En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies destinés à réaliser des statistiques de navigation et à vous proposer des offres adaptées à vos besoins.
En savoir plus
Fermer
Marine de Villoutreys
Diplômée de l’université Paris II Panthéon-Assas et élève avocat à l’Ecole de Formation du Barreau de Paris. Sous la direction de Pierre Aïdan, docteur en droit et diplômé de Harvard.
Article mis à jour le 25 juin 2015
Temps de lecture : 2 min

Publié le 25 juin 2015

Paris est officiellement candidate aux Jeux Olympiques en 2024 depuis mardi 23 juin.

Estimation du budget prévisionnel: 6,2 milliards d’euros réparti entre les investissements dans les infrastructures et les dépenses de promotion et de sponsorship.

Des dépenses pour la ville-hôte certes, mais également des recettes potentielles.

Quels seraient les risques et retombées si la candidature tricolore était retenue? 

Création d’emplois et d’entreprises

Recevoir les JO est susceptible de générer des milliers d’emplois et de favoriser la création d'entreprise. Cela se prépare en amont. A l’échelle nationale et à Paris bien sur, il faudra mettre l’accent sur des programmes de formation. Pour accueillir massivement des touristes étrangers, il est nécessaire de s’adapter à leurs spécificités linguistiques et culturelles. Les emplois utiles sont majoritairement des emplois de service à la personne: guide touristique, traducteurs, chauffeur de taxi, accompagnateur de groupe, hôtelier, etc. Dans tous ces secteurs, les JO constitueront donc une formidable opportunité pour la création d’entreprise, sous forme de société (SAS, SARL, etc.) ou d’auto-entreprise. A titre d'exemple, le nombre de création de société par actions simplifiée unipersonnelle (SASU) risque d'augmenter dans le domaine des transports. La forte affluence de touristes dans la capitale conduira certainement au développement de nouveaux moyens de transports rapides et bon marché tels que les VTC.

Un boost ponctuel de la consommation

Les touristes consommeront tous en France! Parmi les produits qui se vendent le mieux lors des JO, il y a les produits sportifs (maillots aux couleurs de son équipe notamment), et les denrées alimentaires. Plus largement tous les commerces de la capitale profiteront de l’afflux de touristes. Créer une société ou ouvrir un commerce au moment des JO peut permettre de booster le lancement de votre activité.

La bête noire : le dépassement du budget 

Le principal écueil de toutes les villes-hôtes réside dans la difficulté des organisateurs à estimer de manière précise les dépenses pour des projets de cette envergure. Londres 2012: budget initial 8,45 milliards d’euros, facture finale 13 milliards! De manière plus controversée, Sotchi 2008: budget initial 14 milliards, facture finale plus de 34 milliards. Athènes 2004, budget initial 4,6 milliards, facture finale presque 10 milliards!  De quoi calmer les ardeurs des contribuables français mais apte à donner du travail aux entrepreneurs présents dans le secteur du BTP.

 

73% des français sont favorables à la candidature de Paris. Le comité statuera définitivement en mai 2016 contre les 3 concurrents déclarés: Rome, Hambourg et Boston.  Avec un budget maitrisé et des dépenses d’infrastructures bien pensées, un tel événement aurait un impact résolument positif sur la création d’entreprise en France, l’économie et l’attractivité du pays.

Marine @ Legalstart.fr

Inscrivez-vous à notre newsletter

pour recevoir nos dernières informations