Skip to content

👋 Bonjour, nous sommes ravis de vous revoir ! Cliquez ici pour reprendre votre démarche

Besoin d’aide pour trouver le bon service ? Nos experts sont là. 01 76 39 00 60
Télécharger le guide pour lancer son projet
Fiches pratiques Créer une entreprise Accompagnement Créer son entreprise : comment faut-il s’y prendre ?

Créer son entreprise : comment faut-il s’y prendre ?

Accompagnement
F N

Faustine Nègre

Diplômée de l'Université Paris I Panthéon-Sorbonne.


Sous la direction de Pierre Aïdan, docteur en droit et diplômé de Harvard.

Monter son projet de création d’entreprise est le rêve de beaucoup de français. Pourtant, peu nombreux sont les rêveurs qui se décident à sauter dans le grand bain de l'entrepreneuriat !

Créer son entreprise en France présente, toutefois, de nombreux avantages !

Pourquoi créer sa propre entreprise ? Pourquoi se lancer en France ? Comment ouvrir son entreprise et que faire après l’avoir monté ? Legalstart fait le point avec vous sur les principaux avantages et les modalités à accomplir pour créer sa propre entreprise.

Pourquoi créer son entreprise ?

Oser entreprendre présente de nombreux avantages ! Voici plusieurs arguments clés qui vous aideront à franchir le pas :

  • La liberté : créer sa propre entreprise permet au porteur de projet de devenir son propre patron et de s’organiser comme bon lui semble. Qu’il s’agisse de l’aménagement de ses horaires de travail ou de la manière dont il gère sa stratégie d’entreprise, en montant sa propre entreprise, il gagne incontestablement en liberté !
  • Le goût du défi : de nombreux entrepreneurs estiment que le fait d’avoir créé leur propre entreprise leur a permis de donner du sens à leur vie ! En effet, en se lançant le défi de créer son entreprise, l’entrepreneur sait qu’il doit s’investir pleinement pour faire en sorte que son projet devienne une réussite.
  • La créativité : en créant son entreprise, on a la chance de développer sa propre idée. Qu’il s’agisse d’un concept innovant ou d’un rêve d’enfant, le fait de monter son projet permet à l’entrepreneur de concevoir des prestations qui soient à la fois suffisamment originales et sérieuses pour attirer et fidéliser la clientèle.
  • L’autonomie : lorsqu’il crée sa propre entreprise, l’entrepreneur fixe lui-même ses objectifs et la manière dont il souhaite les atteindre. Il est donc rapidement confronté à la prise de décisions. Cela le pousse à continuellement challenger ses compétences et à gagner en autonomie.
  • Gagner plus d’argent : monter son entreprise peut vous permettre de mieux gagner votre vie en fonction de votre situation actuelle ! Il faut tout de même savoir que l’année du lancement de votre projet risque d’être compliquée financièrement et qu’il faut persévérer pour atteindre une rentabilité financière.
  • Donner du sens à sa vie : monter son entreprise peut être une façon de faire un métier qui vous fait rêver depuis plusieurs années et de changer du tout au tout votre parcours professionnel. L’entrepreneuriat est une aventure qui, si elle est bien pensée et préparée, peut changer votre quotidien et donner du sens à votre vie !

Comment trouver une idée pour créer son entreprise ?

Parce qu’un projet, c'est avant tout une idée, la première étape d’un projet entrepreneurial consiste à trouver la bonne idée pour créer sa propre entreprise

La bonne idée de création d’entreprise est celle qui :

  • fait écho à une réelle demande du public  ;
  • permet à l’entrepreneur de concilier travail et passion  ;
  • respecte les attentes de l’entrepreneur  ; et
  • permet à l’entrepreneur de mettre à profit ses connaissances et compétences.

Vous avez l’idée du siècle ? Elle ne fera pas nécessairement une entreprise florissante, pour la simple et bonne raison qu’il faut tester son projet avant de le commercialiser et de créer son entreprise. Il est indispensable d’en parler autour de vous, sans pour autant révéler toutes vos idées. Analysez vos concurrents et les tendances de votre secteur pour créer votre place dans le milieu.

Comment passer de l’idée au projet d’entreprise ?

