12 août 2020

Plan tourisme: quelles nouvelles activités sont concernées?
Temps de lecture : 2 min

Matthieu Pace
Diplômé de l’Université Paris III Sorbonne Nouvelle. Sous la direction de Pierre Aïdan, docteur en droit et diplômé de Harvard.

Besoin d'en savoir plus?

Suite à la pandémie du Covid-19, on dénombre de nombreuses entreprises en difficulté dans le secteur du tourisme. Pour les aider, le gouvernement propose un Plan tourisme depuis le 14 mai jusqu’au 31 décembre 2020. Désormais, ce plan de relance du tourisme est élargi pour englober davantage de professionnels du secteur. On vous explique ces changements en détail.

plan tourisme

Extension du plan tourisme: qui est concerné?

Comme annoncé conjointement par le ministre de l’Économie, des Finances et de la Relance et le secrétaire d’État en charge du tourisme, dès le 10 août 2020, le plan tourisme concerne 8 nouvelles professions du secteur.

Cette décision résulte de la volonté de soutenir les acteurs qui gravitent autour des entreprises du tourisme. En effet, ces derniers sont directement impactés par la crise économique que traverse le secteur depuis plusieurs mois. De ce fait, le plan tourisme du Covid s’applique désormais aux:

  • Commerces de souvenirs et de piété;
  • Boutiques d’aéroports;
  • Magasins de galeries marchandes;
  • Services auxiliaires de transport par eau;
  • Sociétés de paris sportifs;
  • Traducteurs-interprètes;
  • Labels phonographiques;
  • Autres métiers d’art.

Dès à présent, et jusqu’à la fin d’année 2020, les professionnels exerçant dans l’une de ces 8 activités peuvent bénéficier des mesures du plan de soutien au secteur du tourisme. Ainsi, le plan tourisme du Coronavirus sert tout autant à soutenir les entreprises touristiques que les acteurs qui dépendent de leur activité pour se maintenir à flot.

Les mesures du plan tourisme

Lancé depuis le 14 mai 2020, le plan tourisme prévoit d’aider les entreprises jusqu’à la fin de l’année. Ce dispositif, désormais élargi aux acteurs qui gravitent autour du secteur touristique, repose sur 3 principes:

  • La prorogation de l’activité partielle jusqu’à la fin de l’année;
  • L’exonération des cotisations sociales des PME et TPE de mars à juin;
  • La prolongation de l’ouverture du fonds de solidarité jusqu’en décembre 2020.

Concernant le fonds de solidarité pour les TPE et PME, les critères d’éligibilité sont eux aussi étendus depuis le 20 juin 2020. Les nouvelles conditions d’obtention sont désormais:

  • Générer un chiffre d’affaires de 2 millions maximum (contre 1 million à l’origine);
  • Embaucher jusqu’à 20 salariés (au lieu de 10 initialement).

Bon à savoir: sur les 43,5 milliards d’euros que l’État compte investir pour aider l’entrepreneuriat, 18 milliards sont dédiés au plan de relance du tourisme et aux autres dispositifs pouvant aider le secteur.

D’autres mesures viennent compléter le plan tourisme, comme notamment l’augmentation du plafond journalier des tickets restaurants (de 19€ à 38€ dans les restaurants) ou le renforcement du plan d'investissement prévoyant 3 milliards d’investissements pour accompagner la reprise et la transformation du secteur.

Les mesures phares de ce vaste plan d’investissement sont:

  • L’investissement de plus de 1,3 milliard d’euros par le groupe Caisse des Dépôts et Consignations (Bpifrance, Banque des Territoires, La Banque postale) dans le secteur du tourisme;
  • Le triplement du Fonds Tourisme Social Investissement pour une augmentation de ses capacités d’investissement à hauteur de 225 millions d'euros et des critères d’éligibilité assouplis;
  • La mobilisation de 600 millions d’euros par le groupe Caisse des Dépôts et Consignations pour des crédits de court et long terme;
  • Le renforcement du prêt Tourisme proposé par Bpifrance jusqu’à atteindre 1 milliard d’euros;
  • L’accompagnement de près de 1.500 entreprises par Bpifrance s'appuyant sur du conseil, de la formation et des programmes d’accélération;
  • L’augmentation de l’appui aux territoires par la Banque des Territoires avec un renforcement de la capacité de France Tourisme Ingénierie à hauteur de 29,5 millions d’euros.

En définitive, l’extension du plan tourisme du gouvernement est une excellente nouvelle pour tous les professionnels du secteur qui vont pouvoir bénéficier de mesures d’aides adaptées à leur situation. Désormais, vous savez tout ce que prévoit ce nouveau plan tourisme et si votre entreprise y est éligible.

Mise à jour : 12/08/2020
Rédaction : Matthieu Pace, diplômé de l’Université Paris III Sorbonne Nouvelle. Sous la direction de Pierre Aïdan, docteur en droit et diplômé de Harvard.

Besoin d'en savoir plus?

Recevez gratuitement les meilleurs articles de la catégorie Coronavirus & Entrepreneurs

Recevoir les articles