Nous utilisons des cookies.
En savoir plus
Fermer
Lauranne Giudicelli
Diplômée de Hetic et spécialisée en acquisition de trafic et analyse de data web chez Legalstart.fr. Sous la direction de Pierre Aïdan, docteur en droit et diplômé de Harvard.
13 juin 2018
Temps de lecture : 2 min

Publié le 9 novembre 2016

Créer une entreprise en ligne, c'est le choix de plus en plus de français.
Plus de 40 000 entrepreneurs sont déjà passés par Legalstart.fr pour créer leurs sociétés en quelques clics et pourtant 40% des entrepreneurs abandonnent leurs démarches en ligne.

Voici les 5 points de friction que le Web tend à résoudre :

Les dépenses antérieurs à la création d'entreprise

Les entrepreneurs se heurtent à un point et non des moindres : la fiscalité. Bon nombre d’entrepreneurs se demandent quelles dépenses antérieures à la création de leur entreprise devront être précisées dans les statuts afin d'en récupérer la TVA.

Les noms de sociétés

Le choix du nom de la société peut arrêter plus d'un entrepreneur dans ses démarches. Le futur entrepreneur doit s’assurer que le nom choisi pour son entreprise est bien disponible, c'est-à-dire qu’il ne porte pas atteinte à un nom déjà protégé notamment par une marque, une dénomination sociale, un nom commercial, un nom de domaine internet, etc.

L’adresse du siège social

A la création de l’entreprise, plusieurs solutions s’offrent aux entrepreneurs quant au choix de leur adresse du siège social : au domicile personnel, auprès d’une société de domiciliation, en pépinière d’entreprise, ou dans un local en propre. Le siège social permet non seulement de déterminer la nationalité de l'entreprise ou le tribunal compétent en cas de litige, mais joue également sur l'image de l'entreprise. 

Le choix des dirigeants

Le choix des dirigeants (Président, Directeur Général ou Gérant selon les statuts juridiques choisis) est un sujet délicat : 1/4 des créateurs d'entreprises abandonnent la procédure de création d'entreprise à ce moment.

La date de clôture des comptes

En amont, les futurs entrepreneurs doivent également déterminer la date de clôture des comptes. En fonction de la saisonnalité des activités ou d'actions de promotions de ventes, certaines sociétés ne clôturent pas leur compte le 31 décembre.

Chiffres clés des causes de l’abandon de création d’entreprises :

  • Nom des sociétés : 43%
  • Dépenses antérieures à la création de l’entreprise : 41%
  • Adresse du siège social : 25%
  • Choix des dirigeants : 19%
  • Date de clôture des comptes : 17%
    Chiffres issus de l’étude menée par Legalstart.fr sur 6 mois (Avril - Septembre 2016)

Des solutions sur mesure pour lever les freins

Pour lever les freins, les Legaltech (abréviation de Legal Technologies, nouvelles technologies dans le domaine du juridique) offrent aux futurs entrepreneurs des solutions « Do It Yourself ». C’est notamment le cas de Legalstart.fr qui propose un service de création de société clé-en-main et avec accompagnement, pour seulement 149€.

Rédacteur : Lauranne Giudicelli, diplômée de Hetic et spécialisée en acquisition de trafic et analyse de data web chez Legalstart.fr. Sous la direction de Pierre Aïdan, docteur en droit et diplômé de Harvard.

Inscrivez-vous à notre newsletter

pour recevoir nos dernières informations