Que ce soit afin de créer son entreprise en ligne ou pour créer son entreprise pharmaceutique, devenir entrepreneur ne s’improvise pas. À ce titre, il est indispensable de vérifier la fiabilité et la viabilité de votre projet. Pour cela, il est important de réaliser certaines tâches préalables à la création de votre entreprise.

Comment devenir entrepreneur ? Certaines démarches doivent être réalisées par le créateur d’entreprise, avant de lancer son projet. Il s’agit principalement de :

  1. la réalisation d’une étude de marché ;
  2. l’établissement d’un business plan ;
  3. la construction d’un plan financier.

Étape 1 : réaliser une étude de marché

L’étude de marché est une formalité indispensable avant de vous lancer dans votre projet professionnel. Cela va vous permettre de vérifier qu’il existe un véritable marché pour le bien ou le service que vous souhaitez proposer.  

C’est également à ce moment-là que vous en apprendrez plus sur votre clientèle cible, et principalement concernant le prix qu’ils sont prêts à payer. Cette étude vous permet aussi d’identifier vos principaux concurrents.

Étape 2 : établir un business plan

Rédiger son business plan est un tournant dans l’aventure de création d’entreprise. Il permet de vérifier que votre projet est viable et surtout de construire des bases solides pour séduire des potentiels investisseurs. 

Voici les étapes à suivre pour construire un business plan idéal : 

  • commencez par un résumé de votre projet dans la première partie intitulée “executive summary” ; 
  • présentez clairement votre projet ; 
  • exposez vos valeurs ; 
  • partagez votre choix de structure juridique ; 
  • présentez votre équipe le cas échéant ; 
  • présentez votre modèle économique ; 
  • faites des prévisions financières ; et 
  • étudiez la rentabilité de votre entreprise. 

☝️ Bon à savoir : n’hésitez pas à vous aider de notre modèle de business plan pour réaliser le vôtre.

💡Pour en savoir plus sur les démarches de création d'entreprise, téléchargez notre guide gratuit.

Étape 3 : construire un plan financier

Il s’agit là de la dernière étape préparative à la création d’une entreprise. Ce plan financier va vous donner une indication des prévisions financières, et vous aider dans votre quête de moyens de financement externes (love money, emprunt bancaire, crowdfunding, etc.).

S’il n’est pas possible de créer son entreprise sans argent, vous pouvez toutefois créer votre société avec très peu d’argent, voire bénéficier d’aide pour créer son entreprise

Voici un exemple des aides auxquelles vous pouvez éventuellement prétendre à condition de remplir les critères : 

  • l’aide à la reprise ou à la création d’entreprise (ACRE) ; 
  • l’allocation de retour à l’emploi (ARCE) ; 
  • le statut jeune entreprise innovante (JEI) ; 
  • l’exonération de cotisations sociales la première année d’activité (ACRE) ; et
  • le dispositif NACRE. 

L’idéal est de trouver des financements. En plus du financement interne que constituent vos économies personnelles, il peut être judicieux de se tourner vers des financements externes. 

Vous avez le choix d’opter pour une ou plusieurs des options suivantes : 

  • emprunt bancaire ; 
  • crowdfunding ; et
  • investisseurs privés.

Quel statut pour créer son entreprise ?

Comment créer son entreprise ? Il s’agit d’une question très courante pour énormément de personnes. Sachez qu’il existe de nombreuses formes de sociétés qui s’offrent à vous.

Vous pouvez vous lancer seul dans cette aventure ou faire le choix de vous associer.

Se lancer seul ou à plusieurs

Faire le choix d’entreprendre seul peut présenter certains avantages non-négligeables. Effectivement, vous êtes libre de prendre seul les décisions concernant la gestion de votre entreprise. À ce titre, vous n’aurez pas d’Assemblée générale à convoquer afin de prendre les décisions les plus importantes concernant l’avenir de votre entreprise.

Cependant, en vous lançant seul, il faut accepter d’être le seul maître à bord de votre structure. Par conséquent, il faut parfois prendre tous les risques liés à votre activité et admettre que vous êtes le seul responsable de vos décisions.

☝️ Bon à savoir : dans certains cas, il existe des formes juridiques vous permettant de passer facilement d’une société pluripersonnelle à une société unipersonnelle. C’est notamment le cas si vous décidez de transformer une EURL en SARL ou en transformant votre SASU en SAS.

