Nous utilisons des cookies.
En savoir plus
Fermer

Comment ouvrir un camion à pizza ?

La France est le deuxième pays qui consomme le plus de pizzas au monde, juste derrière les Etats-Unis et devant l’Italie ! A l’heure où les concepts de restauration rapide se multiplient, la pizza reste une valeur sûre et le marché des camions à pizza est toujours aussi porteur.

Ouvrir un camion à pizza, c’est se lancer dans un projet entrepreneurial à moindre coût avec un potentiel de chiffre d’affaires élevé. Attention toutefois, monter son camion à pizza ne s’improvise pas et il est important de bien anticiper certains éléments.

Comment prévoir les résultats de son camion à pizza ? Quel statut juridique choisir ? Quelles démarches pour ouvrir un camion à pizza  ? Tout savoir avant de lancer votre projet en indépendant !

Mini-sommaire : 

  1. Comment estimer la rentabilité de son camion à pizza ?
  2. Quel est le meilleur statut juridique pour ouvrir un camion à pizza ?
  3. Quelles démarches pour ouvrir son camion à pizza ?
    1. Effectuer les formalités de création d’entreprise
    2. Obtenir sa carte de commerçant ambulant
    3. Obtenir des autorisations de stationnement

ouvrir un camion à pizza

Comment estimer la rentabilité de son camion à pizza ?

Avant de se lancer, il est important d’effectuer un prévisionnel économique pour estimer la viabilité de votre camion à pizza.

  • La première chose à faire est de prévoir l’investissement nécessaire. Le prix d’un camion à pizza neuf équipé avec une cuisine aux normes peut varier entre 30 000 et 100 000 euros. Vous pouvez aussi acheter votre camion d’occasion, certains sont vendus à moins de 10 000 euros. Veillez toutefois à ce qu’il respecte les normes administratives. Si vous souhaitez tester votre activité sans investissement important, vous pouvez dans un premier temps vous tourner vers la location d’un camion à pizza.
  • Vous devez ensuite effectuer un prévisionnel de chiffre d’affaires. Il s’agit à ce stade d’évaluer votre ticket moyen et de faire une hypothèse sur le nombre de pizzas que vous pensez pouvoir vendre chaque jour. Vous aurez alors une idée de ce que pourrait être le chiffre d’affaires de votre camion à pizza.
  • Enfin, vous devez déduire les coûts liés à votre activité. Il s’agit ici de soustraire à votre chiffre d’affaires tous les coûts liés à votre activité.
    • Le coût des aliments. Vous devez faire une estimation précise de vos coûts en termes d’ingrédients pour vos pizzas.
    • Le coût de l’emplacement. Pour stationner et vendre vos pizzas dans un espace public vous devrez payer à la mairie en question des frais de stationnement. Nous vous invitons à vous rapprocher de la mairie de votre lieu d’exercice pour évaluer précisément ce coût.
    • La rémunération du personnel. Si vous décidez d’embaucher du personnel, vous devrez aussi déduire les salaires versés.
    • Les autres frais. N’oubliez pas de tenir compte de vos frais d’électricité, d’essence, d’assurance, etc.

Une fois que vous aurez estimé tous ces éléments, vous pourrez facilement calculer combien vous rapportera votre camion à pizza et combien de temps il vous faudra pour rentabiliser l’achat du camion. Si les prévisions s’avèrent encourageante, n'hésitez plus !

A noter : Nous vous conseillons de rédiger un business plan pour votre camion à pizza. Ce document vous permettra d’obtenir une idée plus précise de vos futurs résultats. Vous pourrez aussi l’utiliser pour convaincre une banque de vous prêter les fonds nécessaires pour acheter votre camion.

Quel est le meilleur statut juridique pour ouvrir un camion à pizza ?

Si vous avez réalisé le prévisionnel économique de votre camion à pizza et que vous êtes décidé à vous lancer, vous devez alors choisir votre statut juridique !

