06 mai 2021

Comment se déroulera la réouverture des commerces suite au confinement d’avril?
Temps de lecture : 3 min

Jeanne Bahu
Diplômée d'un Master 2 de Droit de l'Université de Lille 2. Sous la direction de Pierre Aïdan, docteur en droit et diplômé de Harvard.

La fin du confinement d’avril 2021 approche et il semble être temps de décider de la procédure de réouverture des commerces, lieux culturels et sociaux, jusqu’alors fermés. 

Dès lors, le calendrier de réouverture des commerces non essentiels se précise, tout en restant soumis à l’évolution du virus. Legalstart vous donne quelques points clefs de ce déconfinement et vous explique le nouveau protocole sanitaire des commerces lors de la réouverture

Pour des informations plus complètes, n’hésitez pas à télécharger notre guides des mesures pour les entreprises face au coronavirus.

Quelles sont les dates clefs de ce déconfinement?

Le calendrier sorti le 29 avril permet de fixer plus précisément la date de réouverture des commerces suite à ce confinement d’avril 2021.

Le déconfinement serait dès lors progressif. Le 26 avril, les crèches, écoles maternelles et élémentaires ont pu à nouveau accueillir les enfants en présentiel. 

Depuis le 3 mai, les restrictions territoriales sont levées, cela signifie que les déplacements inter-départementaux sont autorisés et la limite de 10 kilomètres n'est plus de rigueur.

Les commerces fermés en raison du covid ne pourront pas réouvrir avant le 19 mai.

Cependant, les commerces fermés en raison du covid le resteront jusqu’à la mi-mai. Aucune date précise n’a été fixée. 

Une pétition a été rédigée par beaucoup de personnalités du monde commercial, et tant les directeurs de grands magasins que de petites boutiques indépendantes ont pu la signer. Celle-ci demande l’ouverture des commerces non-essentiels au 10 mai, afin de profiter du pont du 13 mai. Le mois de mai étant, en temps normal, un mois extrêmement bénéfique pour les commerçants, ils refusent d’accepter l’idée que celui-ci pourrait, comme les mois précédents, leur être retiré. Les aides à la transition numérique et à la gestion des stocks ne permettent pas de combler le manque de chiffre d’affaires de certains commerçants.

Cependant, il semble que le choix de la date du 19 mai pour la réouverture des commerces, soit irrévocable. Celle-ci serait organisée simultanément avec la réouverture des terrasses, et lieux de culture comme les musées.

Les conditions resteront alors extrêmement strictes, mais s’assoupliront au fil du temps et d'ici au début de l’été. 

À noter: il faudra attendre le 9 juin pour assister à la réouverture des foires et des salons, également essentiels à de nombreux commerçants, tant pour constituer leur futur stock que pour faire connaître leurs produits et services.

La vente en ligne et le click and collect ont, cependant, trouvé leur place dans le paysage commercial et l’on peut présager que ces nouvelles techniques de vente garderont leur place au sein des différents commerces. 

Quel sera le nouveau protocole sanitaire des commerces lors de la réouverture? 

Réouverture progressive rime avec mise en place des gestes barrières dans les commerces. Les commerçants se disent encore une fois prêts à renforcer le protocole sanitaire au sein de leurs commerces. Ils proposent de “trouver un équilibre”, qui leur permettrait d’ouvrir leurs portes, tout en limitant la propagation du virus. 

Une proposition a été faite par les commerçants : un client pour 8m2. Bien sûr, cela limiterait considérablement le nombre de clients qui fréquentent la boutique, mais, aux yeux des commerçants, cela leur permettrait néanmoins de procéder à la réouverture des commerces.

À noter: les commerces restés ouverts durant le confinement peuvent, pour l’instant, garder le même protocole sanitaire, dans l’attente d’éventuelles nouvelles règles.
Les annonces relatives aux dates de déconfinement n’ont apporté aucune précision quant à un changement du protocole sanitaire, celui-ci sera maintenu lors de la réouverture. Le calendrier précise qu’à compter du 30 juin 2021, les gestes barrières et la distanciation sociale seront toujours de mise. Nous vous présentons quelques gestes barrières et mesures sanitaires qui seront encore d’usage lors de la réouverture :

  • Les affichages obligatoires relatifs à la covid dans les commerces : Santé Publique France propose des affiches sur son site internet, utilisables par tous les commerçants. Celles-ci rappellent la nécessité de porter le masque, ou encore les gestes barrières principaux, mais aussi l’obligation de distanciation sociale au sein des espaces clos, ou même dans la rue. Celles-ci pourront ainsi être accrochées à l’entrée des magasins, pour rappeler aux clients que la rigueur reste de mise. 
  • Une jauge covid pourra donc être mise en place dans les magasins, reste à étudier quelle distance entre chaque client limiterait la propagation du virus.
  • L'intégralité des règles sanitaires covid resteront donc en vigueur. Sans annonce contraire de la part du Gouvernement, le port du masque et autres limitations du contact physiques resteront de rigueur. Les commerçants continueront de proposer du gel hydroalcoolique à l’entrée des magasins, mais aussi à effectuer des efforts pour renouveler l’air régulièrement dans les espaces clos.

En effet, l’important sera de préserver la santé des clients, mais également des commerçants et de leurs employés. L’employeur a un rôle dans les mesures de prévention de l’épidémie au travail


Suite à ces informations plus précises relatives à la réouverture des commerces, la possibilité d’enfin lever le rideau dès la mi-mai constitue un but pour les commerçants. Ceux-ci évoquent déjà le travail à faire au sein des boutiques afin de présenter les stocks accumulés depuis la fermeture.

Mise à jour : 06/05/2021

Rédaction : Jeanne Bahu, diplômée d'un Master 2 de Droit de l'Université de Lille 2. Sous la direction de Pierre Aïdan, docteur en droit et diplômé de Harvard.

Recevez gratuitement les meilleurs articles de la catégorie Coronavirus & Entrepreneurs

Recevoir les articles