En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies destinés à réaliser des statistiques de navigation et à vous proposer des offres adaptées à vos besoins.
En savoir plus
17 septembre 2019

Comment obtenir un prêt bancaire à la création d’entreprise?
Temps de lecture : 3 min

Faustine Nègre
Diplômée de l’université Paris I Panthéon-Sorbonne. Sous la direction de Pierre Aïdan, docteur en droit et diplômé de Harvard.

Besoin d'en savoir plus?

Créer une entreprise

De nombreux mois peuvent s’écouler entre le moment où un projet voit le jour et le moment où il commence à rapporter des bénéfices. C’est pourquoi, pour pouvoir lancer son projet de création d’entreprise, l’entrepreneur doit souvent passer par une période de recherche de financement

Le prêt professionnel est l’une des méthodes de financement les plus répandues. Définition, étapes d’obtention, montant des apports et taux du crédit, suivez le guide pour tout savoir sur le prêt pour la création d’entreprise.

Prêt création entreprise

Quand recourir au prêt pour la création de son entreprise?

Bien souvent, l’épargne personnelle de l’entrepreneur n’est pas suffisante pour couvrir l’ensemble des frais et coûts que représente le lancement de son projet. Dans ce cas, l’entrepreneur doit se tourner vers l’une des méthodes de financement de la création d’entreprise.

Parmi ces différentes méthodes, le recours au prêt professionnel (ou emprunt bancaire) pour la création d’entreprise est généralement le type de financement le plus sollicité. 

Le prêt pour la création d’entreprise est une opération par laquelle une banque met une certaine somme d’argent à la disposition d’un porteur de projet. En contrepartie, ce dernier s’engage à rembourser les fonds et à payer des intérêts.


Les banques sont très prudentes lorsqu’il s’agit de financer des prêts pour la création d’entreprise. C’est pourquoi, au moment de se faire connaître auprès des établissements bancaires, il est essentiel que l’entrepreneur ait une vision précise et aboutie de la stratégie commerciale qu’il souhaite mettre en place.

Obtenir un prêt pour la création entreprise sans apport: est-ce possible? 

En partant à la recherche de financement sans apport, l’entrepreneur risque de s’exposer à de nombreux refus de la part des banques. Le fait de ne disposer d’aucune épargne personnelle envoi un signal négatif aux établissements bancaires qui risquent d’y voir un manque d’engagement et de motivation de la part de l’entrepreneur. 

C’est d’ailleurs pour s’assurer de la fiabilité et du sérieux des porteurs de projet que les banques exigent un apport personnel allant,  en moyenne, de 30 à 50% du coût total du projet

Toutefois, certaines solutions existent pour permettre à l’entrepreneur de pallier à l’absence ou l’insuffisance d’apport. Ainsi, pour compléter son apport personnel, l’entrepreneur peut:

  • Avoir recours à la love money: pour compléter son apport personnel et gagner en crédibilité auprès des banques, l’entrepreneur peut impliquer ses proches dans le financement de son projet. Les dons et prêts accordés par sa famille et ses amis sont désignés sous le terme de “love money” (argent de l’amour). 

  • Mener une campagne de crowdfunding: le financement participatif permet de faire financer une partie du projet par les dons et prêts accordés par des particuliers ou des professionnels qui ont confiance quant à sa réussite. Plus le projet rassemble de fonds, plus il est susceptible d’atteindre une clientèle importante. Il gagne alors en crédibilité auprès des banques qui seront davantage disposées à accorder un prêt à la création d’entreprise à l’entrepreneur. 

  • S’associer: le fait de créer une société avec plusieurs associés d’entreprise permet de mutualiser les apports de chacun d’eux. Aux yeux de l’établissement de crédit, l’apport sera de fait plus important. 

Bon à savoir: afin d’encourager l'entrepreneuriat français, différents dispositifs ont été mis en place pour faciliter le recours à l’emprunt. Ainsi, sous réserve de répondre à certaines conditions d’éligibilité, il est possible d’être accompagné pour obtenir des prêts pour la création d’entreprise pour les femmes et des prêts pour la création d’entreprise pour les chômeurs. 

Quelles étapes pour obtenir un prêt à la création d’entreprise?

L’obtention d’un prêt pour la création d’entreprise nécessite d’avoir un projet équilibré, cohérent et convaincant. Avant de proposer son projet au banquier, il est indispensable que l’entrepreneur anticipe les différents aspects de son projet et de sa stratégie de financement. À ce titre, l’entrepreneur doit:

  • Construire un business plan: ce document a pour objectif d’expliquer le projet dans son ensemble. Il dresse un panorama des grands objectifs auxquels le projet doit répondre ainsi que les moyens à déployer pour les atteindre. Il est important de mettre en avant les points forts du projet. En effet, si l’entrepreneur arrive à démontrer qu’il est convaincu de l’intérêt et de la rentabilité de son projet, il réussira à convaincre les investisseurs. 

  • Établir un plan de financement: ce document permet de recenser les diverses sources de financement sur lesquelles le projet va s'appuyer et pour quel montant. D’autre part, le plan de financement permet de connaître de la viabilité du projet à moyen et long terme. Pour dresser ce document, il peut être intéressant de procéder à des simulations de prêt à la création d'entreprise afin d’anticiper les taux ainsi que les échéances de remboursement. 

  • Trouver des garanties: avant de consentir un prêt pour la création d’entreprise, la banque demandera automatiquement des garanties pour s’assurer du bon remboursement des fonds. Les garanties peuvent prendre différentes formes: caution, hypothèque, nantissement, etc. Sachez que certains organismes tels que Bpifrance, France Active ou encore la Garantie Egalite Femme proposent, sous certaines conditions, de garantir un ou plusieurs prêts contractés par des entrepreneurs sérieux et motivés.

  • Solliciter différents établissements bancaires: avant de s’engager avec une banque, il est toujours recommandé à l’entrepreneur de comparer les différentes offres qu’il a reçues pour se tourner vers la plus favorable. En effet, les modalités ainsi que les taux de prêt à la création d’entreprise varient fortement d’une banque à l’autre. 

Si les banques refusent votre projet, ne baissez pas les bras! Ajustez votre projet et persévérez. Ce n’est pas parce qu’un banquier ne croit pas en votre projet que le suivant n’y croira pas!

 

Vous êtes sur le point de lancer votre projet d’entreprise? Pour vous aider à faire rayonner votre projet auprès du public, n’hésitez pas à consulter notre fiche sur la manière d’établir une stratégie marketing efficace.

Mise à jour : 17/09/2019

Rédaction : Faustine Nègre, diplômée de l'Université Paris I Panthéon-Sorbonne. Sous la direction de Pierre Aïdan, docteur en droit et diplômé de Harvard.

Besoin d'en savoir plus?