En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies destinés à réaliser des statistiques de navigation et à vous proposer des offres adaptées à vos besoins.
En savoir plus
20 septembre 2019

Zoom sur le financement de projet professionnel
Temps de lecture : 4 min

Faustine Nègre
Diplômée de l’université Paris I Panthéon-Sorbonne. Sous la direction de Pierre Aïdan, docteur en droit et diplômé de Harvard.

Besoin d'en savoir plus?

Tous les entrepreneurs ne possèdent pas d’apport personnel à investir dans leur projet professionnel. Pourtant, se lancer dans un projet de création d’entreprise implique inévitablement des dépenses. Pour y faire face, l’entrepreneur doit bien souvent passer par une période de recherche de financement.

Comment procéder au financement de votre projet professionnel? Legalstart vous présente les différents types de financement et les aides qui existent pour financer un projet professionnel. 


Financement de projet

Comment financer un projet professionnel?

Le financement d’un projet professionnel ne doit pas reposer sur une seule source de financement. En effet, pour qu’un projet soit cohérent, il est important de réussir à combiner plusieurs types de ressources

Pour financer un projet professionnel, l’entrepreneur doit, dans un premier temps, s’appuyer sur ses fonds propres, puis lorsque cela n’est pas suffisant, il peut se tourner vers des sources de financement extérieures. 

1- Les fonds propres de l’entrepreneur

La première source de financement d’un projet professionnel repose toujours sur les apports personnels de l’entrepreneur, c’est-à-dire sur les économies personnelles qu’il souhaite investir dans son entreprise. Evidemment, plus il y a d’associés d’entreprise investis dans le projet, plus l’apport de départ sera important.

Il arrive que l’entourage de l’entrepreneur souhaite donner un petit coup de pouce au projet sous la forme d’un don ou d’un prêt. Les sommes ainsi récoltées, désignées sous le terme de “love money” permettent de renforcer l’apport de l’entrepreneur.

2- La recherche de financement externe

Lorsque ses fonds propres ne suffisent pas à couvrir les dépenses nécessaires au lancement de son projet, l’entrepreneur peut se tourner vers:

  • Un établissement bancaire: l’emprunt bancaire (ou prêt professionnel) est l’une des méthodes de financement les plus recherchées lorsqu’il s’agit de lancer un projet professionnel. Grâce à cela, l’entrepreneur peut disposer rapidement de la somme d’argent nécessaire à la construction de son projet. Il est toutefois important de rappeler que le recours à l’emprunt bancaire n’est jamais gratuit: à chaque échéance de remboursement, l’entrepreneur est tenu de payer des intérêts d’emprunt. 

  • Un ensemble de contributeurs: le financement participatif, souvent désigné sous le terme de crowdfunding, est une méthode de financement qui permet à l’entrepreneur de faire financer une partie de son projet professionnel par des particuliers ou des entreprises qui s’intéressent à son projet. Le financement participatif peut prendre la forme d’un don, avec ou sans contrepartie, ou d’un prêt gratuit ou rémunéré.

Quelles sont les aides au financement de projet?

De nombreuses aides pour financer des projets ont été créées par les pouvoirs publics pour encourager l’activité et l’entreprenariat

Bien souvent, les aides au financement de projet sont ciblées en fonction du statut de l’entrepreneur. Il existe par exemple des aides à destination:

  • Des jeunes: le financement de projet des jeunes est particulièrement encouragé, que ce soit au niveau de l’État ou des collectivités territoriales. Ainsi, un certain nombre de bourses et de subventions sont destinées à permettre aux jeunes de pouvoir financer leurs projets professionnels.

  • Des femmes: afin de renforcer la parité dans le monde entrepreneurial, différentes aides à la création d’entreprise pour les femmes ont été mises en place. Ainsi, les porteuses de projet ont la possibilité de garantir leurs prêts avec la Garantie EGALITE Femme ou d’obtenir des prêts avec les clubs locaux d’épargne pour les femmes qui entreprennent (CLEFE).

  • Des demandeurs d’emplois: Pôle emploi propose de nombreuses aides pour financer le projet des demandeurs d’emplois. L’aide financière la plus intéressante est l’Aide à la Reprise ou Création d'Entreprise (ARCE) qui permet au demandeur d’emploi de pouvoir financer la création de son entreprise grâce à ses allocations chômage. 

Obtenir des financements pour son projet: les étapes

Étape 1 - Construire un business plan: avant de partir à la recherche de financement, l’entrepreneur doit mettre au point son projet. Pour cela, rien de tel que de construire un business plan complet et cohérent. Ce document permet de mettre à plat le projet afin de pouvoir le présenter aux potentiels investisseurs. Lors de la rédaction de ce document, le porteur de projet doit être le plus convaincant possible pour rassurer les investisseurs de l’intérêt et de la rentabilité de son projet.

Étape 2 - Dresser le plan de financement: grâce à la rédaction de ce document financier, l’entrepreneur va recenser l’ensemble des sources de financements sur lesquelles il peut compter. C’est en rédiger ce document, qu’il va décider sur quels types de financement son projet va s’appuyer. Le plan de financement lui permet également de s’assurer de la viabilité de son entreprise.

Vous êtes en train de lancer votre projet professionnel? N’hésitez pas à consulter notre guide pratique de l’entrepreneur.

Mise à jour : 20/09/2019

Rédaction : Faustine Nègre, diplômée de l'Université Paris I Panthéon-Sorbonne. Sous la direction de Pierre Aïdan, docteur en droit et diplômé de Harvard.

Besoin d'en savoir plus?