Skip to content

👋 Bonjour, nous sommes ravis de vous revoir ! Cliquez ici pour reprendre votre démarche

Besoin d’aide pour trouver le bon service ? Nos experts sont là. 01 76 39 00 60
Créer votre entreprise
Fiches pratiques Créer une entreprise Financement Quelles solutions pour financer la création d’entreprise ?

Quelles solutions pour financer la création d’entreprise ?

Financement
M C

Marion Cluptil

Diplômée d’un Master 2 en droit privé général. 

Comment financer votre création d’entreprise ? Quels sont les moyens de financement possibles ? Quelles sont les aides à la création d’entreprise disponibles ? Nous vous proposons de découvrir tous les modes de financement pour la création d’entreprise. Quels sont leurs avantages et inconvénients, quels sont les éventuels risques encouru ?

MINI-SOMMAIRE 

  1. Peut-on financer une entreprise sans apport ? 
  2. Comment financer la création d'une entreprise ? Les emprunts 
  3. Comment financer la création d'une entreprise ? Le recours aux investissements 
  4. Quelles sont les aides au financement de la création d'entreprise ? 

Peut-on financer une entreprise sans apport ?

Le financement de la création d’une entreprise sans apport est possible. Par exemple, l’apport minimum exigé par la loi pour la création d’une SARL ou d’une SAS est d’1 euro. Il est donc possible de créer une société avec un capital de départ d’un euro.

Toutefois, les capitaux de départ doivent permettre de financer le début de l’activité. Cela comprend notamment l’achat de matériel, la location du local ou encore le paiement des fournisseurs et des factures (eau, électricité, abonnement internet, etc.). De plus, un capital social bas peut être perçu comme un manque de confiance dans son propre projet. Cela a pour effet de rendre les banques et les partenaires commerciaux plus difficiles à convaincre.

C’est pourquoi les établissements bancaires demandent généralement un apport personnel correspondant à 30% du projet à financer. Ce montant pouvant être réparti entre le capital social et un apport en compte courant d’associé par exemple. Néanmoins, cette exigence relève d’une pratique et non d’une obligation. Il est possible de négocier les conditions d’obtention du prêt bancaire.

Comment financer la création d’une entreprise ? Les emprunts

Avant de se demander comment créer une entreprise, la question du financement est essentielle. Quand on pense à emprunter une somme d’argent pour financer la création d’une entreprise, on pense en premier lieu à l’emprunt bancaire. Mais il existe d’autres solutions pour réunir les fonds propres dont vous avez besoin.

L’emprunt bancaire

Solliciter un financement bancaire est une pratique courante pour le financement d’une création d’entreprise. Il peut s’agir d’un crédit à titre personnel pour l’associé ou d’un crédit accordé à la société en cours de création.

Vous pouvez solliciter un emprunt à moyen ou à long terme en fonction des éléments à financer et de leur durée d’amortissement.

Concernant le crédit bancaire, il n’est pas rare que les banques demandent des garanties, afin de limiter le risque d’impayés. 

Exemple : l’établissement bancaire peut demander aux associés de se porter caution solidaire de l’emprunt, de conditionner l’octroi du prêt à l’obtention d’un nantissement sur le fonds de commerce ou sur un contrat d’assurance-vie. Il existe également des solutions alternatives comme la garantie BPIFrance.

Prêt d’honneur et microcrédit

Pour le financement de la création d’une entreprise, vous pouvez également solliciter un prêt d’honneur ou un microcrédit. Ces dispositifs d’aides à la création d’entreprise permettent d’obtenir des emprunts à des conditions avantageuses.

Ainsi, le prêt d’honneur permet d’obtenir un prêt à taux zéro d’un montant pouvant aller jusqu’à 3.000€. Son octroi doit obligatoirement être complété par un emprunt bancaire.

D’autre part, si vous vous êtes vu refuser un emprunt bancaire par plusieurs établissements, vous pouvez solliciter un microcrédit. La somme prêtée peut être de 10.000€ maximum. Une personne doit se porter garante pour au moins la moitié de la somme empruntée.

