En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies destinés à réaliser des statistiques de navigation et à vous proposer des offres adaptées à vos besoins.
En savoir plus
Fermer
Article mis à jour le 20 mai 2014

Avez-vous le bon profil pour devenir entrepreneur ?

Malo de Braquilanges
Diplômé de Sciences Po Paris. Sous la direction de Pierre Aïdan, docteur en droit et diplômé de Harvard.

Publié le 20 mai 2014

Comme 30% des Français(es), l’idée de devenir entrepreneur vous a un jour effleuré l’esprit : cet article est pour vous ! Devenir entrepreneur, c’est choisir d’être votre propre patron. Cela signifie plus de liberté dans votre travail, mais aussi plus de responsabilités, y compris financières.

 

Cette considération freine de nombreuses personnes qui pensent ne pas être suffisamment armées pour y faire face. Voici quelques éléments pour remettre en perspective les idées reçues sur l’entrepreneur-type et arrêter l’autocensure :
 
 
  1. L’entreprenariat se diversifie. L’image que l’on se fait de l’entrepreneur est souvent celle d’un homme d’une quarantaine d’années. Ce profil reste majoritaire chez les créateurs de sociétés mais il est heureusement loin d’être un pré-requis. L’entreprenariat se féminise de plus en plus : plus de 30% des entrepreneurs en France sont aujourd’hui des femmes. Par ailleurs, le statut d’auto-entrepreneur a beaucoup contribué à diversifier les profils. Plus de la moitié des créateurs choisissent ce statut pour devenir entrepreneur. L’auto-entreprenariat a encouragé les étudiants et les retraités à se créer une activité de complément ; pour un chômeur, devenir entrepreneur permet de créer son propre emploi
  2. Le diplôme n’est pas essentiel. Vous n’avez jamais entendu parler de business plan et vous pensez que vous ne pourrez pas vous mesurer aux diplômés d’écoles de commerce ? Rassurez-vous, ne pas avoir de diplôme n’est pas un frein pour devenir entrepreneur. Et tandis que Mark Zuckerberg (Facebook) a étudié à Harvard, Xavier Niel (Free) et beaucoup d’autres ont réussi malgré (ou peut-être grâce à) l’arrêt de leurs études. Aujourd’hui, plus de la moitié des entrepreneurs français n’ont pas de diplôme supérieur au bac (statistiques INSEE pour les créations d’entreprises en 2010). Un niveau de formation élevé n’aide donc pas forcément à se lancer, d’autant plus que les diplômés seront tentés par le confort d’un salaire d’embauche élevé.
  3. Chaque compétence est valorisable, aucune n’est incontournable. Faire vivre une entreprise requiert quelques connaissances en marketing, en comptabilité, en droit, en logistique, en communication… Bref en à peu près tout ! Devenir entrepreneur ne nécessite pas d’être capable de tout faire tout seul. Au contraire, sachez identifier vos points forts et bien vous entourer pour remédier à vos faiblesses, que ce soit en faisant appel à des conseils extérieurs ou en vous recrutant des profils complémentaires au vôtre.
  4. La conviction compte plus que l’expertise. Mieux vaut vous lancer dans un secteur qui vous intéresse et où vous êtes convaincu d’apporter une plus-value. Pas de panique si vous ne connaissez pas bien le fonctionnement du marché visé. Faites des recherches approfondies sur internet et n’hésitez pas à rencontrer des professionnels et des clients du secteur pour réaliser votre étude de marché et vous positionner au mieux.
  5. Les qualités qui font la différence. Le bon profil pour devenir entrepreneur, c’est avant tout une question de personnalité. Vous vous demandez si vous avez les qualités requises pour devenir entrepreneur : c’est déjà le signe d’un intérêt sérieux pour l’entreprenariat  et de votre volonté de bien faire. Si en plus vous êtes créatif, persévérant et passionné, alors nul doute que vous ferez un bon entrepreneur !
En exploitant au mieux vos talents et vos passions, vous aurez toutes les chances de réussir dans l’entreprenariat. Il n’y a pas un seul bon profil pour devenir entrepreneur, mais autant de profils que de types d’activité ! Quelles que soient vos compétences et la nature de votre projet, vous avez déjà un allié : vous pouvez compter sur legalstart.fr pour sécuriser tous les aspects juridiques de votre entreprise.

Inscrivez-vous à notre newsletter

pour recevoir nos dernières informations