État des lieux des différents statuts juridiques

Comment créer son entreprise en ligne ? Avant de vous lancer dans vos démarches de création, vous devez impérativement faire le tour d’horizon des différents statuts juridiques qui s’offrent aux créateurs d’entreprises.  

tableau-statuts-juridiques

Ainsi, selon vos envies et vos attentes, il existe certaines formes de société qui seront bien mieux adaptés à votre activité.  

Quelles sont les étapes pour créer son entreprise ?

Lorsque l’on se demande comment créer une entreprise pour exercer son activité professionnelle, il est primordial d’opérer une distinction entre les entreprises individuelles (ou auto-entreprise si option pour ce régime simplifié) et les sociétés. En effet, les étapes pour créer son entreprise diffèrent selon votre choix. Créer son entreprise individuelle est en général beaucoup plus rapide que créer sa société par exemple. Créer son entreprise pour les nuls, c’est possible. Voici comment vous y prendre. 

Comment créer une entreprise individuelle ?

Créer son entreprise individuelle en 2022 est moins complexe qu’avant. En effet, depuis le nouveau statut d’entrepreneur individuel qui est entré en vigueur le 15 mai 2022, vous n’avez plus qu’un seul choix en créant une entreprise individuelle, parce qu’il y a qu’un seul statut. Ensuite, si vous remplissez les conditions nécessaires, vous pourrez opter pour le régime simplifié de la micro-entreprise

Voici les étapes pour créer son entreprise individuelle. 

Étape 1 : réunir les pièces justificatives nécessaires 

Créer son entreprise individuelle est à la portée de tous. En effet, il vous suffit de réunir les pièces justificatives suivantes : 

  • un formulaire Cerfa P0 ;
  • une copie de votre pièce d’identité ;
  • un justificatif de domicile de moins de 3 mois ;
  • une déclaration sur l'honneur de non-condamnation ;
  • une attestation de filiation s'il n'apparaît pas sur le justificatif d'identité ;
  • en d'activité réglementée, il est nécessaire d'ajouter un justificatif de l'autorisation délivrée.

Étape 2 : faire sa déclaration d’activité 

Une fois vos documents réunis, vous devez faire une déclaration d’activité auprès du Centre des formalités des entreprises (CFE) compétent. 

Une fois complété, votre dossier doit être transmis auprès du Centre des formalités des entreprises (CFE) compétent selon votre type d’activité :

CFE compétent selon le type d’activité de l’auto-entreprise

Activité commerciale 

Chambre du Commerce et de l’Industrie (CCI)

Activité artisanale

Chambre des Métiers et de l’Artisanat (CMA)

Activité libérale

URSSAF 

Agent commercial 

Greffe du Tribunal de commerce

 

📝 À noter : si vous vous demandez comment créer son entreprise d’auto-entrepreneur, il s’agit d’une micro-entreprise, c'est-à-dire un régime spécial de l’entreprise individuelle. Pour cela, vous devez remplir le formulaire P0 auto-entrepreneur.

Étape 3 : faire une demande d’ACRE 

Vous pouvez bénéficier d’une exonération des charges sociales pour le début de votre activité (la première année d’activité) : l’ACRE.

Pour y prétendre, vous devez faire une demande d’ACRE en ligne uniquement si vous avez opté pour le régime de la micro-entreprise. À défaut, l’ACRE est automatique si vous remplissez les conditions.

Comment créer une société 

À la différence d’une auto-entreprise, la création d’une société nécessite l’accomplissement de formalités plus importantes. À ce titre, si vous vous demandez comment créer une entreprise, il est impératif de respecter certaines étapes indispensables.

Creation societe

Étape 1 : rédiger vos statuts 

La rédaction des statuts est l’étape la plus importante dans le processus de création d’une société. Effectivement, ceux-ci encadrent le fonctionnement et l’organisation de votre structure.

Selon votre statut juridique, les modalités de rédaction seront plus ou moins restrictives. En effet, pour les SAS la liberté dans la rédaction des statuts est plus importante que pour la SARL par exemple.

Étape 2 : déposer votre capital social 

Pour constituer votre société, vous devez vous constituer un capital social. Il s’agit de l’ensemble des apports en numéraire.

Après avoir réalisé ces apports, il vous faudra encore effectuer un dépôt de capital à la banque ou chez un notaire.