Comment financer la création d’une entreprise ? Le recours aux investisseurs

À la place ou en complément des emprunts, vous pouvez procéder au financement de la création de votre entreprise en faisant appel à des investisseurs. Pour cela, plusieurs possibilités s’offrent à vous.

Augmenter le nombre d’associés fondateurs

La solution la plus simple pour trouver des financements pour votre société en cours de création, consiste à chercher de nouveaux associés. Ces derniers vont devoir réaliser des apports qui participeront à la constitution des fonds propres de la société.

En contrepartie, ces associés bénéficient de droits de vote et d’une participation aux bénéfices (versement de dividendes). Cette option implique donc que les premiers associés acceptent de partager davantage les profits réalisés.

📝 À noter : Si vous souhaitez entreprendre seul, dans le cadre d’une SASU ou d’une EURL, cette solution n’est pas envisageable. Sinon, vous devrez opter pour la création d’une SAS ou d’une SARL.

Les business angels

Les business angels sont des investisseurs en mesure d’apporter des fonds importants, mais aussi de faire bénéficier l’entreprise de leur expérience et de leurs relations d’affaires. Généralement, ils investissent dans des entreprises innovantes ou au fort potentiel de croissance comme les start-up. 

Là encore, cela implique de faire entrer au capital de la société des personnes supplémentaires.

Les sociétés de capital-risque

Tout comme les business angels, les sociétés en capital-risque sont des investisseurs qui visent principalement les entreprises à fort potentiel et/ou innovantes. 

Elles acceptent de prendre le pari risqué d’apporter des fonds à la nouvelle entreprise, en espérant en retirer des gains plus importants grâce aux dividendes distribués en fin d’exercice social.

Le crowdfunding

Si les business angels et les sociétés en capital-risque sont des professionnels de l’investissement d’entreprises, ce n’est pas le cas des personnes qui participent aux campagnes de financement participatif.

En effet, le crowdfunding consiste à faire appel à des investisseurs particuliers pour le financement de la création de son entreprise. C’est aussi un bon moyen de tester l’intérêt du public pour votre projet.

Généralement, les contreparties proposées aux personnes qui investissent dans votre entreprise via cette solution sont un bon de réduction, un cadeau, une surprise, etc. Il est aussi possible de proposer des récompenses différentes selon le montant de l’investissement réalisé.

Quelles sont les aides au financement de la création d’entreprise ?

Il existe différentes aides de financement à la création d’entreprise

Tout d’abord, Bpi pour le financement de la création d’entreprise peut accorder des aides, des subventions ou encore se porter garant pour votre emprunt. Bpifrance soutient également les projets innovants notamment avec l’organisation de concours.

De plus, si vous êtes demandeur d’emploi, vous pouvez bénéficier d’une exonération partielle de charges sociales en faisant une demande d’ACRE. En outre, sous certaines conditions, vous pouvez continuer à bénéficier de vos allocations chômage. Dans ce dernier cas, vous pouvez bénéficier de l’ARE ou de l’ARCE

D’autres aides spécifiques s’adressant à des publics de créateurs d’entreprise telles que :

  • les prêts à la création d’entreprise pour les femmes ;
  • l’aide financière de l’AGEFIPH pour les handicapés ;
  • les aides destinées aux jeunes entrepreneurs ;
  • les aides pour les entreprises innovantes ;
  • les aides pour les entreprises sociales et solidaires ;
  • etc.

Aides et financement de la création d'entreprise sont donc étroitement liés. D’ailleurs, n’oubliez pas de vous rapprocher de votre région. Nombreuses sont les collectivités territoriales à accorder des aides pour la création d’entreprise.

Le financement de la création d’une entreprise n’est pas une étape à négliger. Au-delà de l’enjeu de réunir la somme nécessaire pour démarrer sereinement cette nouvelle activité, le montage financier est déterminant pour le bon fonctionnement de l’entreprise. N’hésitez pas à vous rapprocher d’un expert pour vous accompagner dans vos démarches.

M C

Marion Cluptil

Diplômée d’un Master 2 en droit privé général. 

Fiche mise à jour le

Vous souhaitez trouver des financements pour votre entreprise ?
💡Avec Legalstart, c'est simple, rapide et rassurant. 
Créer votre entreprise