaux n’a pas d’importance tant qu’il vous est facile d’envoyer ou de livrer les colis. 

En revanche, l’emplacement virtuel de votre site est important. Pour booster vos ventes, il est nécessaire que votre boutique en ligne apparaisse dans les premiers résultats des recherches internet des internautes et en conséquence que votre stratégie web-marketing soit pertinente et adaptée.

Les sites de e-commerce sont très largement encadrés par le législateur et vous devez respecter certaines règles spécifiques. Assurez vous notamment que les internautes aient accès à un courrier électronique permettant de vous contacter, de même que des coordonnées téléphoniques, le montant de votre capital social ou encore l’adresse de votre siège social. Pensez aussi que vous détenez des données personnelles les concernant (facturation, adresse de livraison etc.) et que vous devez donc respecter les exigences de déclaration de la CNIL.

Quelques points réglementaires à respecter

Il existe des législations particulières applicables aux commerces. En revanche, rien n’est prévu quant au niveau d’études ; vous pouvez donc ouvrir un magasin de vêtements sans diplôme.

En matière de TVA, vous devez appliquer les taux en vigueur pour les vêtements que vous vendez. Il s’agit alors de collecter la TVA. Par ailleurs, vous pouvez déduire la TVA que vous acquittez lorsque vous achetez du matériel ou des stocks auprès de vos fournisseurs. 

De même, pensez que la pratique des soldes est strictement encadrée par la loi : vous devez respecter la législation fixant les périodes autorisées, les produits concernés et le montant des réductions pratiquées.

S’agissant de la diffusion de musique dans votre boutique, vous devez préalablement passer un contrat autorisant une telle diffusion avec la SACEM.

Enfin, en ce qui concerne affichage des prix, ceux-ci doivent être présenté TTC et en euros, à la vue de vos clients. 

Cas particulier : si vous êtes le créateur des vêtements que vous vendez, pensez à déposer à l’INPI le nom ou le logo de votre marque. Cela vous permettra d’être protégé, c’est à dire qu’aucun concurrent ne pourra utiliser la même marque pour ouvrir un magasin de vêtements ou en vendre.

Que vous soyez styliste ou passionné de mode, vous avez les clés pour ouvrir votre magasin de vêtements. Choisissez votre structure juridique, votre collection, décorez votre boutique et lancez-vous !

Date de mise à jour: 22/06/2016

Rédacteur: Clara Ripault, diplômée de l’université Paris II Panthéon-Assas, élève avocate (HEDAC). Clara est spécialisée dans les problématiques liées à la propriété intellectuelle et la création d’entreprise. Sous la direction de Pierre Aïdan, docteur en droit et diplômé de Harvard.

Créez votre SARL en quelques clics