Lors de ce dépôt, vous recevrez une attestation de dépôt, que vous devrez transmettre lors de l’immatriculation de votre société.

Étape 3 : publier une annonce légale 

Cette étape permet d’assurer la publicité de la création de votre société auprès des tiers. Pour réaliser cela, il faut effectuer une annonce dans un journal d’annonces légales (JAL) situé dans le même département que votre société.

En contrepartie de cette publication, vous recevrez une attestation de parution.

Étape 4 : déposer votre dossier 

Pour terminer le processus de création de votre société, il vous faut procéder à un dépôt de dossier auprès du CFE ou du greffe du Tribunal de commerce compétent.

Pour cela, votre dossier doit comporter les éléments suivants :

  • un formulaire Cerfa M0 complété et signé ;
  • les statuts de votre société ;
  • une attestation de non-condamnation ;
  • une attestation de dépôt de capital ;
  • une attestation de parution dans un JAL.

Combien d’argent faut-il pour créer son entreprise ?

Quels coûts prévoir pour créer son entreprise ?

Lorsque vous décidez de créer une entreprise ou une société, chacune de vos formalités de création entraîne nécessairement des coûts.

📝 À noter : si vous faites le choix de la création d’une entreprise individuelle, les coûts de création seront plus faibles. Ainsi, pour créer son entreprise sans argent, il vaut mieux se tourner vers le statut d’auto-entrepreneur puisqu’il n’est pas nécessaire d’investir un capital de départ.

Pour déterminer le coût pour créer une entreprise, il faut reprendre chacune des étapes de création.

Frais de rédaction des statuts 

Ces frais dépendent de la personne chargée de la rédaction de ces statuts. Si vous décidez de procéder vous-mêmes à la rédaction, dans ce cas, vous ne vous exposez à aucun frais.

Vous pouvez également faire appel à un avocat ou notaire. Pour cela, il faut compter entre 1.500€ et 2.500€.

Enfin, vous pouvez solliciter l’aide d’une plateforme juridique, vous facturant cette prestation pour un montant de 200€ HT.

Frais de publication d’une annonce légale

En général, les frais de publication sont de 189 € HT en moyenne. Cependant, si votre société est située à Mayotte ou à la Réunion, il faut compter environ 227 € HT.

Frais d’immatriculation de la société 

Ces coûts, liés à votre immatriculation, dépendent de votre type d’activité :

  • pour une activité commerciale : environ 60 € ;
  • pour une activité artisanale : entre 70 € et 300 €.

Comment trouver les fonds pour créer son entreprise ?

S’associer pour augmenter les fonds

Si vous décidez de vous associer avec une autre personne, vous pourrez rassembler plus de fonds que si vous vous lancez seul.

En augmentant vos fonds, vous rassurez les établissements bancaires, qui auront davantage de confiance en votre projet.

En vous associant, vous pouvez également diviser vos coûts liés à la gestion quotidienne.

Les aides pour créer son entreprise 

Lorsque vous souhaitez créer une entreprise, il existe de nombreuses aides pour vous accompagner dans vos démarches.

Parmi les aides les plus récurrentes, on retrouve notamment :

  • L’aide au retour à l’emploi (ARE) vous permet de conserver vos allocations lors du lancement de votre activité. Ce maintien peut être total ou partiel selon que vous percevez ou non une rémunération liée à votre activité.
  • L’aide à la reprise et à la création d’entreprise (ARCE) vous permettant de toucher 45% du montant total des indemnités chômage que vous auriez dû percevoir au cours des 24 prochains mois.
  • L’aide aux créateurs et repreneurs d’entreprise (ACRE), vous offre une exonération de charges sociales pour la première année d’exercice. Cette exonération peut être totale ou partielle, en fonction de vos revenus.

Pour savoir si vous êtes éligible à l’ACRE, n’hésitez pas à utiliser notre simulateur :

Le financement bancaire de votre entreprise

Ce financement bancaire est un mode de financement externe, pour lequel un établissement financier accorde un prêt à une entreprise. Pour vous aider dans la création et le développement de votre société.

Ce prêt professionnel est très souvent indispensable pour procéder à la création de votre structure.

Les autres financements externes à votre entreprise

À côté de l’emprunt bancaire, qui est le mode de financement externe le plus courant. On retrouve d’autres moyens pour financer la création de votre entreprise.