La première option à envisager est celle du statut auto-entrepreneur. Il est tout à fait possible d’ouvrir un camion à pizza en auto-entrepreneur. Ce statut présente d’ailleurs deux avantages considérables : une gestion simple et un régime fiscal avantageux. Cependant, le chiffre d’affaires est limité : votre camion à pizza ne pourra pas réaliser plus de 82 800 euros de chiffre d’affaires annuel. Ce statut est donc idéal pour tester votre activité mais ne vous permettra pas d’exercer de manière intensive.

L’entreprise individuelle (EI) peut aussi être envisagée. Comme le statut auto-entrepreneur, elle permet d’exercer en nom propre sans avoir à créer une société et ne connaît pas de limite de chiffre d’affaires. Cependant, son régime social est assez dissuasif avec des cotisations bien plus élevées qu’en auto-entrepreneur.

Pour monter son camion à pizza et en faire son activité principale, la meilleure option semble donc être la création d’une société.

  • Si vous lancez votre projet seul, vous devrez choisir entre l’EURL et la SASU.
  • Si vous lancez votre projet avec un ou plusieurs associés, vous devrez  choisir entre la SARL et la SAS.

Nous vous renvoyons à notre page dédiée pour faire votre choix de forme sociale.

Quelles démarches pour ouvrir son camion à pizza?

Effectuer les formalités de création d’entreprise

Si vous décidez d’ouvrir votre camion à pizza sous le statut auto-entrepreneur ou en tant qu’entrepreneur individuel, ces formalités sont très simples. Nous vous renvoyons à notre fiche sur les formalités de déclaration auto-entrepreneur pour plus de détails.

En revanche, si vous décidez de créer une société, les démarches sont plus complexes. Les étapes sont les suivantes :

  • Rédiger les statuts de votre société
  • Ouvrir un compte professionnel dans une banque et déposer votre capital social.
  • Publier une annonce légale dans un journal officiel.
  • Envoyer un dossier pour immatriculer votre société au Registre du Commerce et des Sociétés et au Répertoire des Métiers.

Ces démarches peuvent s’avérer fastidieuses, notamment en ce qui concerne la rédaction des statuts. Vous pouvez décider de vous faire accompagner dans la création de votre société.   

Obtenir sa carte de commerçant ambulant

Si vous comptez stationner et vendre vos pizzas en dehors de la commune de votre siège social, vous devez obligatoirement obtenir une carte de commerçant ambulant. Pour cela, vous devez constituer un dossier de demande et l’envoyer à votre Centre des Formalités des Entreprises.

A noter : En attendant de recevoir votre carte de commerçant ambulant, vous pouvez vous rendre dans votre préfecture pour obtenir une attestation provisoire qui vous permettra d’exercer pendant un mois.

Obtenir des autorisations de stationnement

L’emplacement de votre camion à pizza est un des éléments les plus importants pour sa réussite, choisissez le bien ! Une fois que vous l’aurez trouvé, vous devez obtenir l’autorisation de la mairie concernée pour stationner votre camion et y vendre vos pizzas. Souvent, vous devrez payer une redevance à la mairie en question en contrepartie de l’autorisation d’utiliser l’emplacement.

Vous pouvez aussi stationner sur des emplacements privés. Par exemple, vous pouvez décider d’installer votre camion à pizza sur le parking d’une grande surface. Dans ce cas-là, vous n’avez pas à obtenir d’autorisation communale. Vous devez simplement obtenir l’agrément du propriétaire et négocier un tarif.  

Une fois toutes ces démarches effectuées, vous pouvez installer votre camion et débuter votre activité !

        

Ouvrir un camion à pizza présente l’avantage de ne pas nécessiter d’investissements trop lourds. Les risques d’un tel projet sont donc relativement faibles. Vous pouvez même tester votre activité avec un minimum d’investissements en louant un camion et en exercant sous le statut auto-entrepreneur. Par ailleurs, un camion à pizza peut être une bonne première expérience dans le monde de la restauration et peut servir de tremplin pour ouvrir un restaurant !

Mise en ligne : 27/07/2017

Rédaction : Robin Rouja, diplômé de la Toulouse School of Economics et spécialisé dans l'accompagement des créateurs d'entreprises chez Legalstart.fr. Sous la direction de Pierre Aïdan, docteur en droit et diplômé de Harvard.

Ouvrez votre camion à pizza !