17 août 2020

Le port du masque en entreprise va-t-il être obligatoire?
Temps de lecture : 3 min

Matthieu Pace
Diplômé de l’Université Paris III Sorbonne Nouvelle. Sous la direction de Pierre Aïdan, docteur en droit et diplômé de Harvard.

Besoin d'en savoir plus?

Jusqu’à présent, le port du masque au travail n’était pas obligatoire. En effet, seuls les lieux publics clos, certains marchés et quelques rues étaient concernés par cette obligation. Pourtant, face à l’augmentation des contaminations, le gouvernement souhaite étendre ce dispositif aux entreprises dès la rentrée. Voici un bilan de la situation actuelle.

masque en entreprise

Masque en entreprise: pourquoi le rendre obligatoire?

Lorsque l’État a décidé de rendre le port du masque obligatoire dans certains lieux, les entreprises n’étaient pas concernées, mais le Haut Conseil de la Santé n’avait pas manqué de préciser qu’au vu du “rebond effectif de l’épidémie [dans les entreprises], le gouvernement n’exclut pas de renforcer [les mesures] pour garantir la santé et la sécurité des salariés”.

Dans un climat de reprise épidémique, les pouvoirs publics décident donc de convoquer les partenaires sociaux pour prendre de nouvelles mesures permettant d’éviter la propagation du coronavirus au travail, tout en assurant la continuité de l’activité économique.

Bon à savoir: les nouveaux dispositifs sont présentés mardi aux partenaires sociaux afin d’être appliqués, au plus tard, dès la fin du mois d’août.

Le but est de préparer les entreprises à poursuivre leurs activités à la rentrée, tout en évitant une recrudescence massive des contaminations. Comme le rappelle Élisabeth Borne, ministre du Travail, “on doit éviter à tout prix un nouveau confinement”.

Masque obligatoire en entreprise: quelles mesures?

Bien qu’il faille attendre demain pour connaître l’ensemble des mesures prises par l’État, il est déjà prévu que le port du masque en entreprise soit préconisé lors de vos déplacements dans les locaux. Le masque doit aussi être porté dans les salles de réunion dépourvues d’aération naturelle.

En revanche, si le Haut Conseil de la Santé s’est prononcé en faveur du port systématique du masque en entreprise, les pouvoirs publics ne semblent pas vouloir l’imposer dans les bureaux individuels, ou lorsque la distanciation sociale est respectée.

À l’heure actuelle, le gouvernement et le Haut Conseil de la Santé doivent rendre un avis sur la viabilité des open spaces. Les interrogations se tournent notamment sur les moyens à mettre en œuvre pour empêcher le virus de circuler (vitres en Plexiglas, distanciation des salariés, roulement des équipes sur place, etc.)

En plus du port du masque, l’État ne manque pas de rappeler que les locaux de l’entreprise doivent être aérés au maximum et nettoyés le plus régulièrement possible. Pour permettre aux salariés de venir travailler sans prendre de risque, l’employeur est également tenu de mettre à disposition de chacun:

  • Des masques en quantité suffisante;
  • Du gel hydro-alcoolique.

À noter: au-delà des mesures autour du port du masque en entreprise, les pouvoirs publics précisent que le télétravail reste l’une des meilleures alternatives pour lutter activement contre le Covid-19 dans les zones où le virus circule le plus.

Ainsi, le gouvernement souhaite élargir les mesures relatives au port du masque au travail afin de le rendre obligatoire dans certaines situations. Cette décision fait suite à la hausse des contaminations de ces dernières semaines, et vise à préparer la reprise économique. D’ici demain vous saurez quelles sont les mesures prises par l’État et les partenaires sociaux.

Mise à jour : 17/08/2020
Rédaction : Matthieu Pace, diplômé de l’Université Paris III Sorbonne Nouvelle. Sous la direction de Pierre Aïdan, docteur en droit et diplômé de Harvard.

Besoin d'en savoir plus?

Recevez gratuitement les meilleurs articles de la catégorie Coronavirus & Entrepreneurs

Recevoir les articles