Parmi les principaux modes de financement externes, on retrouve :

Modes de financements externes

La levée de fonds

Faire appel à des investisseurs souhaitant injecter de l’argent dans votre société.

À noter : quand un investisseur apporte son aide dans une entreprise, celui-ci récupère des parts sociales.

Le financement participatif 

Il s’agit d’un procédé permettant à votre entreprise d’être financé par :

  • des dons avec ou sans contrepartie ou ;
  • des prêts à titre gratuit ou onéreux, réalisé par des particuliers.

Le prêt inter-entreprises 

Il faut savoir qu’une entreprise ne peut pas financer n’importe quel projet. Il faut respecter certaines conditions :

  • le prêt effectué à une autre entreprise, ne doit pas être l’activité principale de l’entreprise ;
  • le prêt est réalisé au maximum sur 2 ans ;
  • un contrat de prêt doit être conclu entre les deux parties ;
  • il doit y avoir un lien économique entre les deux entreprises (sous-traitant, groupement d’intérêt économique, etc.).

Créer son entreprise : 5 questions fréquentes

Comment créer son entreprise sans diplôme ?

Dans la majorité des cas, il n’est pas nécessaire d’être titulaire d’un diplôme. Il vous suffit d’avoir les compétences de terrain et d’analyse afin de réussir dans votre aventure entrepreneuriale.

⚠️ Attention  : dans certain cas, il vous faudra justifier d’un diplôme pour exercer une activité. C’est notamment le cas pour les activités réglementées par une fédération ou un Ordre.

Comment se faire connaître ?

Une fois que votre projet de création d’entreprise a abouti, il est important de mettre en place un plan marketing, fixant les différentes opérations marketing à entreprendre pour atteindre les objectifs prévus.

Pour remplir ces objectifs, il est parfois intéressant de créer une page ou un site internet. Ainsi, si vous vous demandez comment créer une page Facebook pour son entreprise ? Sachez que les démarches sont relativement simples, il vous suffit de vous créer un compte pour votre structure et de créer une page Facebook.

Démissionner pour créer son entreprise : bonne ou mauvaise pratique ?

Beaucoup de français rêvent de tout plaquer pour créer une entreprise. Pour cela, il est commun de démissionner avant de vous lancer dans l’entrepreneuriat.

Cependant, une démission n’est pas quelque chose qu’il faut prendre à la légère. Pour sécuriser votre projet, il est important de procéder à certaines vérifications :

  • faire une analyse de compétence, vous permettant de faire un bilan de vos compétences professionnelles et personnelles afin d’apprécier la faisabilité de votre projet.
  • vérifier votre contrat de travail, pour vérifier la durée de votre période de préavis. Celle-ci dépend de votre entreprise et de votre ancienneté.
  • faire le point sur vos finances, nécessaire à la création d’une telle structure.

Pour contrecarrer les effets négatifs de la démission, il est possible de créer son entreprise en étant salarié. En effet, il est possible de profiter du statut d’auto-entrepreneur et de salarié.

Quelle formation pour créer son entreprise ?

Pour vous aider dans la création de votre entreprise, il existe différentes formations proposées par plusieurs organismes (CCI, CMA, Pôle Emploi, etc.). Ces formations vous permettent de comprendre et d’apprendre les bases de la création et de la gestion d’entreprise.

L’objectif de ces formations est de vous assurer que vous êtes en mesure de comprendre les enjeux du chef d’entreprise.

Qui contacter pour créer son entreprise ?

Il existe de nombreux interlocuteurs qui peuvent vous accompagner dans la création de votre structure. Il peut s’agir tant qu’organisme public (Agence France Entreprendre, BpiFrance, etc.) que de professionnel comme les avocats ou notaires. Cependant, il existe également des plateformes juridiques en ligne vous accompagnant dans votre projet de création d’entreprise.

Abonnez-vous à la newsletter mensuelle de tous les entrepreneurs 🚀
FN

Faustine Nègre

Diplômée de l'Université Paris I Panthéon-Sorbonne.

Sous la direction de Pierre Aïdan, docteur en droit et diplômé de Harvard.

Fiche mise à jour le

Guide-seo-lancer-son-projet-entreprise

Lancer votre projet en 6 étapes : télécharger notre guide