Article mis à jour le 07 avril 2017

Il est temps de tirer la Sirette d'alarme

Ombeline Cathelineau
Élève-avocate à l’EFB et diplômée de l’Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne. Ombeline est spécialisée dans l’accompagnement juridique des entrepreneurs. Sous la direction de Pierre Aïdan, docteur en droit et diplômé de Harvard.

Publié le 7 avril 2017

L’administration est une véritable jungle pour celui qui part sans son petit “kit de survie”.

Indiana Jones des sociétés et des associations, le Royaume de l’administration n’aura plus de secret pour vous si vous supprimez le mot “Sirette” de votre vocabulaire !

Nous vous expliquons d’où vient la confusion entre le mot “Sirette” et “Siret” et pourquoi il est préférable de taper “Siret” dans votre moteur de recherche Internet.

Sirette et Siret : d’où vient la confusion ?

Pour mieux comprendre d’où vient la confusion entre Sirette et Siret, nous sommes allés interroger nos formalistes, source de savoir incontestable. Chacun avait sa version des faits, voici quelques témoignages :

“Sirette ? Sûrement parce que c’est beaucoup plus rigolo que l’orthographe de Siret ! Non, plus sérieusement, parce que nous avons tendance à accentuer le “t” de Siret sans que cela soit justifié d’ailleurs” nous a répondu Chloé.

Perdu dans ses pensées, Emmanuel nous répondit “Effectivement c’est une erreur. Mais si on n’accentue pas le “t”, on pourrait penser que nous parlons d’un ciré jaune et là….c’est la cata.”

Ébahie par la coïncidence dont elle venait de faire l’expérience, Domitille nous expliqua “Et bien figurez vous que, pas plus tard qu’hier, j’ai fait une demande d’immatriculation pour une société dont l’un des associés s’appelait “Sirette” ! Sirette est un nom propre, et pas un nom commun.”

Amusé par la question que nous lui posions, Vincent, plein d’ironie, ajouta “Sirette plutôt que Siret ? Pourquoi pas ! Mais si on accepte ça, il faudra aussi modifier Sirene par Sirène !”

Ces témoignages nous ont permis de réaliser une chose : la mauvaise orthographe du mot “siret” provient d’une mauvaise prononciation !

Pourquoi doit-on oublier le Sirette ?

Si vous tapez “Sirette” dans votre moteur de recherche, vous ne risquez pas de trouver immédiatement ce que vous cherchez. Lorsque vous tapez “Sirette”, vous êtes susceptibles de chercher plusieurs informations.

Qu’est ce que le numéro Siret ?

La numéro SIRET (Système Informatique pour le Répertoire des Entreprises sur le Territoire) est un numéro permettant d’identifier les établissements de la société ou de l’association auprès de l’Insee.

Il est composé de 14 chiffres, issus du :

  • numéro SIRENE (9 chiffres) qui permet d’identifier la société ou l'association elle-même ; et
  • NIC qui est un numéro d’ordre à quatre chiffres attribué à l’établissement et d’un chiffre de contrôle permettant de vérifier la validité de l’ensemble du numéro Siret.

Comment avoir un numéro Siret pour votre société ou votre association ?

Un numéro Siret est automatiquement attribué à toute société ou établissement immatriculé. Une fois la société immatriculée par le greffe, le dossier est transmis à l’Insee qui attribue le numéro à la société. Le numéro Siret est alors indiqué dans le K-bis de la société et est disponible sur le site infogreffe.fr.

En revanche, pour obtenir un numéro Siret pour une association, il est nécessaire d’en faire la demande auprès de l’Insee. Contrairement aux sociétés, les associations n’ont pas nécessairement de numéro Siret. Si vous en faites la demande auprès du centre compétent, vous recevrez l’avis de situation Insee dans lequel le numéro figurera. Vous pouvez également consulter le numéro Siret des associations sur le site dédié au Sirene.

Date : 07/04/2017

Rédactrice : Ombeline Cathelineau, élève-avocate à l’EFB et diplômée de l’Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne. Ombeline est spécialisée dans l’accompagnement juridique des entrepreneurs. Sous la direction de Pierre Aïdan, docteur en droit et diplômé de Harvard.

Inscrivez-vous à notre newsletter

pour recevoir nos dernières informations