En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies destinés à réaliser des statistiques de navigation et à vous proposer des offres adaptées à vos besoins.
En savoir plus
Fermer
Article mis à jour le 05 juin 2015

Où s'installer quand on crée son entreprise ?

Malo de Braquilanges
Diplômé de Sciences Po Paris. Sous la direction de Pierre Aïdan, docteur en droit et diplômé de Harvard.

Publié le 5 juin 2014

Que ce soit pour rompre avec l’isolement, alléger leurs charges, bénéficier de conseils personnalisés ou encore développer leur réseau, de nombreux créateurs d’entreprises ont fait le choix d’intégrer des structures dédiées pour leurs premiers pas. Alors pourquoi pas vous ?
Couveuses, incubateurs, pépinières ou encore espaces de co-working sont autant de possibilités offertes pour y installer vos locaux. Néanmoins, sachez qu’il existe certaines conditions à remplir pour pouvoir les intégrer. Le choix se portera ensuite sur le degré d’évolution de votre (future) entreprise, de votre activité.
 

La couveuse

Testez votre projet en grandeur nature. Les couveuses sont des espaces qui permettent aux porteurs de projet de tester leur projet « en vrai » et de vérifier sa viabilité économique avant même que leur entreprise soit immatriculée. L’entrepreneur en phase d’essai peut ainsi honorer ses premières commandes et facturer légalement tout en continuant sa prospection. La couveuse apporte également un accompagnement professionnel tout au long de cette période, que ce soit d’un point de vue juridique et/ou commercial. L’expérience dure 12 mois maximum, elle est encadrée par un Contrat d’appui au projet d’entreprise (Cape).

L’incubateur

Transformez votre idée innovante en entreprise. Les incubateurs, conventionnés par le Ministère de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche, ont pour objectif de soutenir  la maturation d’un projet innovant. Présents en amont de la création d’entreprise, ils mettent à disposition des porteurs de projet innovant de nombreux services : une expertise, des moyens logistiques (locaux, salles de réunion, équipements, bibliothèque etc.) et une mise en réseau avec notamment des fonds d’amorçage. Pour être incubé, le projet doit être validé par un comité de validation.

Pépinières, ateliers-relais

Bâtiments d’accueil des entreprises nouvelles. Ces structures d’accueil temporaires sont principalement destinées aux entrepreneurs ayant déjà créé leur entreprise. L’objectif visé est de leur permettre de se développer et de renforcer, à terme, leurs chances de longévité.

  1. Les pépinières d’entreprise offrent pendant le temps nécessaire au démarrage de l’entreprise (2 ans maximum) des services à des coûts partagés : locaux, expertise (juridique, commerciale, comptable etc), services (secrétariat, standard téléphonique, accès internet, etc), mise en relation avec les réseaux auxquels les créateurs peuvent avoir recours (banques, entreprises, universités, labos, etc). L’hébergement en pépinière est possible sous réserve de l’accord du comité d’agrément qui vous jugera notamment selon la pertinence de votre projet, la qualité du plan d’affaires et l’équilibre financier.
  2. Les ateliers-relais accueillent principalement les entreprises industrielles désireuses de s’installer ou de se développer dans une commune. Les contrats utilisés sont des baux limités à 24 mois. Les hôtels d’entreprise quant à eux fonctionnent sur le même modèle mais sont plutôt orientés entreprises de services (bureaux).

Les espaces de co-working : lieux d’échange

Ces espaces en plein boom s’adressent aux créateurs d’entreprises, travailleurs indépendants, étudiants ou encore start-upers qui souhaitent bénéficier d’un lieu de travail flexible et surtout de favoriser le partage d’expérience, les rencontres professionnelles. Vous pouvez trouver dans ces espaces des salles de réunion, des services de bureautique, des services de restauration et certains proposent même des évènements en partenariat avec les acteurs économiques locaux. Il faut noter cependant que ces espaces sont parfois réservés à un secteur d’activité donné… mais d’un autre côté, cela peut favoriser l’émergence de projets de commun. La mise à disposition de ces espaces de travail a un coût oscillant entre  10€ et 35€ la journée.

Vous avez déjà fait votre choix ? Alors n’hésitez plus, et tentez l’aventure de l’entrepreunariat.

Inscrivez-vous à notre newsletter

pour recevoir nos dernières informations