07 février 2017

Bonne nouvelle: l'aide à l'embauche est prolongée
Temps de lecture : 2 min

Ombeline Cathelineau
Elève-avocate à l’EFB et diplômée de l’Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne. Ombeline est spécialisée dans l’accompagnement juridique des entrepreneurs. Sous la direction de Pierre Aïdan, docteur en droit et diplômé de Harvard.

Publié le 7 février 2017

Bonne nouvelle pour les dirigeants de PME/TPE : l’aide à l’embauche, qui devait initialement prendre fin au 31 décembre 2016, a été prolongée jusqu’au 30 Juin 2017 par un décret du 25 janvier. La mesure a pour but de donner un coup de pouce aux employeurs dans le recrutement de leurs salariés, sous certaines conditions.

En quoi consiste l’aide à l’embauche ?

L’aide à l’embauche consiste en un chèque de 4000 € bruts, reçu sur 2 ans (500 € par trimestre). Ce montant correspond à un recrutement à temps plein, et est proratisé pour un temps partiel.

A noter : cette aide n’est pas automatique : il faut la demander à l’ASP, l’Agence de Services et de Paiement, qui la gère, dans les 6 mois suivant le début d’exécution du contrat de travail.

Quelles conditions pour l’obtenir ?

L’obtention de l’aide à l’embauche est subordonnée à certaines conditions, tenant à l’entreprise employeuse, et à la nature du contrat de travail concerné.

  • L’entreprise doit compter moins de 250 salariés : l’aide cible spécifiquement les PME/TPE.
  • Le contrat de travail doit être un CDI ou un CDD d’au moins 6 mois.
  • Le contrat doit commencer à être exécuté au plus tard le 30 Juin 2017
  • La rémunération prévue dans le contrat de travail doit être inférieure ou égale à 1,3 SMIC (c’est-à-dire, pour 35 heures, 1 924,39 € mensuels)

A noter : l’aide à l’embauche ne peut se cumuler avec d’autres aides d’Etat (comme l’aide retour à l’emploi) obtenues au titre du même salarié.

Date : 07/02/2017

Rédactrice : Ombeline Cathelineau, élève-avocate à l’EFB et diplômée de l’Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne. Ombeline est spécialisée dans l’accompagnement juridique des entrepreneurs. Sous la direction de Pierre Aïdan, docteur en droit et diplômé de Harvard.

Recevez gratuitement les meilleurs articles de la catégorie Vie de l'entreprise

Recevoir les articles