Article mis à jour le 12 octobre 2018

Devenir organisateur d'événement : quelles étapes?

Héloïse FOUGERAY
Diplômée d'un Master II en Droit de la Propriété Intellectuelle aux Universités partenaires Paris I Panthéon-Sorbonne et Paris-Saclay. Sous la direction de Pierre Aïdan, docteur en droit et diplômé de Harvard.
Temps de lecture : 3 min

Vous aimez organiser des événements de toute sorte et vous souhaitez en faire votre métier ? Ouvrir une agence événementielle offre des opportunités intéressantes. En 2015, le secteur de la communication représentait environ 2% du PIB français, soit 46 milliards d’euros. Au sein du domaine de la communication, le domaine de l’événementiel faisait partie des secteurs les plus dynamiques.

Alors saisissez votre chance ! On vous explique toutes les étapes clés pour devenir organisateur d’événements.

Devenir organisateur d'événement

Quelles qualités pour devenir organisateur événementiel ?

Avant de vous lancer, mieux vaut être sûr que devenir organisateur événementiel est fait pour vous ! Pour être un bon organisateur événementiel, plusieurs qualités sont requises, et notamment :

  • Créativité et esprit d’initiative : un organisateur d’événements doit avoir des idées originales et se renouveler sans cesse pour attirer le public à ses évènements et convaincre ses clients.
  • Investissement et capacité organisationnelle : il doit s’investir dans son projet afin de permettre son aboutissement. Savoir prioriser et s’organiser est essentiel pour coordonner tous les éléments nécessaires à la mise en place de votre projet (date, prestataires, public potentiel…).
  • Bon relationnel et sens de la communication : être un bon communicant est indispensable, notamment sur le web. Il est donc utile de posséder de bonnes capacités rédactionnelles. Il est également nécessaire d’être doté d’un bon relationnel pour pouvoir collaborer avec vos nombreux prestataires.
  • Détermination et sens du détail : la motivation est de rigueur pour porter votre projet jusqu’au bout. Pour un évènement réussi, chaque détail compte et il faut être capable de gérer les situations stressantes en cas d’imprévus de dernière minute.

Bon à savoir : il est possible de devenir organisateur d'évènement dans de nombreux domaines de spécialité. A titre d'exemples, si vous êtes passionné par l'organisation de mariage, découvrez comment devenir wedding planner, ou si vous êtes plutôt attiré par le domaine de l'e-sport, renseignez-vous sur comment devenir joueur de jeux vidéo professionnel et les métiers annexes.

Faut-il une formation en événementiel ?

Comment devenir organisateur événementiel ? Une formation organisatrice d’évènement est-elle requise ? La réponse est en principe positive. Même si les profils d'organisateurs d'événements sont généralement plutôt variés, se tourner vers certaines formations est recommandé. Point sur les formations recommandées :   

  • Le métier d'organisateur d'événement est principalement ouvert aux personnes titulaires d’un niveau bac+2 en école, BTS, DUT de communication ou en commerce, avec une spécialisation en événementiel. La raison est simple : la maîtrise des nouvelles technologies et des réseaux sociaux est aujourd’hui un prérequis pour promouvoir efficacement vos évènements.
  • Par la suite, il est recommandé de continuer vos études en licence professionnelle spécialisée en communication événementielle (bac+3). Ce niveau d’études permet souvent de débuter par un poste d'assistant organisateur d’événements.
  • Enfin, poursuivre jusqu’en master de communication (bac+4 et bac+5) en école ou en université peut être valorisé et vous permettra d’accéder d’emblée à un poste de chargé de projet événementiel.

Toutefois, même si vous n’avez pas de diplôme, vous avez la possibilité de devenir organisateur d’évènement si vous avez acquis une solide expérience dans ce domaine .

Quel salaire en organisatrice d’évènement ? En début de carrière, le salaire est d’environ 2 200€ brut.

La réalisation d’un business plan dans l'événementiel

Avant de créer votre entreprise d’organisation d’évènement, il est très important que vous procédiez à l’élaboration d’un business plan. Cela vous permettra d’évaluer les chances de succès de votre projet. Vous devez notamment définir la zone géographique dans laquelle vous souhaitez vous établir, la densité de concurrents qui y sont présents et leurs tarifs, le montant espéré de vos revenus, etc. Le but est de déterminer si votre entreprise a des chances d’être rentable sur le long terme.

Par ailleurs, réfléchissez attentivement à l’identité de votre entreprise événementielle (nom, logo, site web, etc.) ainsi qu’à la création d’un réseau comprenant les différents prestataires vous permettant d’organiser vos événements.

Quel statut juridique pour un organisateur événementiel ?

Comment devenir organisateur événementiel ? Il vous faut choisir un statut juridique. Vous avez principalement le choix entre le statut d’auto-entrepreneur ou la création d’une société  (SAS, SASU, SARL, EURL).

Devenir auto-entrepreneur dans l’événementiel

Être organisatrice évènementielle auto-entrepreneur est tout à fait envisageable !  

Le statut d'auto-entrepreneur peut être utile pour vous lancer. En effet, il permet une création et une gestion simple de votre entreprise. Il présente aussi des avantages fiscaux et comptables.

Toutefois, c’est un statut qui peut affaiblir votre crédibilité face à vos partenaires. Il peut donc être utile de changer de forme juridique une fois que votre activité sera bien installée.

Quoi qu’il en soit, le développement de votre activité en auto-entrepreneur est limité au respect des plafonds auto-entrepreneur : votre chiffe d'affaires annuel ne peut dépasser 70 000€. Au-delà, votre statut évoluera automatiquement vers le régime classique de l’entreprise individuelle. Pour en savoir plus, consultez notre fiche sur les conséquences du dépassement des plafonds auto-entrepreneur.

Créer sa société dans l’événementiel

Dès le départ, ou après un passage en auto-entrepreneur, vous avez le choix entre plusieurs formes de société pour devenir organisateur événementiel en créant une agence événementielle :

  • Devenir organisateur d’évènement seul : cela peut être fait en EURL (SARL avec un seul associé) ou en SASU (SAS avec un associé unique). La SASU est souvent préférée pour sa souplesse de fonctionnement et le fait que son Président est rattaché au Régime général de la Sécurité sociale comme assimilé-salarié.
  • Devenir organisateur d’évènement avec des associés : c’est possible en SARL ou en SAS. La SAS est également souvent préférée pour les mêmes raisons que la SASU.

Plus plus d’informations, nous vous invitons à consulter nos 6 conseils pour créer une agence événementielle.

Prêt à organiser des événements qui marqueront les esprits ? Vous avez désormais toutes les clés en main pour débuter les festivités. Alors n’hésitez plus et ouvrez votre agence événementielle en ligne !

Mise à jour le : 12/10/2018

Rédacteur : Héloïse Fougeray, diplômée d'un Master II en Droit de la Propriété Intellectuelle aux Universités partenaires Paris I Panthéon-Sorbonne et Paris-Saclay. Sous la direction de Pierre Aïdan, docteur en droit et diplômé de Harvard.

Inscrivez-vous à notre newsletter

pour recevoir nos dernières informations